Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Spasme du sanglot

Jusqu’à l’âge de 5 ans, il arrive que les enfants fassent des crises de convulsion appelées spasmes du sanglot. Cette crise apparaît le plus souvent suite à une douleur intense, à une émotion vive ou à excès de colère. L’intensité de ces crises varie selon les enfants, mais peut devenir extrême. Au final, il arrive que l’enfant ait une pâmoison accompagnée de perte de connaissance. Il s’agit d’un trouble de comportement qui inquiète les parents et l’entourage. Pourtant, le spasme du sanglot est généralement bénin et ne représente pas un cas grave. Il correspond à la manifestation de syncope qui survient à un enfant allant de cinq mois à trois ans. D’une manière généralisée, 5% environ des enfants manifestent un spasme du sanglot au cours de leur vie.

Lorsque l’enfant pleure, entre ses sanglots, il a une respiration bruyante. Son teint devient cyanosé et pâle et il finit par perdre connaissance. Avant de perdre connaissance, le petit a un arrêt respiratoire.

Il faut savoir que le spasme du sanglot est différent de l’épilepsie.

Les parents, parfois angoissés, ont tendance à laisser l’enfant pleurer, pourtant c’est ce qu’il faut éviter.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Un vieil article (?) 5 octobre 2019
    Nous sommes en 1834. Hahnemann réside toujours dans sa « retraite«  de Köthen. Il vient tout juste de rencontrer Marie Mélanie d’Hervilly et n’imagine sans doute pas qu’il va vivre avec elle une nouvelle page de son existence, en France ! Dans ce pays à la fois si proche et si lointain, où l’homéopathie en est […]
  • Le concept de guérison en homéopathie 15 septembre 2019
      Bienvenue à tous ceux qui se posent des questions sur le processus de guérison de l’homéopathie! Nous ne pouvons pas vous répondre sur les concepts physiques, mais simplement partager nos connaissances et notre expérience. Cet article fait suite à des commentaires, questionnements de patients, il semblait important de préciser à nouveau ce que vivent […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés