Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Ammonium chloratum

L’ammonium chloratum est un composant principal de remède homéopathique du nom d’ammonium muriaticum. Il s’apparente à une poudre blanche très claire ou à des cristaux sans odeur et non colorés. L’ammonium chloratum est reconnu pour ses vertus homéopathiques face à certaines pathologies telles l’oto-rhino-laryngologie (ORL), la gastro-entérologie et la rhumatologie. Il est aussi prescrit dans le traitement de diverses maladies en particulier contre la toux, le rhumatisme, certains troubles liés à la digestion, etc.

En oto-rhino-laryngologie :

Presque toutes les difficultés liées à la respiration causées par la tuméfaction des muqueuses en ORL peuvent être traitées par l’ammonium chloratum. Il s’agit en l’occurrence des signes embarrassants comme la toux sèche incessante durant la nuit, l’enrouement de la voix ou encore le coryza caractérisé par un écoulement nasal associé à des sternutations répétitives et une conjonctivite. Pour illustration, il faut consommer 5 granules d’ammonium chloratum en 5 CH à chaque prise pour stopper l’écoulement du nez. Cette consommation est à renouveler trois fois dans la journée. La toux se dissipe assez vite en usant de cette substance tout en facilitant l’expectoration bronchique. L’ammonium chloratum est aussi sollicité en cas de picotements ou de brûlures au niveau du larynx. Il est également préconisé pour soulager les souffrances dues à une brûlure des yeux.

En gastro-entérologie :

Le remède homéopathique renfermant de l’ammonium chloratum peut intervenir efficacement en cas de troubles stomacaux. Les ballonnements, les sensations nauséeuses, les spasmes abdominaux et les coliques peuvent être soignés par l’ingestion d’ammonium chloratum. La constipation due à un dysfonctionnement de l’appareil digestif notamment au niveau des canaux entériques pourrait également se dissiper en prenant ce produit. Il agit de ce fait comme étant une substance laxative et permet d’évacuer les déchets contenus dans le gros intestin. Il permet aussi donc de ramollir les selles pour un meilleur transit. En général, il faut prendre au moins 5 fois dans la journée de l’Ammonium chloratum en 9 CH pour le traitement des maladies gastro-entériques.

En rhumatologie :

Les douleurs articulaires au niveau des membres inférieurs peuvent bénéficier des bienfaits de l’Ammonium chloratum. Pour ce faire, trois prises journalières de 3 granules en 7 CH sont indiquées. Les problèmes touchant les nerfs sciatiques peuvent aussi être entretenus par l’usage de l’Ammonium chloratum en 9 CH à raison de 3 granules par prise en cours de matinée, à midi et le soir. Il en est de même pour les douleurs dorsales trop pesantes. L’ammonium chloratum sert également à traiter la tendinite qui se présente par une inflammation des tendons musculaires au niveau du genou, de l’épaule, du coude et même des orteils.

Néanmoins, le traitement y afférent doit débuter dès l’apparition des premiers symptômes douloureux. Après, il faut le poursuivre durant au moins un mois même si l’on ne ressent plus les mêmes douleurs. L’ammonium chloratum est tout aussi efficient pour apaiser les douleurs qui empêchent une personne de faire des mouvements de flexion au niveau de bras.

Posologie générale :

Les domaines médicaux suscités préconisent tous l’utilisation de l’ammonium chloratum en dosage de 30 CH, 15 CH, 12 CH, 9 CH, 7 CH, 5 CH et 4 CH et une fréquence journalière minimum de 3 prises.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 4.0/5 (5 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 2 votes)
Ammonium chloratum, 4.0 out of 5 based on 5 ratings
  • Homéopathie et Choléra 8 septembre 2018
    Cet article du Figaro est daté du 13 Juillet 1884. Après un petit traitement d’image Photoshop pour rendre le texte plus lisible et le débarrasser de sa grisaille, voici un texte édifiant sur les capacités de l’homéopathie. Merci à Athelas de Planète Homéo pour avoir retrouvé ce document d’archive. Bien sûr les «collabos» et autres […]
  • Protocoles, vaccination, isothérapie et homéopathie 5 août 2018
    Introduction Le mot protocole possède des résonances magiques un peu à l’instar des suffixes « pro » ou « plus » que le marketing pousse souvent à ajouter au nom d’un produit. Dans l’imaginaire du public, le PROTOCOLE, c’est le garant de la « science » et du « sérieux ». Or le terme est justement l’application aveugle d’instructions donnés par en haut. […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés