Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde correspond à une arthrite, elle est l’une des variantes du rhumatisme inflammatoire chronique. Cette forme d’arthrite est à la source d’une inflammation aiguë concomitante de nombreuses articulations. Ces dernières restent douloureuses et s’enflent. Dans certaines situations, elles arrivent même à se déformer. La polyarthrite rhumatoïde atteint ordinairement et en premier lieu les jonctions des pieds, les genoux, les poignets, et les mains. Lorsqu’elle s’aggrave, elle peut se répandre au niveau des chevilles, des hanches, des mâchoires, de la nuque, des coudes et des épaules. Il est préférable de prendre les mesures nécessaires dès qu’elle est détectée. En effet, son développement est surprenant et peut s’aggraver  au fil du temps en endommageant les jonctions, voire même à rendre invalide le patient si le traitement n’est pas efficace.

Les signes symptomatiques de la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde surgit subitement et s’associe le plus souvent à une fièvre dépassant les 38.5°C et à un grand état de fatigue. Les arthrites de ce genre se manifestent surtout par des douleurs aiguës  sur les zones atteintes. Ces souffrances deviennent de plus en plus intenses au petit matin même après une nuit de repos. Le mal étant si important que le malade peut se réveiller à tout instant durant le sommeil.

En plus de cette souffrance, les membres touchés gonflent, c’est-à-dire qu’ils présentent des oedèmes. Ces gonflements se localisent le plus souvent aux doigts et aux poignets.

Il arrive que les endroits lésés rougissent et deviennent tous chauds. Les membres raidissent, notamment le matin au réveil. Cette tension peut traîner jusqu’à une heure. Elle régresse après avoir réchauffé et fait bouger les imbrications.

Ayant évolué à un stade plus ou moins avancé, la polyarthrite rhumatoïde empêche l’individu de se mouvoir facilement. Elle se propage et peut affecter les plus petits ligaments. Elle se transforme en une souffrance chronique qui est à la source d’une dépression. Une tendance à l’anorexie se constate, suivie d’une importante perte de poids. Près de 1/5ème des sujets affectés se voient former des bosses dures juste en dessous de la peau. Ce sont des nodules rhumatoïdes.

Elle s’attaque également aux autres organes des individus ne disposant pas d’une défense solide. Atteinte du péricarde, sècheresse de la bouche et des yeux, anémie inflammatoire, et lésions des reins et des poumons peuvent survenir.

Traiter la polyarthrite rhumatoïde

Pour soigner la polyarthrite rhumatoïde, il convient d’adapter le traitement en fonction de la manifestation et de la gravité de la maladie. Il est totalement possible de soigner cette affection avec l’homéopathie. L’usage de ces remèdes homéopathiques vise à prévenir les dommages des organes et l’invalidité,  à garder le bon usage des articulations, à veiller à la rémission de la pathologie et à tempérer les symptômes.

Les causes de la polyarthrite rhumatoïde et sa prévention

Il s’agit d’une pathologie auto-immune, c’est-à-dire que le corps élabore des anticorps préjudiciables identifiés par le vocable auto-anticorps. Ces corps étrangers s’attaquent aux articulations, d’où les lésions.

Étant donné que sa cause principale n’a pas été encore définie précisément, il semble difficile de déterminer avec exactitude les moyens de prévention. Dans tous les cas, il est indiqué d’adopter une bonne hygiène de vie, pas de tabac. Ne pas s’exposer aux fumées pour ne faire l’objet d’un tabagisme passif.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium 22 décembre 2016
    Voici un excellent exposé du docteur Ravalard, presenté lors du séminaire de Vannes, sur Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium Pourquoi le Cadmium?   De nombreux patients cancéreux viennent chercher de l’aide chez les homéopathes.   Que répondre à leurs demandes, comment gérer leurs situations? D’où ma lecture de nos anciens sur le sujet […]
  • Sortie du Répertoire 8 décembre 2016
    Ouvrage indispensable, voila la version 2017, enrichie, et éditée par Edouard Broussalian du répertoire homéopathique de Kent Une version inédite, en couleur, avec les valorisations relatives et générales ! Vous pouvez le retrouver dans l’e-boutique ici Cette 5ème édition est l’aboutissement de nombreuses années de réflexion sur le répertoire et les données issues de sa […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés