Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Colique nephretique

L’Association française d’Urologie compte  que 1% à 2% des admissions à l’hôpital concerne la colique néphrétique. Classée parmi des maladies les plus graves, la colique néphrétique se détermine en tant que syndrome douloureux lombo-abdominal aigu. De manière plus simple, quelque chose bloque la voie de sortie de l’urine qui va du rein à la vessie. Ainsi,  l’urine bloquée s’accumule en amont et gonfle rapidement l’uretère puis le rein. Ce gonflement ou augmentation de l’uretère et du rein provoque une vive douleur qui agite l’individu. A partir de ce moment, le cas de la colique néphrétique devient une urgence pour le patient. Le risque réside dans le fait que le rein bloqué par l’urine qui ne s’évacue plus va s’abîmer et se détériorer. Cela va entrainer une insuffisance rénale chez l’individu. Lire la suite …

  • LE PHILOSOPHE PHILANTHROPE – 3 – les dérives 6 mai 2019
    Sous forme d’un appendice, nous pouvons maintenant effectuer un rapide tour d’horizon des déformations d’homéopathie les plus en vogue actuellement. Les déformations de l’homéopathie les plus courantes Si seulement il pouvait s’agir ici de la fameuse querelle décrite dans les Voyages de Gulliver, entre les salauds qui ouvrent l’œuf à la coque par le petit […]
  • LE PHILOSOPHE PHILANTHROPE – 2 – L’homéopathie 30 avril 2019
    Homéopathe : la définition La question se pose alors : qu’est-ce qu’on peut appeler un homéopathe ? Existe-il une définition puisque chacun semble pratiquer comme il veut l’homéopathie, et même réclamer toute liberté thérapeutique ? Nous avons parlé à l’instant de la proportion de résistants, il faut envisager maintenant celle des génies. Si nous considérons le siècle de Hahnemann, […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés