Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Pourquoi l’homéopathie ?

Pourquoi utiliser l’homéopathie ?

L’homéopathie est le deuxième système de médecine le plus largement utilisé au monde. Sa popularité grandissante aux États-Unis d’Amérique a été approximativement de 25 à 50 pour cent par an durant la dernière décennie.

Ce succès est attribuable à plusieurs facteurs :

  • L’homéopathie est très efficace. Quand on prend le remède qui est indiqué, les résultats peuvent être rapides, complets et permanents.
  • L’homéopathie est complètement sûre. Même les bébés et les femmes enceintes peuvent utiliser l’homéopathie sans le danger des effets secondaires. Les remèdes homéopathiques peuvent aussi être pris en même temps que d’autres médicaments sans produire d’effets secondaires indésirables.
  • L’homéopathie est naturelle. Les remèdes homéopathiques sont normalement constitués d’ingrédients naturels.
  • L’homéopathie fonctionne en harmonie avec notre système immunitaire, à la différence de certains médicaments conventionnels qui affaiblissent le système immunitaire. (par exemple, les médicaments contre la toux affaiblissent le réflexe de tousser, qui est la tentative du corps de dégager les poumons).
  • Les remèdes homéopathiques ne créent pas de dépendance – dès que vous sentez un soulagement, il faudrait arrêter de les prendre. S’il n’y a pas d’amélioration, il se peut que ce soit le mauvais remède homéopathique que vous prenez.
  • L’homéopathie est holistique. Elle traite tous les symptômes comme un seul, ce qui veut dire, en termes pratiques, qu’elle cible la cause, non pas les symptômes. Ceci veut sire que les symptômes résolus par l’homéopathie ne réapparaissent plus.

Mais il y a un revers de la médaille :

Le mauvais côté de la chose existe toutefois et il y a deux gros obstacles quant à l’utilisation efficace de l’homéopathie :

  • Prescrire le bon remède homéopathique requiert un peu plus de temps et de patience que la médecine conventionnelle. Il faut le remède exact aux symptômes annoncés. Il n’y a pas de remède homéopathique standard contre les maux de tête. Le médicament pris doit être conçu pour la céphalée spécifique, c’est-à-dire où elle commence, qu’est-ce qui la provoque, quel type de douleur c’est, qu’est-ce qui l’empire et quels sont les autres symptômes ressentis.
  • La gamme de remèdes en utilisation peut causer beaucoup de problèmes d’ordre pratique pour une pharmacie de taille moyenne. Si le bon remède ne fait pas partie des 30 médicaments les plus communément utilisés, ils peuvent être difficiles à obtenir.
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +2 (from 2 votes)
  • Protocoles, vaccination, isothérapie et homéopathie 5 août 2018
    Introduction Le mot protocole possède des résonances magiques un peu à l’instar des suffixes « pro » ou « plus » que le marketing pousse souvent à ajouter au nom d’un produit. Dans l’imaginaire du public, le PROTOCOLE, c’est le garant de la « science » et du « sérieux ». Or le terme est justement l’application aveugle d’instructions donnés par en haut. […]
  • Sclérose en plaques et Niveau de Santé 31 juillet 2018
    Introduction L’apport principal de George Vithoulkas à l’homéopathie réside sans conteste dans la notion de niveau de santé qu’il a développée à partir des observations de Hahnemann dans l’Organon et son mérite est d’avoir organisé le tout en un système cohérent qu’il enseigne. Nous parlons ici d’un développement totalement inconnu dans la médecine standard qui […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés