Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Parodontite

La parodontite correspond à un problème inflammatoire, d’origine bactérienne, touchant le parodonte, les tissus qui sustentent les dents. D’origine bactérienne, elle se traduit par une perte progressive de l’os alvéolaire et la formation de poche entre la gencive et les dents. En absence des traitements appropriés, l’affection entraine la perte prématurée des dents. Bien qu’elle ne provoque aucune douleur, la Parodontite ne doit pas être prise à la légère puisqu’elle ne correspond pas seulement la cause capitale des pertes de dents, au surplus elle a pareillement des conséquences néfastes ailleurs que dans la mâchoire. Ce trouble se rencontre aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Les causes de la Parodontite

La vraie cause de la Parodontite consiste à la gingivite, une inflammation et infection de la partie extérieure de la gencive. La gingivite male ou non traitée conduit à la destruction de l’os alvéolaire et la création des poches. D’autres facteurs favorisent le risque de l’exposition à ce mal dont la mauvaise hygiène buccodentaire, la présence des tartres, le tabagisme, la nutrition inadaptée, certaines pathologies systémiques telles que le diabète et l’hérédité. Par ailleurs, la Parodontite peut également être le symptôme de certains vices internes comme l’insuffisance fonctionnelle du foie par exemple.

Parodontite : les symptômes

La plupart des temps, les symptômes de la Parodontite semblent sans douleur, même si le traumatisme évolue. Les principaux symptômes sont l’inflammation de la gencive liée à des saignements lors du brossage des dents ou lors du passage du fil dentaire, le déchaussement des dents ou récessions gingival qui se traduit par des dents plus longues, la mauvaise haleine et la mobilité anormale des dents.

Les autres effets de la Parodontite

En absence des traitements adéquats, les bactéries nocives qui attaquent les gencives peuvent également passer dans le sang pour atteindre d’autres organes. Ainsi, la Parodontite peut conduire à l’aggravation du diabète, des troubles coronaires et à d’autres infections graves  telles que les atteintes cardio-vasculaires. Chez les personnes plus de 60 ans, le vice entraine la détérioration de la mémoire et les habilités de calcul mental. Dans l’autre sens, la Parodontite peut parfois être le symptôme de certains syndromes internes comme l’insuffisance fonctionnelle du foie par exemple.

Traitement homéopathique de la Parodontite

Pour lutter contre l’infection et l’inflammation du parodonte, l’homéopathie propose deux principaux remèdes qui ont déjà fait leurs preuves, à savoir le Mercurius solubilis et le Mercurius corrosivus. Ces deux remèdes permettent d’abord de limiter l’inflammation, puis de soulager les poussées douloureuses et enfin d’éviter les infections récidivantes. Pour la posologie, il reste recommandé de prendre 5 granules de Mercurius solubilis 15 CH ou encore 5 granules de Mercurius corrosivus 15 CH à raison de trois fois par jour, et ce, pendant deux semaines. Dans le cas où la Parodontite s’associe à des lésions aphteuses, le remède homéopathique adéquat sera l’Hydrastis en teinture mère. Ce dernier peut aussi être préconisé en traitement de fond.  Vu les conséquences de cette inflammation tant dans la cavité buccale que sur d’autres organes,  il convient  de traiter la Parodontite  dès les premiers symptômes. Par ailleurs, le traitement s’avère difficile si l’affection se trouve à un stade avancé.

Prévention de la Prodontite

La meilleure manière pour prévenir la Parodontite va des mesures d’hygiène buccodentaire aux nettoyages professionnels et réguliers chez un dentiste. Le brossage et la soie dentaire doivent être faits de façon quotidienne. On peut aussi combiner le brossage avec le rinçage fait avec de l’eau salée pour soigner la gingivite. Enfin, il revient de conseiller la consultation régulièrement un dentiste pour le détartrage et aussi pour vérifier s’il y a une présence de poches parodontales ou une perte d’os alvéolaire.

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +1 (from 1 vote)
  • Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium 22 décembre 2016
    Voici un excellent exposé du docteur Ravalard, presenté lors du séminaire de Vannes, sur Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium Pourquoi le Cadmium?   De nombreux patients cancéreux viennent chercher de l’aide chez les homéopathes.   Que répondre à leurs demandes, comment gérer leurs situations? D’où ma lecture de nos anciens sur le sujet […]
  • Sortie du Répertoire 8 décembre 2016
    Ouvrage indispensable, voila la version 2017, enrichie, et éditée par Edouard Broussalian du répertoire homéopathique de Kent Une version inédite, en couleur, avec les valorisations relatives et générales ! Vous pouvez le retrouver dans l’e-boutique ici Cette 5ème édition est l’aboutissement de nombreuses années de réflexion sur le répertoire et les données issues de sa […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés