Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Actaea racemosa

D’après le classement scientifique, Actea est un genre de botanique provenant de la famille des Ranunculaceae. Il existe 30 espèces d’Actea éparpillées dans le monde entier. L’Actea Racemosa par exemple est une des plantes homéopathiques appartenant à l’espèce d’Actea. Elle est aussi connue sous plusieurs noms comme Cimicifuga racemosa et actée à grappe.

Poussant dans les plaines Est de l’Amérique du Nord, l’Actea Racemosa se présente sous une belle forme. Elle est dotée d’une feuille triternées et d’une grappe de fleure blanche, sa taille mesure environ 2 mètres de haut. L’Actée à grappe adore le type de climat sec des Améridiens.

Depuis plusieurs années, les Amérindiens ont toujours utilisé ce genre de plante pour faciliter l’accouchement et lutter contre la dysménorrhée. Actuellement, les remèdes à base d’Actea Racemosa sont les plus utilisés dans le traitement des maladies ayant rapport avec la gynécologie.

Traitement possible avec la souche homéopathique Actea racemosa et posologie :

L’emploi de la souche homéopathique Actea racemosa est conseillé dans : le traitement gynécologique (le syndrome prémenstruel, le symptôme inter menstruels, le trouble des règles et les céphalées cataméniales), l’apaisement des douleurs, le cas de torticolis et d’insomnie. À part les maladies, l’actea racemosa peut aussi aider les femmes enceintes au moment de la contraception en fin de grossesse, il peut également contrôler les problèmes d’anxiété causée par la peur d’accouchement.

Ce genre de médicament se présente sous plusieurs formes : granules, doses, gouttes, ampoules buvables, triturations et suppositoires. Il faut bien connaître la nature du médicament et son mode de fonctionnement avant de commencer le traitement. Mais la majorité des médicaments à base d’Actea se prend avant le repas surtout lorsqu’il s’agit des granules et des doses 15 CH à mettre sous la langue.

Pour connaître la vraie posologie des remèdes Actea racemosa, il est conseillé de demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien.

Lutter contre les spasmes avec l’Actea Racemosa :

Un spasme est une contraction musculaire brusque causée par le rire, la toux, le hoquet. Il existe trois types de spasme :

  • Spasme coronarien : contraction des muscles cardiaques.
  • Crampe : douleurs des muscles striés.
  • Spasme gastro-intestinal.

Ces différents spasmes peuvent bien être traités par les médicaments homéopathiques comme les baumes relaxants par exemple. Ce remède à un effet vraiment rapide, au bout de 5 heures le patient peut déjà ressentir un grand soulagement au niveau des muscles.

Soin des maux de tête et céphalées :

Les maux de tête et les céphalées peuvent se présenter sous plusieurs formes comme le vertige, le trouble de vue, migraine… Ces différentes sortes d’aspects peuvent être soignées facilement avec les différents comprimés habituels (paracétamol, aspirine…). Mais actuellement, les scientifiques ont aussi démontré que le médicament à base d’Actea Racemosa peut aussi participer au soin de ses différentes maladies.

Diminuer les dépenses :

Le traitement des maladies avec des médicaments à base de plante médicinale peut vraiment diminuer les dépenses du patient. Vu que le prix de ce dernier est moins cher par rapport aux médicaments chimiques.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 2.4/5 (14 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +4 (from 4 votes)
Actaea racemosa, 2.4 out of 5 based on 14 ratings
  • Complotisme, Homéopathie, et COVID-19 19 mai 2020
    Complotisme et Coronavirus J’aime bien comprendre et éventuellement apprendre le sens des mots, surtout ceux qu’on me jette à la figure. Voici ce que dit Wikipedia, dont chacun connaît la « neutralité ». Une théorie du complot, également désignée par les néologismes conspirationnisme ou complotisme, est une hypothèse qui propose d’expliquer un événement par l’action concertée et […]
  • Hering et Lachesis, premier proving 8 mai 2020
    Hering et Lachesis, premier proving   Je suis très heureux que mon ami Athelas ait mis la main sur ce texte qui fait vibrer nos fibres d’homéopathes. En effet l’aventure de Hering au Surinam, son empoisonnement volontaire pour explorer les propriétés du venin et permettre de sauver par la suite des dizaines de milliers de […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés