Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Périarthrite

La périarthrite est une expression spécifique synonyme d’inflammation douloureuse répertoriée  principalement au niveau des articulations. Cette pathologie touche surtout les sujets âgés des deux sexes étant donné qu’elle est incitée par le vieillissement et l’affaiblissement des tissus. La pathologie dans son évolution peut attaquer les bourses séreuses périarticulaires, les ligaments, la capsule articulaire, les tissus musculaires, les tendons et leurs enveloppes. N’importe quelle articulation du corps peut être affectée par la périarthrite. Celle du coude est principalement liée à une épicondylite qui se manifeste par des douleurs au niveau des tendons, des saillies osseuses au niveau de l’humérus sur son extrémité inférieure. La périarthrite du coude peut également être liée à une épitrochléite ou à une bursite rétro-olécranienne qui sont toutes les deux des inflammations situées pour le premier au niveau de l’épitrochlée et pour le second derrière l’olécrane. Les causes de la périarthrite du genou sont nombreuses. Elle peut être générée par des kystes poplités ou d’une maladie inflammatoire du ligament latéral interne ou encore des bourses des muscles jumeaux à l’intérieur du genou. D’autres périarthrites telles que la périarthrite de la hanche, la périarthrite de la main existent également, mais la périarthrite de l’épaule ou la périarthrite scapulohumérale ou encore la tendinite de l’épaule est la plus fréquente. Avec les remèdes homéopathiques, on peut très bien traiter de manière efficace la périarthrite.

Symptômes de la périarthrite

La périarthrite est une pathologie très bien connue pour ses caractéristiques douloureuses à l’instant où l’on exécute des mouvements au niveau de l’articulation atteinte. D’autres symptômes tels que le manque ou l’absence de force physique, l’enflure, la température et l’épaississement musculaire sur l’articulation assujettie confirment la présence de la périarthrite chez un patient.  En phase préliminaire, la douleur est moins ressentie et n’empêche pas les patients à réaliser différents mouvements. Dans sa phase évolutive, la pathologie provoque des douleurs intenses, des processus de dégénérescence musculaire dans lesquels il est presque impossible d’effectuer des mouvements. En cas de négligence de traitement, ces douleurs périarthritiques peuvent générer des inflammations chroniques qui peuvent être invalidantes. Les sensations d’inconforts et de douleurs deviennent alors insupportables et tous mouvements sur la zone atteinte sont irréalisables.

Les solutions homéopathiques traitant efficacement les diverses formes de périarthrite

A chaque type de périarthrite, on peut trouver des traitements homéopathiques appropriés. Dans le cas d’une périarthrite d’une épaule, une  prise de 5 granules de Sanguinaria 6 CH, à raison de trois à quatre fois dans la journée ou une prise de 5 granules de Ferrum metallicum 6 CH, trois fois par jour sont recommandées. Ces formules homéopathiques sont également valables dans le cas d’une périarthrite nocturne. Si la douleur touche les deux épaules, il est recommandé de prendre un traitement à base de Lycopodium 6 CH à raison de 5 granules avec une prise de trois fois par jour. Les remèdes homéopathiques à adopter pour éliminer les sensations de douleurs superficielles qui se manifestent avec les efforts physiques, la prise de Arnica montana 5 CH, la prise de Symphytum 5 CH ou encore le Ruta graveolens 5 CH sont  conseillées.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 4.0/5 (9 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
Périarthrite, 4.0 out of 5 based on 9 ratings
  • Homéopathie et Choléra 8 septembre 2018
    Cet article du Figaro est daté du 13 Juillet 1884. Après un petit traitement d’image Photoshop pour rendre le texte plus lisible et le débarrasser de sa grisaille, voici un texte édifiant sur les capacités de l’homéopathie. Merci à Athelas de Planète Homéo pour avoir retrouvé ce document d’archive. Bien sûr les «collabos» et autres […]
  • Protocoles, vaccination, isothérapie et homéopathie 5 août 2018
    Introduction Le mot protocole possède des résonances magiques un peu à l’instar des suffixes « pro » ou « plus » que le marketing pousse souvent à ajouter au nom d’un produit. Dans l’imaginaire du public, le PROTOCOLE, c’est le garant de la « science » et du « sérieux ». Or le terme est justement l’application aveugle d’instructions donnés par en haut. […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés