Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Paralysie faciale

Une lésion partielle ou complète du nerf central amène à la paralysie faciale. Il s’agit d’une déformation du visage avec une absence d’expression. Cette déformation donne lieu à un affaissement brutal des lèvres, à la commissure, à un problème de clignotement ou de fermeture de l’œil, à la difficulté de pouvoir mâcher et à l’impossibilité de sourire. Autant de désagréments qui peuvent altérer à la vie de tous les jours. Raison pour laquelle ce problème de santé mérite d’être bien connu et d’être soigné comme il faut.

La principale cause reste l’affection du nerf facial. Ce dernier a pour rôle de commander les muscles dénommés muscles de la mimique. C’est grâce à la commande du nerf facial que les tissus musclés de la mimique se contractent, faisant ainsi bouger le visage. Ce nerf est présent au niveau des différents organes de la tête. Il prend sa source à partir du tronc cérébral pour continuer dans le petit conduit osseux afin d’intégrer l’intérieur de l’oreille. Il traverse la glande parotide pour arriver au bout des autres organes comme la langue, la bouche, les joues, les yeux, et le front.

La paralysie faciale centrale

Normalement, la relation entre le cortex moteur et le nerf facial doit être intacte pour que ce dernier puisse tenir son rôle. Ce qui n’est pas vraiment le cas chez les personnes victimes d’un accident vasculaire cérébral. Les neurones qui vont au nerf facial pour ces sujets sont comprimés et provoquent ainsi la paralysie faciale centrale. Effectivement, lorsque le nerf facial se trouve léser, il lui est impossible de transmettre toutes commandes à la mimique. Elle se manifeste par l’impossibilité de faire mouvoir la partie inférieure de la face. En plus d’avoir le visage figé, parfois le malade développe une hémiplégie.

La paralysie faciale congénitale

Le fœtus, à son stade d’évolution et de développement, peut faire l’objet d’une compression du nerf facial. Ceci induit à la paralysie faciale congénitale du bébé. Elle est constatée dès la naissance de l’enfant. Cette lésion peut aussi avoir comme origine l’usage d’un forceps ou d’un autre matériel durant l’accouchement.

La paralysie faciale périphérique

La paralysie faciale périphérique correspond à une lésion du nerf facial. Ici seule une zone de la face est touchée et le corps reste intact. Cette forme est, dans la majorité des cas, provoquée par un virus. Le germe viral qui le provoque est celui qui est responsable du zona et de l’herpès. Ces virus ont tendance à agrandir le diamètre du  nerf, d’où sa compression. A noter que le diabète et les otites peuvent pareillement être à l’origine d’une paralysie faciale périphérique. Les individus atteints de cette lésion disposent d’un œil qui n’arrive pas à se fermer entièrement ou d’un affaissement des paupières ou du coin des lèvres. Heureusement qu’avec les traitements homéopathiques, cette forme de paralysie peut disparaître après quelques mois.

Les principaux symptômes de la paralysie faciale

Les signes annonciateurs d’une paralysie faciale peuvent varier d’une forme à une autre. Au tout début, les signes ne sont pas trop alarmants. Dans sa phase évolutive, le patient perçoit une raideur au niveau de la nuque. Ce signe est souvent accompagné par une sensation douloureuse tendant à persister qui se fait ressentir derrière l’oreille. Après ces signes, il convient de consulter un médecin pour être pris en charge dans les meilleurs délais.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +1 (from 1 vote)
  • Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium 22 décembre 2016
    Voici un excellent exposé du docteur Ravalard, presenté lors du séminaire de Vannes, sur Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium Pourquoi le Cadmium?   De nombreux patients cancéreux viennent chercher de l’aide chez les homéopathes.   Que répondre à leurs demandes, comment gérer leurs situations? D’où ma lecture de nos anciens sur le sujet […]
  • Sortie du Répertoire 8 décembre 2016
    Ouvrage indispensable, voila la version 2017, enrichie, et éditée par Edouard Broussalian du répertoire homéopathique de Kent Une version inédite, en couleur, avec les valorisations relatives et générales ! Vous pouvez le retrouver dans l’e-boutique ici Cette 5ème édition est l’aboutissement de nombreuses années de réflexion sur le répertoire et les données issues de sa […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés