Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Ptosis

Dans le jargon médical, le ptosis  désigne la chute des paupières supérieures. Cette maladie est traduite par le fait que le muscle chargé de relever la paupière ne parvient plus à accomplir sa fonction ou bien il a subi une désinsertion  remarquable. Cette maladie peut être constatée à la naissance, mais peut aussi apparaitre lors de la vieillesse. Dans tous les cas,  il affectera toujours la fonction visuelle étant donné que la paupière qui s’abaisse vient à cacher la pupille.

Il faut noter que le ptosis est une des maladies qui se détecte facilement, car le malade subit visiblement un abaissement de la paupière supérieure. Par contre, cette maladie n’engendre aucune gêne extérieure. D’une manière générale, cette maladie ne touche qu’une seule paupière.

Les différentes causes du ptosis, des causes classées selon les catégories

On répertorie de nombreuses causes de ptosis selon leurs catégories. D’abord, il y a ce qu’on appelle le ptosis congénital, le ptosis myogène qui résulte d’une défaillance de la transmission neuromusculaire ou encore d’une atrophie progressive des muscles. Cette deuxième catégorie du ptosis peut être causée par une morsure venimeuse.

Il y a aussi le ptosis neurogène qui s’explique par  la défaillance de  la transmission de la commande nerveuse vers le levator palpebrae.  Il y a le ptosis aponévrotique qui apparaît suite à l’âge avancé d’une personne et enfin, il y a le ptosis mécanique qui apparait après l’évolution d’une tumeur ou d’un œdème sur la partie supérieure de la paupière.

Les remèdes homéopathiques pour soulager le ptosis

Le ptosis nuit réellement la vision de la personne atteinte  sur le long terme et  l’homéopathie dispose des remèdes pour solutionner cet état au plus vite et éradiquer les causes de cette pathologie. En général,  cette maladie nécessite toujours une intervention chirurgicale pour régulariser la vue de la personne et lui offrir une meilleure vue.  Cependant pour un traitement homéopathique, quelques remèdes suffisent pour permettre au muscle releveur de retrouver sa vigueur ou aussi pour soulager ces symptômes.

Dans le cas de cette maladie, l’homéopathie  a pour but de mettre un terme aux effets néfastes du ptosis.  Parmi les médicaments proposés par l’homéopathie, il y a le Gelsemium Sempervirens qui a été élaboré avec du jasmin jaune qui est destiné à agir au niveau du système nerveux pour remédier aux effets de cette maladie. Selon un spécialiste de l’homéopathie, le Syphilinum s’avère aussi un excellent remède contre le ptosis. Ce médicament est obtenu à partir du sérum d’un chancre syphilitique et est conseillé plutôt pour remédier à un ptosis neurogène et myogène. Ce médicament aussi est préconisé pour remédier à un ptosis chronique et se prenne pendant une durée variant de 30 à 50 jours. Parmi les découvertes de l’homéopathie, le Conium maculatum figure également parmi la gamme de remèdes homéopathiques optionnels pour soulager le ptosis. Le remède est fait à base d’extrait de grande ciguë. Pour soulager au maximum le ptosis, il doit être pris à raison de 5 granules de 9 CH tous les  matins et tous les soirs durant 3 semaines.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ebola: Petit Compte rendu 24 novembre 2014
    Beaucoup d’entre vous m’ont demandé un compte rendu de mon séjour de 10 jours au Libéria, c’est donc l’occasion d’écrire quelques lignes, car je n’ai pas grand chose à dire. Vous n’allez pas y croire, des homéopathes se sont rendus au Liberia pour proposer des soins homéopathiques aux patients atteints d’Ebola (techniquement EVB: Ebola Virus […] […]
  • L’effet placebo 20 novembre 2014
     Un reportage comme seul ARTE sait les faire, à la frontière du monde connu. Le concept d’effet placebo est immensément flou. C’est le poil à gratter de la médecine occidentale, car il éjecte d’un coup toute rationalité dans une médecine qui se dit « scientifique ». L’essai d’un médecin durant la fin de la seconde guerre mondiale […] […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés