Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Angustura vera est un médicament homéopathique à base de plante médicinale de la famille des rutacées. Il est appliqué dans le traitement rhumatologie et gastro-entérologie.

Présentation de l’Angustura vera :

L’Angustura vera est un remède homéopathique fabriqué à partir d’une plante en provenance d’Amérique nommée Angusture. La teinture-mère de ce médicament est extraite de l’écorce de l’Angusture.

Historiquement, ce genre de remède a été mis en œuvre par le médecin militaire prussien Simon Bolivar. Il a fabriqué l’angusutura vera à partir de sa formule secrète qui allie épices, extraits de plantes, herbes naturelles, écorces d’orange, substances amères et aromatiques. Ce médecin a utilisé ce médicament pour soigner les soldats atteints de fièvre et de troubles intestinaux sévères.

Actuellement, les spécialistes en homéopathie ont continué d’améliorer la qualité de l’Angustura vera. Après une longue recherche, ils ont déduit qu’à part les fièvres et troubles intestinaux, ce médicament peut agir efficacement dans le soin des rhumatismes et des maladies de l’articulation. Lire la suite …

Apis mellifica, médicament homéopathique efficace dans le traitement de plusieurs maladies internes et externes.

La teinture mère de l’Apis mellifica est obtenue par des abeilles ouvrières macérées dans l’alcool. L’abeille Apis mellifica est un insecte piqueur de l’ordre des Hyménoptères et de la famille des Apidés. La majorité des personnes pense que seuls les miels produits par l’abeille peuvent être utilisés comme médicament. Les spécialistes de l’homéopathie ont prouvé le contraire, au lieu du miel ils ont choisi l’abeille tout entière comme matière première dans la fabrication des nouveaux remèdes homéopathiques.

Ce genre de médicament est utilisé dans le traitement de plusieurs maladies telles que : l’allergie, piqûres d’insectes, légères brûlures, dilatations post-traumatiques, coup de soleil, rhinites, pharyngites, infections urinaires, céphalée. Il se présente sous plusieurs formes : granules, doses, gouttes, ampoules buvables, triturations, suppositoires. Lire la suite …

La fabrication du remède homéopathique Arsenicum iodatum est basée sur le Triiodure d’Arsenic qui est une substance chimique sous forme de cristal de couleur orange, inodore et acide.  Dans la composition de ce médicament, l’élément Arsenic domine l’élément Iodium au niveau de l’action pathologénétique.

L’Arsenicum iodatum agit sur les éléments glandulaires (thyroïde) et les systèmes lymphatiques. Il est aussi indiqué dans le traitement : dermatologique, oto-rhino laryngologique,  cardiologique. Dans les problèmes nutritionnels métaboliques accompagnés d’une fatigue et amaigrissement, ce genre de remède homéopathique est aussi prescrit par les médecins traitants. Lire la suite …

Historiquement, le navet indien est une plante de la famille des Aracées qui est une plante monocotylédone à baies rouges en forme de globules qui a été retrouvée aux États-Unis. La souche homéopathique Arum triphyllum est obtenue avec la racine séchée de cette plante.

Ce type de remède homéopathique est utilisé dans le cas de laryngite et surmenage de la voix. Les chanteurs par exemple utilisent ce médicament dans le cas d’une irritation brûlante, des picotements, excoriation, extinction des voies. Ce médicament peut aussi être utilisé dans les troubles ORL. Lire la suite …

L’origine du médicament homéopathique Bovista lycoperdon est un champignon connu sous le nom de Lycoperdon. Par définition, le lycoperdon est un genre de champignon basidiomycètes (embranchement des mycètes) de la famille des agaricaceae qui comprend l’essentiel de ce qui est communément appelé vesse-de-loup.

Dans le monde de l’homéopathie, le lycoperdon est utilisé dans la fabrication des médicaments pouvant soigner plus de 40 types de maladies. Ce célèbre remède est porte le nom de Bovista lycoperdon, il est présenté sous plusieurs formes : granules, doses, sirop, ampoules buvables, comprimées. Au niveau de la médecine, on peut dire que ce remède est le plus prescrit par les différents médecins dans le traitement de ses patients Lire la suite …

Cactus grandiflorus, médicament homéopathique à base de plante médicinale.

Historique et présentation du Cactus grandiflorus :

Le Cactus grandiflours ou Cactus à grande fleur est une plante originaire de Jamaïque et du Mexique. Cette famille de plante cactacées est caractérisée par ses fleurs éphémères. L’observateur homéopathique Américain « Docteur Rocco Rubinu » a découvert que le Cactus grandiflorus possède une pathologie efficace sur l’organisme humain. Il a prouvé que cette plante a des caractéristiques spécifiques sur le soin de plusieurs maladies. Convaincu par les preuves apportées par ce spécialiste américain, le monde de l’homéopathie a décidé d’élaborer un médicament dont la teinture mère est composée de Cactus grandiflorus. Ce médicament est actuellement employé dans les traitements cardiaques, gynécologiques, respiratoires et ORL. Lire la suite …

Bufo rana, médicament homéopathique à base animale.

Depuis sa création, le monde de l’homéopathie ne cesse de prendre une bonne place au niveau de la fabrication des médicaments. La majorité des médecins commencent à apprécier les produits de l’homéopathie, qu’ils n’hésitent pas à prescrire ces remèdes à ses patients. Il est à noter que la teinture mère des remèdes homéopathiques est fabriquée à partir de matière première naturelle telle que : plante, animale et minérale.

Récemment, les homéopathes ont mis en place un nouveau remède à base de liquide contenu dans les glandes de la partie dorsale des crapauds. Même si ce liquide est considéré comme venimeux, les spécialistes ont réussi à trouver un moyen efficace pour le transformer en remède de plusieurs maladies. Présenter sous plusieurs formes : granules, doses, comprimés, ampoules buvables et suppositoires, le Bufo rana est utilisé dans le soin de plusieurs maladies : de troubles de comportement (au niveau mental), des maladies cardio-vasculaires, des troubles respiratoires. Lire la suite …

Cadmium metallicum, remède homéopathique à base de cadmium.

Depuis son existence, l’homéopathie ne cesse de produire plusieurs types de médicaments à base de plante, animale et minérale. C’est la preuve que ce mode de soin tient une place importante dans le monde pharmaceutique.  En général, les homéopathes se basent sur les modes de soin traditionnel qui d’après eux était une méthode de soin très efficace sur les différentes formes de maladies. Ils ont donc continué à fabriquer des remèdes avec des teintures mères naturelles.

Dernièrement, l’homéopathie a mis en place un nouveau médicament à base de cadmium. Le nom adopté à ce médicament est Cadmium metallicum. Il est présenté sous plusieurs formes : granules, doses, ampoules buvables, comprimés et suppositoire. Ce médicament est prescrit dans plusieurs pathologies telles que : le cancer, la gastro-entérologie, l’ORL et les pathologies respiratoires. Lire la suite …

Cadmium sulfuricum, remède homéopathique à base de sulfate de cadmium.

Dans le monde de la mécanique automobile, le sulfate de Cadmium est considéré comme un composant chimique utilisé dans les batteries d’une voiture jouant le rôle d’accumulateurs électriques. Mais au niveau de l’homéopathie, cet élément chimique est utilisé comme matière première dans la fabrication d’un médicament connu sous le nom de Cadmium sulfuricum.

Ce médicament est prescrit dans les soins et traitements des différentes pathologies cancérologie, gastro-entérite aiguë et paralysie faciale. Même si ce médicament est fabriqué à partir d’une matière facile à retrouver, on peut dire qu’il joue un rôle très important dans le rétablissement du corps humain. Lire la suite …

Le Caladium Seguinum est un extrait d’une plante tropicale classée comme un remède naturel. Cette plante originaire d’Amérique du Sud appartient à la famille des aracées, elle est aussi utilisée comme une fleur ornementale. À première vue, le caladium Seguinum comporte des feuilles tachetées de blanc et est appelé arum seguinin ou dieffenbachia seguine. L’homéopathie utilise ces feuilles dans la fabrication des médicaments portant le nom de « Caladium seguinum ». Ce médicament est prescrit pour soigner l’impuissance masculine, les traumatismes, les démangeaisons cutanées et prurit génital. On peut dire que ce remède agit sur plusieurs pathologies du corps humain.

Lire la suite …

Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés