Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Ulcère-variqueux

L’ulcère variqueux au cœur d’un traitement de longue haleine

L’ulcère variqueux se caractérise par une plaie cutanée apparaissant en général au niveau des jambes. Lésion cutanée très douloureuse, elle s’infecte très facilement chez les patients qui souffrent de troubles circulatoires d’origine veineuse. Des thèses médicales démontrent que les jambes sont particulièrement vulnérables à des désordres circulatoires, ce qui implique des lésions de la peau et empêchant sa cicatrisation. L’ulcère variqueux se définit par une perte de substance favorisant la formation de cratère sur la peau. En raison du désordre circulatoire, la plaie est généralement suintante et n’arrive pas à se cicatriser normalement. Elle se forme facilement après un choc, un grattage intensif d’une zone variqueuse ou d’un traumatisme. Les complications se traduisent par l’extension et la profondeur de la plaie pouvant être plus ou moins douloureuse. L’ulcère variqueux est le résultat des varices, des phlébites et des maladies veineuses en général. Il frappe la plupart des sexagénaires obèses, surtout les femmes. L’ulcère variqueux est localisé sur les saillies osseuses, plus précisément de chaque côté des chevilles, le long des veines apparentes et les couches superficielles de la peau qui ont été détruites.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés