Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Rectocolite hémorragique

La rectocolite hémorragique est une maladie qui touche plus précisément les intestins.  Elle a les mêmes manifestations que la maladie de Crohn, mais dans tous les cas elle est moins grave que celle-ci.  Cette maladie provoque une lésion inflammatoire surtout au niveau de la muqueuse intestinale étant donné qu’elle touche généralement le rectum et les gros intestins.  Les personnes qui sont âgées de 15 à 60 ans sont les plus souvent atteintes de cette maladie.

La rectocolite est déclenchée par une réaction immunitaire excessive d’un corps qui fait face à un élément étranger ou antigène.  Cette pathologie peut conduire la personne jusqu’à la destruction de toutes les cellules de son organisme.  Dans la plupart des cas cette infection de l’intestin engendre toujours des diarrhées sanglantes qui  sont des signes très alarmants et nuisent vraiment la vie de la personne.

L’évolution de cette maladie se traduit par fois par des poussées qui sont classées en trois formes qui se diffèrent par  leur  pronostic et leur thérapeutique. Ainsi, la rectocolite qui a une poussée d’intensité moyenne se manifeste par une émission de selles glaireuses et sanglantes qui est accompagnée d’une grande douleur abdominale.  La poussée d’intensité  moyenne se traduit par des selles quotidiennes mêlées à de sang et de glaires. Quand cette maladie atteint la poussée complète, c’est-à-dire qu’elle se manifeste tous les jours, et ce, d’une période qui peut durer jusqu’à 10ans, cela est le signe du fait que les lésions aboutissent déjà à une pancolite.

Les symptômes de la RCH

Comme toutes maladies, la rectocolite aussi a ses propres symptômes dont le principal est la diarrhée accompagnée de sang avec ou sans glaire. Selon les degrés et surtout l’état du corps du malade, cette maladie peut être accompagnée d’une douleur abdominale, des saignements rectaux en dehors de la défécation, des douleurs anales entraînant une incontinence fécale. Des fois on remarque aussi un état fébrile accompagné d’un amaigrissement important.

Dès l’apparition d’un de ses symptômes, il est indispensable de voir un médecin pour éviter qu’elle ne se complique. La rectocolite s’avère un peu plus grave chez un enfant, car elle aboutit dès fois à un trouble de la croissance qui se manifeste souvent par un retard staturo-pondéral.

Sans traitement adéquat, la rectocolite peut entrainer plusieurs complications comme le mégacôlon toxique, la perforation, l’hémorragie, la septicémie ou même le cancer.

Les traitements homéopathiques de la rectocolite

En général, pour soigner cette maladie, il faut d’abord traiter par étapes et commencer par le traitement des douleurs. Cette première étape qui se traduit par des douleurs abdominales se soigne avec 3 prises quotidiennes d’Ipeca 5H. Ce médicament est préconisé pour soulager uniquement les douleurs. Le patient peut aussi prendre Cantharis 4 à 5H si la douleur atteint la région anale. Ensuite, il faut traiter les hémorragies qui se manifestent par 3 prises quotidiennes d’Ipeca à 5 H. C’est enfin du traitement qu’on doit soigner les diarrhées. Pour cela, il  faut prendre 3 fois par jour du China Rubra 9 à 15H. Pour ceux qui veulent prendre du Phosphorus 9 à 15H, le traitement est un peu plus prolongé et les prises sont espacées.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 1.6/5 (5 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: -2 (from 2 votes)
Rectocolite hémorragique, 1.6 out of 5 based on 5 ratings
  • Questionnement sur la vaccination 3 avril 2017
    Courageux document écrit par un de nos étudiants, pharmacien, soutenu par de nombreuses références et un film. A lire et à voir. Absolument !
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés