Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Colique nephretique

L’Association française d’Urologie compte  que 1% à 2% des admissions à l’hôpital concerne la colique néphrétique. Classée parmi des maladies les plus graves, la colique néphrétique se détermine en tant que syndrome douloureux lombo-abdominal aigu. De manière plus simple, quelque chose bloque la voie de sortie de l’urine qui va du rein à la vessie. Ainsi,  l’urine bloquée s’accumule en amont et gonfle rapidement l’uretère puis le rein. Ce gonflement ou augmentation de l’uretère et du rein provoque une vive douleur qui agite l’individu. A partir de ce moment, le cas de la colique néphrétique devient une urgence pour le patient. Le risque réside dans le fait que le rein bloqué par l’urine qui ne s’évacue plus va s’abîmer et se détériorer. Cela va entrainer une insuffisance rénale chez l’individu. Lire la suite …

  • Droit de réponse 27 juin 2018
    Notre vieil ami, le Dr. Jean Claude Ravalard est parvenu à obtenir quelques lignes dans le Généraliste. Nous saluons ce journal pour son courage pendant que la meute est lancée sur nous ! Les plaintes ordinales se multiplient, et à notre tour nous allons déposer nos plaintes puisqu’il apparaît que c’est le seul moyen de […]
  • Les charlots dans l’homéopathie 13 juin 2018
    Les charlots dans l’homéopathie. Le problème en ce qui nous concerne c’est que l’homéopathie telle qu’elle devrait être enseignée et pratiquée est parfaitement inattaquable. L’astuce du lobby pharmaceutique a donc été d’amalgamer toutes sortes de dingues ou autres illuminés à notre pratique afin de pouvoir mieux la décrier. Rien de nouveau là dedans, c’est une […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés