Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Syndrome dépressif réactionnel

Le syndrome dépressif réactionnel, appelé aussi parfois psychogène est un trouble psychique déclenché par une accumulation d’émotions. Ces émotions provoquent une tension psychique. Il survient généralement après une situation pénible ou un événement douloureux, comme les soucis personnels, la perte d’emploi, et la perte d’un proche par exemple. L’état du patient fluctue, il peut changer d’humeur très rapidement. Les crises peuvent être passagères, mais deviennent plus importantes en fin de journée. Il est à noter que le syndrome dépressif réactionnel est différent de la mélancolie dépressive et de la dépression nerveuse.

Les personnes à risques du syndrome dépressif réactionnel

Étant donné que le facteur déclenchant cette affection est un événement spécifique comme l’échec amoureux ou professionnel et le deuil, ce trouble touche surtout les personnes fragiles. Ces dernières n’arrivent pas à supporter la réalité qu’ils vivent et la situation par laquelle ils passent. Une tension psychique s’accumule d’une manière anormale et engendre la manifestation de la dépression réactionnelle. Cependant, lorsqu’un sujet est épuisé et se retrouve face à un état de fatigue générale, il peut également être sujet à ce syndrome sans qu’aucun événement n’ait eu lieu.

Comment se manifeste le syndrome dépressif réactionnel ?

Les principaux signes de manifestations du syndrome dépressif réactionnel sont l’anxiété, les troubles d’humeur et la tristesse. Le sujet dépressif a un air morose, une humeur sombre et de la tristesse en permanence, parfois accompagnée de pleurs fréquents. Son humeur change à tout moment, mais c’est surtout en fin de journée que cela s’aggrave. Que ce soit sur le plan personnel ou sur le plan professionnel, le malade ressent un certain sentiment d’échec sur tout ce qu’il réalise. Le sujet devient sceptique et pessimiste, pour lui tout est en noir, et il trouve la vie dépourvue de sens, ennuyeuse et monotone. Ces sentiments disparaissent momentanément lorsqu’il reçoit de l’attention particulière ou du réconfort. Dans les pires des cas, le sujet peut être amené à vouloir se suicider en évoquant constamment la mort.

Ce sentiment d’échec peut être certain dès le départ puisque le malade a tendance à prendre des décisions optant sur des situations qui vont conduire à un fiasco. Avec cette grande anxiété, ce manque de confiance en soi et cette dévalorisation de sa personne rendent plus prépondérantes le sentiment d’échec.

Le patient atteint du syndrome dépressif réactionnel se sent fatigué en permanence, et a des difficultés d’endormissement. Il fait l’objet d’une perte importante d’énergie, ce qui lui rend incapable de travailler ni d’exercer une quelconque activité.

Certains sujets présentent un blocage du cerveau et ont des difficultés à mémoriser et à se concentrer.

Traitement du syndrome dépressif réactionnel

Normalement, en traitement allopathique, il existe deux manières d’approcher et de soigner le syndrome dépressif réactionnel, à savoir la psychothérapie et les médicaments antidépresseurs. La guérison se fait d’une manière plus ou moins lente et peut atteindre plusieurs mois. Mais des traitements homéopathiques peuvent aussi aider à atténuer les symptômes et à favoriser l’accélération du processus de guérison. Néanmoins, il convient toujours de consulter un homéopathe ou du moins un médecin généraliste avant de prendre des remèdes homéopathiques.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 3.2/5 (5 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +3 (from 3 votes)
Syndrome dépressif réactionnel, 3.2 out of 5 based on 5 ratings
  • Questionnement sur la vaccination 3 avril 2017
    Courageux document écrit par un de nos étudiants, pharmacien, soutenu par de nombreuses références et un film. A lire et à voir. Absolument !
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés