Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Stress

La vie en société amène les gens à subir des pressions de différentes sortes engendrées par les obligations quotidiennes. Savoir gérer cette pression est très important pour avoir un bon équilibre, sinon la personne sera sujette à une grande susceptibilité, à une frustration ou à une angoisse. Ces sentiments sont la réponse de l’organisme face aux pressions, et c’est le stress. En médecine, le stress correspond à une séquence complexe d’événements qui, au final, engendrent des réponses psychosomatiques et physiologiques. Sa gravité dépend de la capacité de la personne à s’adapter ou non aux pressions environnementales. Les sujets qui se retrouvent sous pression en permanence finissent par avoir un stress chronique. Ce dernier est considéré telle une pathologie nécessitant un traitement adéquat.

Le processus

Lorsqu’un événement stressant se manifeste, tout un processus se déclenche dans le cerveau, à commencer par l’élaboration de cortisol. Cette hormone est fabriquée par les glandes surrénales. Ce cortisol agit sur le cortex cérébral et provoque des troubles le sujet, comme l’immobilisation, l’attaque, et la fuite par exemple. En second lieu, le cortisol agit sur l’hippocampe. Ce dernier sert à calmer la réaction de l’organisme face au stress. Lorsque la personne est sujette à trop d’événements complexes suscitant le stress, la quantité de cortisol augmente. Or cet accroissement de cortisol atteint l’hippocampe qui devient saturé. Un hippocampe saturé n’arrive plus à assurer son rôle de régulation, et le cerveau est envahi par le stress. Le surgissement d’une dépression, d’une sensibilité émotionnelle et d’une réaction nerveuse est probable. Les parties touchées sont le cortex préfrontal, le cortex cingulaire antérieur, l’amygdale, et l’hippocampe.

Évolution du syndrome de stress

Le stress se développe suivant trois étapes successives. Le premier stade correspond tout simplement à la réaction d’alarme. Dans ce cas, les forces de défense réagissent bien et sont mobilisées. La seconde étape concerne la phase de résistance. Ici le patient essaie de s’adapter autant que possible à l’agent stressant. Et la dernière phase consiste au stade d’épuisement.

Les symptômes du stress

Le stress ne se manifeste pas toujours de la même façon. Malgré ce changement, il est possible de les classer en quatre groupes à savoir les symptômes comportementaux, les symptômes émotionnels, les symptômes mentaux, et les symptômes physiques. Les symptômes comportementaux et émotionnels sont les plus palpables et sont visibles par son entourage. Les symptômes émotionnels se font voir à travers le manque de libido, état taciturne, anxiété, inquiétude, manque de confiance en-soi, et irritabilité. Mais en plus de cela, un individu stressé a des difficultés relationnelles, et est pessimiste, absent et souvent désorganisé. Le patient a un comportement compulsif lorsqu’il consomme des produits contenants de caféine, de sucrerie, de chocolat, de drogue, d’alcool et de tabac. Les symptômes mentaux se caractérisent par l’absence de concentration, le manque d’attention, la difficulté et l’incapacité à mémoriser, et l’hésitation à prendre des décisions. Les symptômes physiques quant à eux se manifestent par les vertiges, le souffle court, les tensions musculaires, les céphalées, les manques d’appétit, l’insomnie et la fatigue.

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
  • Séminaire à Montréal: 8, 9 et 10 Septembre 2017 12 mars 2017
    Après Agadir au Maroc et Bath en Angleterre, rendez vous les 8, 9, et 10 septembre 2017 à Montréal  ! Nous serons accueilli au sein de l’université de Québec (UQAM) Comme d’habitude, ce séminaire clinique, sera projeté sur grand écran avec un jeu de plusieurs caméras, permettant aux participants de voir en direct le Dr. Broussalian […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés