Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Allium sativum

L’Allium sativum est un remède homéopathique à base d’ail.

Origine de l’Allium sativum :

L’ail est une plante potagère monocotylédone à goût et odeur forte. Elle est souvent utilisée comme condiment en cuisine. Nombreux sont les noms attribués à ce type de plante : ail commun, ail de cuisine, ail cultivé, chapon, perdrix, théariques des pauvres et théariaque des paysans.

Dans le monde de la cuisine, l’ail est vraiment utilisé pour relever le goût des nourritures. Une seule gousse d’ail peut vraiment rendre l’odeur et le goût du repas succulent.

L’ail est aussi connu sous le nom scientifique Allium sativum, elle a un aspect homéopathique idéal dans la fabrication des divers médicaments. Sa teinture mère est préparée à partir du bulbe qui renferme les gousses. Actuellement, les médicaments à base d’ail sont utilisés dans les soins de plusieurs maladies cardiaques, bronchite chronique et tant d’autres.

Soigner plusieurs maladies avec Allium sativum :

L’emploi de ce médicament homéopathique est conseillé en cas de : Dyspepsie : ensemble des symptômes de douleur épigastrique (estomac), Bronchite chronique : toux avec crachats tous les matins durant une durée prolongée, L’arthrose de hanche : lésion d’articulation de la hanche, cartilage et os d’origine mécanique. Il a donc un effet : antibactérien, antibiotique et antimycosique qui eut bien combattre la principale source de ces différentes maladies.

À part ces différentes actions citées dans la première partie, il est aussi important de savoir que l’ail est aussi cardioprotecteur et hypotenseur. C’est-à-dire que l’Allium sativum participe beaucoup à la dilatation des vaisseaux sanguins. En prenant ce genre de médicament, le praticien est donc protégé contre les AVC (Accident Vasculaire Cérébrale).

L’Allium sativum peut également être utilisé dans les soins externes comme les verrues, l’otite (inflammation de l’oreille) et l’oxyure.

Particularité de l’Allium sativum :

Ce remède homéopathique se présente sous plusieurs formes : granules et doses (à base de saccharose et de lactose), triturations en poudre (contenant du lactose) et des solutions buvables (sirop, ampoules). L’Allium sativum peut être associé à d’autres types d’autre produit comme le miel, en cas d’allergie.

Ce type de médicament n’a pas de conséquence néfaste au cours de la grossesse et de l’allaitement, vu qu’il a été fabriqué dans les normes homéopathiques. C’est-à-dire que ce remède contribue à prévenir et traiter un grand nombre de pathologies internes et externes sans endommager ni nuire l’organisme.

Perdre du poids avec l’Allium Sativum :

À part les régimes à suivre pour perdre du poids, il est actuellement prouvé que l’Allium sativum peut également être un moyen efficace pour perdre encore plus de kilos.

Mais avant de suivre ce type de traitement, il faut d’abord entamer une analyse psychique et physique. C’est-à-dire qu’il faut détecter l’origine de la prise de kilos. En plus si le praticien veut commencer le traitement, il doit forcement arrêté tous les contacts avec le tabac, l’alcool et la cigarette.

Ce sont les critères requis pour obtenir un bon résultat sur la perte de poids. Mais dans ce genre de traitement, l’avis d’un spécialiste est vraiment important.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 3.1/5 (17 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +2 (from 8 votes)
Allium sativum, 3.1 out of 5 based on 17 ratings
  • Questionnement sur la vaccination 3 avril 2017
    Courageux document écrit par un de nos étudiants, pharmacien, soutenu par de nombreuses références et un film. A lire et à voir. Absolument !
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés