Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Syndrome méningé

Le syndrome méningé est une inflammation des méninges. Elle est généralement due à une hémorragie intracrânienne ou à une infection virale ou bactérienne. La partie de la méninge touchée par ce syndrome correspond à la dure-mère ou à l’arachnoïde.

Présentation clinique du syndrome méningé

Les principaux symptômes du syndrome méningé sont au nombre de trois. Ils sont appelés par trépied méningitique ou triade méningée. Ces trois signes avant-coureurs sont les céphalées intenses, la raideur au niveau de la nuque et les vomissements en jet. Les céphalées sont très intenses, et à la fois pulsatiles. Le patient fait l’objet d’une photophobie et devient exacerbé face à la lumière. L’intensité des céphalées s’accroît lorsque le malade bouge sa tête et lorsqu’il entend du bruit qu’il n’arrive pas à supporter. Il est très irritable.

La douleur au niveau de la nuque est associée à une douleur. Elle correspond aux signes de manifestation de la contracture réflexe dont les muscles spinaux font l’objet. Cette raideur constitue en quelque sorte la forme secondaire de l’irritation de la dure-mère.

En plus de la raideur, le malade peut avoir de la fièvre accompagnée de frisson. Les patients atteints du syndrome de Grisel présentent également ce genre de raideur. Il faut alors que tous les signes soient présents pour affirmer qu’il s’agisse bien d’un syndrome méningé.

Les vomissements se font à grand jet sans que la personne n’ait eu une quelconque nausée.

Acidum aceticum

L’acidum acetidum ou acide acétique est un remède constitutionnel et d’action profonde qui, une fois bien étudié, vous sera très utile. D’odeur vive, incolore, et de saveur chaude et piquante, les fabricants l’obtiennent généralement à partir de la dilution hahnemannienne. C’est un grand remède hémorragipare qui à la propriété de dissoudre les dépôts albumineux et séreux et d’arrêter les saignements diverses.

L’acidum aceticum est un composant principal du vinaigre qui, à forte concentration, est particulièrement corrosif et irritant pour les muqueuses. C’est un antiseptique très efficace et on le trouve à l’état naturel dans la sève des végétaux et dans les organismes animaux. Sachez que le vinaigre est un vieux remède, connu depuis l’antiquité pour combattre les mauvais effets du chloroforme. Très utile dans la constipation hémorragique. Cette substance homéopathique cible les sujets « acides », soucieux, agités, irritables avec la foule de symptômes qui va avec.

L’idée principale de la substance est un ensemble de troubles gastro-intestinaux accompagné de grande fatigue et de grande faiblesse. On est typiquement ici dans le cas des grandes anxiétés permanentes qui ne sont en fait que les expressions psychiques de troubles gastro-intestinaux dus à une trop grande acidité généralisée à tout le corps. Lire la suite …

  • Covid-19 et Homéopathie 14 mars 2020
    Les médicaments possibles On m’assaille de demandes de médicament préventif, or je n’en ai pas la moindre idée et les rares articles parus émanant d’homéopathes me semblent raisonner à côté de la plaque en utilisant des signes parfaitement vagues ou communs. Seul Manish Bhatia développe un raisonnement qui semble se tenir. La soudaineté pourrait faire […]
  • Cas 9 – Vessie irritable 26 février 2020
    Aujourd’hui nous allons examiner le cas très simple d’une personne âgée avec vessie irritable Quel médicament allez vous proposer ? La correction The post Cas 9 – Vessie irritable appeared first on Planète Homéopathie.
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés