Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Tachycardie paroxystique

La tachycardie paroxystique est un problème au niveau de l’appareil circulatoire. Il s’agit d’une maladie bénigne qui peut être diagnostiquée chez les malades, mais également chez les personnes présentant une bonne forme de santé, des sujets sains. D’une manière générale, la tachycardie paroxystique correspond à l’accélération anormale du rythme cardiaque. Son apparition est brusque ou brutale. Selon le cas et l’état de santé de la personne qui présente cette tachycardie paroxystique, il se peut que des symptômes puissent se manifester tout comme cette maladie peut très bien être asymptomatique, aucun signe avant-coureur. Si tel est le cas, il n’est décelable que seulement suite à un bilan cardiaque. Mais d’une façon générale, les personnes qui ont cette affection ont tendance à avoir de l’étourdissement, des palpitations, de la nervosité, de la polyurie et de l’évanouissement. Tout comme sa manifestation peut être subite, son soulagement peut être aussi brusque.

A noter que la tachycardie paroxystique a pour particularité d’avoir une fréquence cardiaque restreinte selon les propriétés électrophysiologiques de la voie accessoire et du nœud auriculo-ventriculaire. En terme plus simple, le cœur d’un sujet à tachycardie paroxystique bat près 150 fois en une minute. Pour arrêter la tachycardie, c’est-à-dire pour restaurer la bonne fréquence du battement, la médecine use des agents inhibiteurs ou un stimulus électrique qui agit sur l’oreillette. Cette dernière se retrouve en période réfractaire artificielle.

La tachycardie paroxystique atteint les personnes qui ont des maladies cardiaques. Sa formation est favorisée par le syndrome de White-Parkinson-Wolff, par la valvulopathie, et la par l’hyperthyroïdie.

Les symptômes de la tachycardie paroxystique

Le premier signe avant-coureur qui prévaut l’existence d’une tachycardie paroxystique correspond aux palpitations régulières et rapides. Ces palpitations n’ont pas été provoquées par des facteurs déclenchants, mais surviennent brusquement sans raison. En même temps, le patient ressent un genre de déclic intrathoracique. C’est manifestement la crise qu’elle provoque. Cette crise peut s’associer à de l’angoisse, du malaise, ou à d’autres douleurs thoraciques. Lorsque le sujet revient à un battement plus ou moins normal, il a une polyurie postcritique, c’est-à-dire une augmentation transitoire de la quantité d’urine produite. Il n’existe pas de chiffre exact indiquant la fréquence des crises, elle dépend de chaque cas. Elle peut survenir plusieurs fois sur une période ou momentanément en épisode isolé. Lorsque la crise refait surface à plusieurs reprises, le malade est amené à rester immobile et à se reposer, ce qui est complètement invalidant.

Le diagnostic de la tachycardie paroxystique

En plus des examens médicaux classiques que le médecin effectue au malade, ce dernier peut demander des analyses supplémentaires pour être fixé sur la vraie pathologie qui atteint son patient. Ces examens complémentaires sont l’exploration électrophysiologique, et l’électrocardiogramme réalisé en période de crise et aussi en dehors de celle-ci.

Comment soigner la tachycardie paroxystique ?

L’une des meilleures façons d’appréhender la tachycardie paroxystique est de commencer par essayer de prévenir son apparition. Mais si vraiment elle est déjà fréquente, il faut alors adopter un bon traitement. Les produits naturels tels que les remèdes homéopathiques font partie des médicaments efficaces pour réguler le rythme cardiaque.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 1.8/5 (4 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +1 (from 1 vote)
Tachycardie paroxystique, 1.8 out of 5 based on 4 ratings
  • Séminaire à Montréal: 8, 9 et 10 Septembre 2017 12 mars 2017
    Après Agadir au Maroc et Bath en Angleterre, rendez vous les 8, 9, et 10 septembre 2017 à Montréal  ! Nous serons accueilli au sein de l’université de Québec (UQAM) Comme d’habitude, ce séminaire clinique, sera projeté sur grand écran avec un jeu de plusieurs caméras, permettant aux participants de voir en direct le Dr. Broussalian […]
  • Le langage du Répertoire 7 mars 2017
    Avec la sortie du répertoire, voici le bon moment pour vous de lire ou relire cet article de Kent sur le sujet. En résumé, je vous extrais cette phrase que mes étudiants ont maintes fois entendue. « L’utilisation mécanique du Répertoire ne mène jamais à une prescription artistique ni à des résultats remarquables ». Le langage du Répertoire […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés