Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Anorexie

L’anorexie est un trouble mental se manifestant par le refus de se nourrir. C’est un symptôme correspondant à un manque d’appétit.  Les personnes atteintes se privent de nourriture et refusent catégoriquement de manger, même si elles ont faim.  Cette une maladie qui fait partie des troubles du comportement alimentaire. Elle est particulièrement féminine et touche 10% de la population mondiale. Auparavant, ce symptôme frappait principalement les jeunes adolescentes, mais il commence aussi se manifester chez les petites filles de dix, de neuf et même de huit ans.  Le culte de la minceur ou l’obsession de posséder une silhouette de rêve est la cause principale d’anorexie. En négligeant les traitements appropriés, cette maladie peut conduire à une malnutrition.  En raison des chutes en potassium,  un arrêt cardiorespiratoire brusque,  10 %, des anorexiques trouvent la mort. Un tiers des personnes atteintes retrouvent la santé et un tiers  évoluent en maladie chronique. On discerne deux types d’anorexie, l’anorexie par restriction à laquelle la personne concernée se prive d’aliments et l’anorexie purgative à laquelle elle vomit et répudie avec violence tout ce qu’elle consomme.

Les causes suscitant un cas d’anorexie
Les causes de l’anorexie sont dans la plupart des cas personnelles. Les sujets à risque, ceux susceptibles d’être atteints sont les filles préadolescentes de 8 à 11 ans, les adolescentes de 12 à 17 ans et les jeunes femmes en début de la vingtaine. Pendant cette période, un bon nombre de changements corporels se révèlent.  Certaines ont du mal à accepter toutes ces modifications principalement la prise de poids et les difficultés qui s’en suivent.  À l’heure actuelle, les causes principales d’anorexie sont d’ordres biologiques, psychologiques et sociaux.

L’apparence physique est dans notre actuelle société très importante. Une silhouette fine est synonyme de succès, de satisfaction, de bonheur et de contentement. Être maigre est un signe incontournable d’esthétique et de beauté. La  « grosse »  n’a pas sa place et est continuellement traquée par son entourage et est souvent pointée de doigts. Pour fuir à cette image d’icône de paresse, fainéantise et de négligence, ces jeunes filles sont prêtes à tout faire pour perdre de poids.  Pourtant, les conséquences de ces efforts sont parfois rudes, ils conduisent souvent à des cas d’anorexie. Cette maladie peut également générée par des chocs psychologiques divers. Perte d’un être proche, des vécus malheureux pendant l’enfance et l’adolescence, rupture parentale, agression ou encore des mauvais traitements physiques ou moraux peuvent en être la cause.

Les symptômes de l’anorexie

Les symptômes de cette maladie sont facilement identifiables. Le sujet atteint a tendance à être fragile physiquement qu’émotionnellement. Le sujet recensera toute une liste de prétexte pour ne pas manger. Il adopte ses propres rituels tels que la consommation d’un régime végétarien ou encore le refus de manger avec la famille. Il sélectionne ses aliments avec soins et ne consomme que les cuisines à faible teneur calorique.  La peur permanente de devenir gros obsède leur esprit. L’aménorrhée ou l’absence de menstruation est également un des symptômes principaux de l’anorexie. Heureusement que ces différents symptômes réagissent positivement avec les remèdes homéopathiques.

  • LE PHILOSOPHE PHILANTHROPE – 3 – les dérives 6 mai 2019
    Sous forme d’un appendice, nous pouvons maintenant effectuer un rapide tour d’horizon des déformations d’homéopathie les plus en vogue actuellement. Les déformations de l’homéopathie les plus courantes Si seulement il pouvait s’agir ici de la fameuse querelle décrite dans les Voyages de Gulliver, entre les salauds qui ouvrent l’œuf à la coque par le petit […]
  • LE PHILOSOPHE PHILANTHROPE – 2 – L’homéopathie 30 avril 2019
    Homéopathe : la définition La question se pose alors : qu’est-ce qu’on peut appeler un homéopathe ? Existe-il une définition puisque chacun semble pratiquer comme il veut l’homéopathie, et même réclamer toute liberté thérapeutique ? Nous avons parlé à l’instant de la proportion de résistants, il faut envisager maintenant celle des génies. Si nous considérons le siècle de Hahnemann, […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés