Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Troubles de l’appétit

Les troubles de l’appétit sont nombreux, mais les plus fréquentes sont l’hyperphagie boulimique, la boulimie, et l’anorexie. Elles sont différentes les unes des autres, chacune d’elle se présente sous diverses formes, mais au final, elles provoquent un comportement et une attitude illogique chez la personne atteinte. Ces individus ont un problème d’adaptation face à sa propre image corporelle et à son poids. Ils ont une tout autre vision de la nourriture. Le sujet présente également un souci de relations interpersonnelles, de contrôle de ses impulsions, et de changement d’humeur.

Ce sont généralement les jeunes et les femmes qui sont sujettes à ces troubles d’appétit.

L’anorexie

Une personne anorexique a pour ultime but de garder une taille fine, bien mince. Ce but devient une maladie lorsque l’individu est effrayé à l’idée de devenir obèse et de prendre du pois suite à une bonne alimentation équilibrée et normale. De ce fait, l’anorexique s’impose une importante restriction alimentaire pour avoir une perte de poids régressive. À noter que 90 % des cas d’anorexie concernent les femmes tandis que le reste, c’est-à-dire les 10 %, est composé d’hommes. L’anorexie s’avère dangereuse puisque près de 10 % d’individus atteints finissent par mourir. L’anorexie se traduit par une aménorrhée, un refus de manger, une perte d’appétit, et un grand amaigrissement. Il est facile de reconnaître une personne anorexique à table. Elle a tendance à couper en petits morceaux ses aliments pour en faire de petites bouchées. Chaque bouchée est mastiquée lentement et très longuement. Au terme du repas, le sujet n’a pratiquement pas mangé et laisse son repas en miette dans l’assiette.

La boulimie

La boulimie est une situation tout à fait contradictoire à l’anorexie. Un boulimique a tendance à manger sans arrêt de manière excessive. Il se penche surtout vers la nourriture lorsqu’il est stressé ou a des soucis. Sachant la gravité de la situation, les boulimiques essaient d’adopter une solution à leur convenance. Ceci correspond à un jeûne, à des exercices physiques intenses, à l’usage des produits laxatifs, et à des vomissements. En dépit du fait que le boulimique sache le caractère pathologique de ce qui lui arrive, il ne peut s’empêcher de s’empiffrer, il a une grande difficulté de maîtrise de soi. Il peut développer une dépression, une anxiété ou de la honte. Ce sont surtout les jeunes qui sont les plus touchés, la boulimie commence à la puberté ou à l’adolescence.

L’hyperphagie boulimique

Ce trouble est assez similaire à la boulimie. Le sujet mange énormément, en revanche il ne manifeste aucun besoin de compenser les aliments ingurgités. Les individus souffrant d’hyperphagie boulimique deviennent obèses. Les symptômes de ce trouble de l’appétit sont la dépression, le dégoût, ou le remords après le repas, le fait de se cacher pour manger beaucoup, se nourrir même s’il n’a pas faim, toujours consommer de la nourriture avec un estomac déjà plein, et manger rapidement.

Soigner les troubles de l’appétit

Il existe plusieurs traitements pour soigner les troubles de l’appétit. À commencer par une psychoéducation, puis par la thérapie familiale, la thérapie de groupe, l’imagerie corporelle, la relaxation, la thérapie cognitive et la thérapie behaviorale. La médication vient en dernier recours. À toutes ces méthodes s’ajoute l’homéopathie qui offre plusieurs solutions afin de remédier à ces troubles de l’appétit.

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bonne Année : Mobilisez vous ! 2 janvier 2019
    Bonjour à tous ! Un petit mot pour vous souhaiter une très bonne année 2019 qui s’avèrera un jalon de plus dans la mise en place de la dictature généralisée symbolisée dans notre secteur médical par la vaccination en folie et la tentative d’éradication de l’homéopathie. Dans le premier cas il faut saluer l’immense courage […]
  • Niveaux de santé des enfants – Observations de l’homéopathe 24 décembre 2018
    L’INHF m’a sollicité  pour évoquer lors de son congrès de Janvier 2019 les niveaux de santé et mon expérience notamment sur le traitement des troubles du comportement chez l’enfant. Compte tenu de divergences de position : – sur la validité des courants actuels qui existent en homéopathie d’une part – sur la responsabilité de la […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés