Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Saturnisme

Le saturnisme est dit de tous les symptômes liés à une quantité excessive de plomb dans notre organisme. Pour ceux qui travaillent dans des endroits qui utilisent du plomb comme les garagistes et les soudeurs, le plomb pourrait être absorbé. Généralement, le plomb est ingéré en buvant de l’eau du robinet ou en mangeant certaines nourritures.

Dans le cas d’une absorption ponctuelle de quantité démesurée de plomb, le saturnisme apparaît en une crise aiguë. Mais si c’est une intoxication à longue durée, le saturnisme sera nommé de chronique.

Les diverses causes et les symptômes de la maladie du saturnisme

 La quantité de plomb absorbée par l’organisme prendra la place du calcium et se déposera sur les os, dans les tissus et certains organes du corps. Les symptômes seront déclenchés quand la quantité de plomb sera exagérée.

La colique du plomb est généralement le premier signe de la maladie, notamment bouleversante. A ce moment, le saturnisme se présente en tant que fortes diarrhées suivies d’affreuses douleurs abdominales et de vomissements. Une anémie est fréquemment remarquée et la gencive est marquée d’un trait bleuté.

En l’absence de traitement, les effets plus dramatiques apparaîtront tels que des maux de tête, une hypertension, des troubles rénaux, une perte de mémoire, une cécité, des troubles neurologiques et un retard mental. Il se pourrait que le patient souffre de convulsions qui entraîneront des troubles cardiaques et son décès s’il n’est pas soigné rapidement.

Le mode de transmission du saturnisme

 La maladie de saturnisme se transmet par ingestion le plus souvent. Par exemple, via des légumes concoctés dans un récipient avec un revêtement contenant du plomb. Il pourrait également s’agir de l’eau du robinet d’une vieille maison dont les canalisations sont encore constituées de plomb. En effet, quand certaines ceintures au plomb s’écaillent, elles pourraient être ingérées par des enfants.

Les vapeurs dégagées par l’essence au plomb peuvent être toxiques si on les inhale trop régulièrement et à fortes doses. Les pollutions industrielles sont alors de vraies sources de saturnisme.

Heureusement que le saturnisme n’est pas contagieux. Cependant, la mère pourrait le transmettre à son fœtus.

L’évolution de la maladie du saturnisme

 Les symptômes du saturnisme pourront disparaître avec une évacuation du plomb si le patient est soigné à temps. Autrement, des séquelles prendront place et ce sera irréversible comme le retard mental ou la perte de mémoire.

 

 L’établissement du diagnostic du saturnisme

 Afin de confirmer le soupçon de la maladie de saturnisme, cela requiert le dosage de la quantité du plomb dans le sang de la personne concernée, c’est ce qu’on appelle « la plombémie ». Et souvent, on dose également sa quantité dans les urines, dans ce cas, c’est appelé « la plomburie ».

Les traitements disponibles du saturnisme

 Le traitement de cette maladie consiste à faire sortir le plomb qui est présent dans le corps. Le patient devra alors faire un traitement chélateur d’une semaine à l’hôpital. L’opération est reproduite jusqu’à ce qu’il n’y ait plus la présence de plomb dans les os du patient.

La prévention du saturnisme

 Il est important de prévenir cette maladie, car si elle est remarquée trop tard, elle pourrait laisser de pénibles séquelles à l’individu. La prévention consiste strictement à éviter tout type de contact avec le plomb. De ce fait, il faut vérifier les canalisations de votre maison. Sinon, préparez vos nourritures avec de l’eau en bouteille et évitez l’eau du robinet. N’utilisez jamais des récipients qui contiennent du plomb. Si votre demeure possède de la peinture au plomb, maintenez-la en bon état ou retirez la peinture en mettant une combinaison de protection adéquate.

Ne mangez jamais des gibiers tués avec des cartouches de plomb et ayez une alimentation riche en

calcium et en fer.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium 22 décembre 2016
    Voici un excellent exposé du docteur Ravalard, presenté lors du séminaire de Vannes, sur Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium Pourquoi le Cadmium?   De nombreux patients cancéreux viennent chercher de l’aide chez les homéopathes.   Que répondre à leurs demandes, comment gérer leurs situations? D’où ma lecture de nos anciens sur le sujet […]
  • Sortie du Répertoire 8 décembre 2016
    Ouvrage indispensable, voila la version 2017, enrichie, et éditée par Edouard Broussalian du répertoire homéopathique de Kent Une version inédite, en couleur, avec les valorisations relatives et générales ! Vous pouvez le retrouver dans l’e-boutique ici Cette 5ème édition est l’aboutissement de nombreuses années de réflexion sur le répertoire et les données issues de sa […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés