Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Parodontite

La parodontite correspond à un problème inflammatoire, d’origine bactérienne, touchant le parodonte, les tissus qui sustentent les dents. D’origine bactérienne, elle se traduit par une perte progressive de l’os alvéolaire et la formation de poche entre la gencive et les dents. En absence des traitements appropriés, l’affection entraine la perte prématurée des dents. Bien qu’elle ne provoque aucune douleur, la Parodontite ne doit pas être prise à la légère puisqu’elle ne correspond pas seulement la cause capitale des pertes de dents, au surplus elle a pareillement des conséquences néfastes ailleurs que dans la mâchoire. Ce trouble se rencontre aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Lire la suite …

Laryngite

Une laryngite correspond à l’inflammation de l’intérieur de la gorge ou larynx. Le plus souvent, elle touche les cordes vocales si bien que ces derniers ne sont plus libres de se mouvoir et de vibrer au passage de l’air et donc une altération de la voix et parfois une gêne respiratoire. On distingue deux types de laryngite, la laryngite aiguë qui est une inflammation infectieuse d’origine virale ou bactérienne et la laryngite chronique irritative due au tabac ou à la mauvaise utilisation de la voix par exemple. On parle de laryngite striduleuse ou « faux croup » pour la laryngite chez l’enfant de moins de 5 ans. Lire la suite …

Chalazion

Le chalazion est un enkystement ou une inflammation d’une ou plusieurs glandes de Meibomius situé au niveau de la paupière. Le chalazion est perçu comme une petite boule de consistance ferme localisée sous la peau et qui peut être douloureuse. Le chalazion se forme quand le petit canal qui draine une glande de Meibomius s’obstrue. Dans certains cas, il se peut que le chalazion devienne un chalazion chronique. Cette pathologie pourrait être la conséquence d’une blépharite qui est due à un manque d’hygiène oculaire. Un nettoyage quotidien de la paupière et des cils avec du gel nettoyant et effectuer un graissage de l’œil avec du liquide graissant est très conseillé.  Dans des situations très rares, il est tout à fait envisageable que le chalazion chronique cache un  carcinome. Lire la suite …

Chémosis

Le chémosis est un gonflement œdémateux de la conjonctive. Un chémosis est perçu comme la forme d’un bourrelet infiltré de liquide. Cette pathologie apparait au cours d’inflammations aiguës de la conjonctive c’est-à-dire des conjonctives allergiques aiguës ou apparait lors de brûlures de cette membrane. Quelques fois, c’est l’hémorragie sous-conjonctivale qui cause une distension  de la conjonctive. Ce serait donc le cas d’un chémosis hémorragique. Le chémosis est dû particulièrement à un allergène et il peut survenir à tout âge. N’étant pas une maladie contagieuse, le chémosis est une source d’ennui pour la personne qui porte la maladie. En effet, le chémosis se caractérise par un gonflement œdémateux de la conjonctive. Ce trouble oculaire est une pathologie récurrente et chronique en fonction de l’allergène. Lire la suite …

Cellulite

La lipodystrophie superficielle ou cellulite est un amas de graisse situé sous la peau. On l’appelle également cellulite esthétique. Cependant, la cellulite infectieuse convient à une inflammation des tissus conjonctifs sous-cutanés et qui est due à des infections bactériennes. En effet, la cellulite peut être suscitée par des bactéries exogènes ou par la flore cutanée normale et qui se produit fréquemment au cours de la déchirure de la peau à savoir les plaies chirurgicales, les morsures d’insectes, les brûlures, les coupures, les craquelures de la peau ou les sites d’insertion des cathéters intraveineux. La cellulite infectieuse est, d’une manière générale, le résultat d’une infection polymicrobienne. Ainsi, il est souvent question de germes saprophytes. Lire la suite …

Bronchite

La bronchite est une irritation qui se situe au niveau des voies respiratoires et des muqueuses pulmonaires. Elle se manifeste par une infection  douloureuse quand l’individu tousse. Elle s’accompagne d’une production de muqueuses, de toux et d’expectoration. On désigne par expectoration les substances libérées par les poumons lorsque l’individu tousse intensément. De manière très simple, la bronchite est désignée comme une irritation de la bronche qui apparaisse sous forme de toux. La maladie touche donc les poumons

Il existe deux types de bronchites : la bronchite aigüe et la bronchite chronique. Concernant la bronchite aigüe, elle se manifeste de façon subite et ne dure que quelques jours. Pour la bronchite chronique, elle se manifeste sur une longue période, s’étend sur quelques mois ou même des années. Lire la suite …

Arthrite

L’arthrite est un trouble inflammatoire des articulations. Il s’agit d’une maladie articulaire qui touche principalement les femmes proches de la cinquantaine. Ce trouble inflammatoire peut être chronique lorsqu’il résiste jusqu’à  plus de 3 mois, il peut aussi être aigu lorsque la pathologie ne dure que quelques jours ou quelques semaines. L’arthrose est la forme la plus courante de ce type de pathologie. L’arthrose se caractérise par la dégradation des articulations à travers la destruction du cartilage. Elle attaque principalement les articulations supportant une grande partie du poids du corps. Les genoux, les hanches, la colonne vertébrale et les pieds sont les plus concernés. La pathologie est de type dégénératif et la douleur est majorée par la mobilité et les mouvements des articulations concernées.

On a plusieurs types d’arthrites. Les médecins parlent de monoarthrite lorsqu’une seule articulation est atteinte. Parmi les monoarthrites, on peut citer la goutte ou l’arthrite goutteuse et la chondrocalcinose. Par ailleurs, c’est le cas d’une polyarthrite quand la douleur affecte plusieurs articulations. La plus courante pour cette forme est la polyarthrite rhumatoïde. Les arthrites peuvent aussi être catégorisées en fonction de leur cause. Une arthrite inflammatoire est par exemple d’origine auto-immune et une arthrite infectieuse est un type d’inflammation articulaire provoqué par des bactéries, des virus, des champignons ou encore par un micro-organisme.  D’autres types tels que l’arthrite septique provoquée par la présence de germes ou encore l’arthrite réactionnelle existent également. La bonne nouvelle est que toute une liste de remèdes homéopathiques est disponible pour lutter contre les douleurs associées à l’arthrite. Lire la suite …

Asthme

L’asthme est un terme médical qui signifie respiration difficile. L’asthme est donc une pathologie du système respiratoire et qui touche les voies aériennes inférieures et plus particulièrement les bronchioles, se définissant ainsi comme une gêne respiratoire au moment de l’expiration. Cette  maladie se justifie par trois mécanismes symptomatiques. Le premier est l’hyperactivité bronchique chronique ou non chronique qui se définit par une sécrétion aggravée de mucus et qui est due notamment à un remodelage des voies respiratoires supérieures. Le second est la bronchoconstriction par bronchospasmes et le dernier, l’inflammation avec œdèmes de l’épithélium bronchique. Ainsi, il existe trois types d’asthme à savoir l’asthme chronique, l’asthme allergique et l’asthme d’effort. L’on recense également des crises d’asthme classées sous trois grandes catégories telles que l’asthme intermittent, l’asthme persistant et l’asthme aigu grave.

Les symptômes et manifestations cliniques de l’asthme

D’une manière générale, les bronches ont pour fonction principale de protéger les poumons face aux agressions extérieures et aux agents étrangers et surtout par la restriction du diamètre bronchique. L’asthme se manifeste ainsi par une réaction disproportionnée des bronches par rapport à un milieu. En effet, les bronches d’une personne asthmatique sont inflammatoires et sentent leur diamètre réduit. Le mucus est également responsable de la réduction du diamètre des bronches. C’est donc une obstruction  bronchique expiratoire. En effet, à tous types d’asthme l’on rencontre les symptômes ci-après : des crises qui apparaissent après un effort physique, une toux pouvant être chronique ou prédominante la nuit, un tirage lors d’une crise sévère, une tachycardie, une diminution de la saturation en oxygène de l’hémoglobine, surtout durant les crises sévères, un sifflement à l’expiration, une tachypnée ou un une bradypnée (une augmentation ou diminution de la fréquence respiratoire, une oppression respiratoire ou une difficulté respiratoire ou également appelée une dyspnée. Ainsi, les causes, la durée et l’intensité de ces symptômes varient d’un type d’asthme à un autre.

Les causes et les complications de l’asthme

D’après certaines études médicales, l’origine de l’asthme n’est pas tout à fait connue. En effet, elle pourrait être d’une source héréditaire. L’asthme est, quelque part, associé à une réponse allergique. Une substance externe pourrait bien déclencher l’asthme dans certains cas, telle que les acariens de la poussière domestique, les phanères d’animaux, les moisissures ou le pollen qui provient de graminées, d’herbes ou d’arbres. Des allergènes se présentent dans des substances inhalées comme les agents de conservation de certaines boissons ou denrées, des noix ou des crevettes ou de l’acide acétylsalicylique et d’autres anti-inflammatoires. Toutefois, certaines personnes ressentent un picotement à l’arrière du cou avant une crise d’asthme. Ainsi, parmi les signes avertisseurs, l’on se retrouve face à un changement de couleur au visage, à une irritabilité, à une fatigue, à des cercles foncés sous les yeux ou à une présence d’une douleur à la gorge. En outre, l’asthme varie également en intensité.

Homéopathie et asthme

Il existe deux façons de traiter l’asthme par la médecine homéopathique. La première étape consiste à traiter les périodes de crises aiguës et la deuxième étape est de procéder à un traitement de fond pour éliminer entièrement cette pathologie. Il existe ainsi des remèdes homéopathiques contre les crises d’asthme telles que Kalium carbonicum 9 CH et Antimonium tartaricum 9 CH. Pour une crise aiguë, il est conseillé de prendre 3 granules toutes les cinq minutes. Ainsi, ces médications homéopathiques sont à utiliser de préférence lors d’une crise d’asthme suivi de douleur ou de picotement au niveau de la poitrine. Pour une crise d’asthme avec nausées et vomissements, Ipeca 9 CH est vivement recommandé.

Artérite

L’artérite : une pathologie importante chez les hommes

Une artérite est une inflammation des parois des artères, qui se caractérise généralement par une infection ou à une réponse auto-immune. L’artérite indique l’ensemble des lésions qui touche les artères et qui vient avec une inflammation ou une dégénérescence. En effet, l’artérite répond plus spécifiquement à une dégénérescence de la paroi artérielle et qui engendre des modifications sur la structure de l’artère comme celle d’une sténose. En outre, la lésion est capable de concerner les diverses tuniques de la paroi artérielle dont l’intima qui entraine une endartérite, l’adventice qui est une source de périartérite et le média qui donne la mésartérité. Dans certains cas, la lésion touche directement les trois tuniques à la fois. Il s’agit donc d’une panartérite.

Les types de personnes atteintes de l’artérite

L’artérite est une pathologie des artères qui entre en rapport avec l’athérosclérose et qui produit des anomalies de la paroi des vaisseaux. Les plaques et les lésions d’athérome resserrent le calibre des artères et freinent la circulation du sang pour en créer une obstruction totale ou partielle. Ainsi, l’artérite touche le plus souvent les hommes et en particulier, les personnes souffrant d’hyperlipidémie ou à fort excès de graisse dans le sang, les hypertendus, les diabétiques et également les grands fumeurs. En effet, les personnes présentant ces pathologies s’exposent parfaitement à l’artérite. Il faut donc ménager sa santé. Lorsque l’artère se bouche complètement, aucun flux sanguin ne passe. Dans le cas où ce fait touche l’artère qui alimente le cerveau, c’est directement une attaque cérébrale. Toutefois, dans des cas généraux, l’artérite n’atteint que les membres inférieurs.

Symptômes, causes et facteurs de risque de l’artérite

En général, le symptôme principal de l’artérite est une douleur musculaire de type crampe au mollet durant la marche. Cette douleur disparait au moment de l’arrêt et réapparait lors de la reprise de la marche. Elle se reproduit, en effet, toujours à la même distance. Ce phénomène s’appelle la claudication intermittente. Cependant, l’on recense des douleurs qui peuvent être présentes aux pieds, aux cuisses et dans les fesses. Ainsi, l’artérite serait liée à des antécédents familiaux qui s’accordent à des troubles de l’assimilation des graisses pour un excès de cholestérol, à l’hypertension artérielle, aux troubles de la viscosité du sang, à des sucres pour un taux de glycémie élevé ou par des antécédents qui s’accordent à l’athérosclérose. Le principal facteur de risque d’artérite est le tabac. Les repas trop riches en graisse et en calories telle la sédentarité facilite la croissance de la maladie.

Artérite et remèdes homéopathiques                                                                                                                           

Dans tous les cas de pathologie, l’homéopathie est d’une entière nécessité pour permettre un traitement efficace et une guérison à long terme. Ainsi, pour l’artérite, des traitements homéopathiques sont disponibles pour chaque cas et pour chaque patient. La prescription homéopathique consiste ainsi à combiner des remèdes en alternance pour une prise fréquente de trois fois par jour. Les remèdes mis en place sont Cactus Grandiflorus 5 CH, Secake Cornutum 5 CH et Nux Vomica 5 CH. Dans cette optique, les traitements continueront jusqu’à la disparition des symptômes. Dans le cas où l’artérite est associée à une hypertension artérielle, Plumbum Metallicum est le remède idéal. Le traitement de base consiste tout simplement à amoindrir les spasmes avec l’utilisation de pommades antispasmodiques.

 

 

Migraine

Le traitement homéopathique de la migraine

Toute personne souffrant d’une migraine peut témoigner combien la douleur peut être angoissante.
Cette douleur intolérable peut avoir un impact significatif sur la santé émotionnelle et le bien-être physique du patient – ce qui rend le fonctionnement de sa routine quotidienne impossible. L’homéopathie est une thérapie sûre qui peut aider le patient à trouver une guérison permanente de cette agonie. Lire la suite …

  • PRATIQUE DE L’HOMEOPATHIE EN SALLE DE NAISSANCE 23 juillet 2017
    PRÉSENTATION DONNEE A L’OCCASION DU SÉMINAIRE CLINIQUE DE CALVI 2017 Par Cyril MALLET, sage-femme PARTICULARITES HOMEOPATHIE = UTILISER DES FORCES DYNAMIQUES DONC : VERIFIER L’ABSENCE D’OBSTACLES PHYSIQUES COMME : – vices de conformation du bassin : suivi de grossesse – tumeurs des parties molles – malformations fœtales (échographies) IL NE S’AGIT DONC PAS DE TRAITER […]
  • Séminaire Homéopathique La Ferté-Imbault 2 juin 2017
    SÉMINAIRE HOMÉOPATHIE CLINIQUE « au pays de Raboliot » La Sologne: nature préservée entre Loire et Cher, ses étangs et ses forêts, vous allez adorer ! Le Dr. Edouard Broussalian et toute l’équipe de Planète Homéo ont le plaisir de vous convier à un séminaire clinique, qui aura lieu du 1er au 4 novembre 2017 dans le cadre […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés