Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Acidum Hydrofluoricum

L’acide fluorhydrique ou acidum hydrofluoricum est un remède homéopathique conçu à partir de la fluorite quand appel aussi spath fluor, un minéral constitué de fluorure de calcium. Ainsi, acidum hydrofluoricum est un médicament d’origine minérale qui est à l’avance broyée.

Après cette étape dans sa procédure de préparation, cette racine homéopathique est ensuite délayée progressivement par déconcentration. Enfin, elle est secouée très fortement ou stimuler dans le but de conserver et de renforcer ses propriétés médicamenteuses. C’est à l’issue de ces différentes opérations que cette souche est utilisée pour le traitement homéopathique de diverses affections.

En dermatologie :

L’emploi d’acidum hydrofluoricum est préconisé dans certaines pathologies dermatologiques irritantes. Son utilité se manifeste par des cicatrices irritantes ou des démangeaisons anales ou vulvaires. C’est un remède qui permet de traiter les affections dermiques, les brûlures qui sont douloureuses dans plusieurs parties de la peau. Ce médicament guérit les tumeurs superficielles de la peau telle que les angiomes, les verrues et empêche les manifestations de celles-ci. Son efficacité permet également de traiter les ulcères et les nécroses de la peau. L’acidum hydrofluoricum est également le remède recommandé lorsque les chutes de cheveux ou de sourcils surviennent.

En rhumatologie :

Le rhumatisme n’est pas le seul champ d’intérêt de la rhumatologie, car en plus des atteintes articulaires et para-articulaires, ce médicament s’intéresse à d’autres pathologies liées aux os.

C’est dans ce contexte que l’acidum hydrofluoricum est prescrit pour le traitement des maladies qui relèvent de cette spécialité. En tout état de cause, ce remède homéopathique a une efficacité thérapeutique sur les douleurs des articulations (arthralgies), les inflammations articulaires, principalement celles qui sont circonscrites au niveau des phalanges. Son efficacité est également prouvée en cas de douleurs articulaires du pied. Dans un autre registre, l’acidum hydrofluoricum est prescrit pour pallier la déminéralisation osseuse.

Il permet, à cet effet, de traiter les maladies des os et les altérations des tissus osseux. C’est donc à juste titre que les indications de ce remède englobent les pathologies telles que les inflammations des os, du périoste et les caries dentaires.

Les posologies recommandées :

Dans le cadre du traitement des affections de la peau, notamment la manifestation des prurits au niveau des orifices, il convient de prendre cinq granules d’acidum hydrofluoricum 5 CH une à deux fois par jour. En ce qui concerne les ulcères variqueux, légers ou non douloureux, les dilutions de 5 CH à 9 CH peuvent être prescrites. Dans ce cas, la posologie requise est également de cinq granules, une à deux fois par jour.

S’il est recommandé de traiter les ulcères variqueux, il ne faudrait pas négliger les varices eu égard à la relation qui prévaut entre ces deux affections. Pour ce faire, cinq granules d’acidum hydrofluoricum 5 CH, une à deux fois par jour, sont tout à fait indiqués. Pour le traitement des cheveux cassants et des cas de pelade, il est conseillé de prendre quatre granules d’acidum fluoricum 5 CH, deux fois par jour.

En ce qui concerne les manifestations morbides des tissus osseux, acidum hydrofluoricum 5 CH est prescrit deux fois par jour. En présence d’une prédisposition à l’exostose et l’aspérité du tibia, il est recommandé de prendre acidum hydrofluoricum 9 CH, une fois par jour.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Séminaire à Montréal: 8, 9 et 10 Septembre 2017 12 mars 2017
    Après Agadir au Maroc et Bath en Angleterre, rendez vous les 8, 9, et 10 septembre 2017 à Montréal  ! Nous serons accueilli au sein de l’université de Québec (UQAM) Comme d’habitude, ce séminaire clinique, sera projeté sur grand écran avec un jeu de plusieurs caméras, permettant aux participants de voir en direct le Dr. Broussalian […]
  • Le langage du Répertoire 7 mars 2017
    Avec la sortie du répertoire, voici le bon moment pour vous de lire ou relire cet article de Kent sur le sujet. En résumé, je vous extrais cette phrase que mes étudiants ont maintes fois entendue. « L’utilisation mécanique du Répertoire ne mène jamais à une prescription artistique ni à des résultats remarquables ». Le langage du Répertoire […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés