Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Colique nephretique

L’Association française d’Urologie compte  que 1% à 2% des admissions à l’hôpital concerne la colique néphrétique. Classée parmi des maladies les plus graves, la colique néphrétique se détermine en tant que syndrome douloureux lombo-abdominal aigu. De manière plus simple, quelque chose bloque la voie de sortie de l’urine qui va du rein à la vessie. Ainsi,  l’urine bloquée s’accumule en amont et gonfle rapidement l’uretère puis le rein. Ce gonflement ou augmentation de l’uretère et du rein provoque une vive douleur qui agite l’individu. A partir de ce moment, le cas de la colique néphrétique devient une urgence pour le patient. Le risque réside dans le fait que le rein bloqué par l’urine qui ne s’évacue plus va s’abîmer et se détériorer. Cela va entrainer une insuffisance rénale chez l’individu. Lire la suite …

  • Homéopathie et Choléra 8 septembre 2018
    Cet article du Figaro est daté du 13 Juillet 1884. Après un petit traitement d’image Photoshop pour rendre le texte plus lisible et le débarrasser de sa grisaille, voici un texte édifiant sur les capacités de l’homéopathie. Merci à Athelas de Planète Homéo pour avoir retrouvé ce document d’archive. Bien sûr les «collabos» et autres […]
  • Protocoles, vaccination, isothérapie et homéopathie 5 août 2018
    Introduction Le mot protocole possède des résonances magiques un peu à l’instar des suffixes « pro » ou « plus » que le marketing pousse souvent à ajouter au nom d’un produit. Dans l’imaginaire du public, le PROTOCOLE, c’est le garant de la « science » et du « sérieux ». Or le terme est justement l’application aveugle d’instructions donnés par en haut. […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés