Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Abies nigra

La majorité des pays Africains classé comme pays pauvre utilise encore les soins traditionnels à l’aide des plantes homéopathiques. Ces pays ont plusieurs types de plantes médicinale efficaces pour le traitement de plusieurs maladies. Actuellement ce mode de traditionnel commence à se disperser dans les pays Américain et Européen vu son efficacité. L’Abies Nigra par exemple est une plante homéopathique exploité par un grand nombre de chercheur américain pour le soin des différents spasmes.

Origine et Présentation de l’Abies Nigra :

Abies Nigra connu sous le nom d’épicéa noir ou épinette noire provient de la famille des abiétacées. Cette plante homéopathique pousse dans les grandes forêts de l’Alaska et d’Europe du nord. Elle aime le type de sol léger, sec et sablonneux. Abies Nigra a un aspect touffu aux éperons fines et pointus, son écorce de couleur gris est rugueuse. Ce type de plante est parfois recouverte de lichen noir c’est pour cela que les scientifiques l’ont aussi nommé épicéa noir.

Les chercheurs Américain ont déduit qu’Abies Nigra est un médicament efficace anti-spasmes. Ils ont donc décidé d’exploiter ce type de plante médicinale pour traiter toutes sortes de maladies ayant rapport avec le spasme. Et de nos jours, on peut dire que les médicaments à base d’Abies Nigra sont les plus recherchés dans le monde pharmaceutique.

Les différents types de spasmes et les autres maladies qui peuvent être traité par l’Epicéa Noir :

Tous les types de spasmes comme : spasmes de l’estomac, spasmes de l’œsophage, spasmes au niveau du cardia, spasmes digestifs peuvent être traité par des médicaments à base d’Epicéa Noir. A noter que ce dernier contient une substance naturelle riche en molécule organique.

L’Abies Nigra n’est seulement pas un anti-spasme, elle est aussi efficace pour les soins des différentes maladies tels que la dysphagie, rhumatisme, douleurs osseuses, ballonnements, constipation, somnolence du jour, agitation et angoisse. Elle sert donc de calmant contre les dyspepsies, l’aérographie et les flatulences.

Forme et mode d’emploi du médicament à base d’Abies Nigra :

Quelque soit la forme de ce médicament homéopathique : granules, comprimés, poudre, suppositoire, injection son effet est toujours efficace peut importe sa voie d’administration.

Le mode d’emploi du médicament varie de sa forme et des consignes du médecin ou du pharmacien. Les comprimés sublinguaux par exemple sont à mettre sous la langue et son à prendre avant chaque repas de préférence 10 minutes. L’essentiel est donc de connaître la nature et le mode d’absorption de chaque médicament.

Astuces pratiques :

Voici quelques astuces pratiques qui pourraient faciliter la prise des médicaments au cours des traitements. S’il s’agit d’un remède à voie orale, il est conseillé de le laisser fondre sous la langue afin d’accélérer son efficacité. Le mieux c’est de faire cette action avant le repas car son contact avec les aliments et les boissons peuvent ralentir sa dispersion dans le corps.

Ce ne sont que des simples astuces, le plus important est de suivre à la lettre les consignes du médecin ou du pharmacien. Les décisions par soi-même sont strictement interdites.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 2.1/5 (17 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
Abies nigra, 2.1 out of 5 based on 17 ratings
  • Complotisme, Homéopathie, et COVID-19 19 mai 2020
    Complotisme et Coronavirus J’aime bien comprendre et éventuellement apprendre le sens des mots, surtout ceux qu’on me jette à la figure. Voici ce que dit Wikipedia, dont chacun connaît la « neutralité ». Une théorie du complot, également désignée par les néologismes conspirationnisme ou complotisme, est une hypothèse qui propose d’expliquer un événement par l’action concertée et […]
  • Hering et Lachesis, premier proving 8 mai 2020
    Hering et Lachesis, premier proving   Je suis très heureux que mon ami Athelas ait mis la main sur ce texte qui fait vibrer nos fibres d’homéopathes. En effet l’aventure de Hering au Surinam, son empoisonnement volontaire pour explorer les propriétés du venin et permettre de sauver par la suite des dizaines de milliers de […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés