Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Ostéoporose

En prenant de l’âge, les personnes adultes ont un souci de déminéralisation des os, ce phénomène s’appelle l’ostéoporose. Avec cette perte d’éléments minéraux, l’os se voit réduire de volume et de densité, d’où la déformation squelettique des personnes âgées. Cette pathologie est à la source des invalidités des sujets puisque les parties dorsales ainsi que le col du fémur sont fragiles et s’exposent aux fractures. Cette maladie atteint toutes les personnes vieillies, mais elle est plus fréquente chez la femme. L’œstrogène favorise la solidité des os, donc sa minéralisation, ce qui n’est plus le cas après la ménopause puisque l’organisme féminin n’élabore plus la quantité suffisante. La masse osseuse de la femme devient plus fragile et beaucoup plus faible. Certains genres d’individus sont plus susceptibles à cette maladie, ce sont les blonds, les blancs, les maigres, et les minces. L’ostéoporose est héréditaire, les descendants d’un individu atteint ont beaucoup plus de risques à être contractés. Un déséquilibre alimentaire est également susceptible de le provoquer, c’est-à-dire que la personne a une carence en calcium et en vitamine D. L’organisme a besoin  d’être exposé au soleil, et cela de manière raisonnable, sans en faire un abus pour éviter l’insolation. La consommation d’alcool, de café, le surpoids et la prise excessive de produits fabriqués avec de la cortisone poussent cette maladie à se former.

Les symptômes de l’ostéoporose

La perte de la masse osseuse varie d’un sujet à un autre, généralement tous les dix ans, elle est entre 3% et 5%. À partir de 80 ans, le sujet ne se retrouve plus qu’avec les 60% de sa masse osseuse, d’où l’intérêt de son appréhension dès l’arrivée à un certain âge. Il diminue petit à petit de taille. A priori, le malade ne ressent rien durant la première année de son évolution puisqu’il s’agit d’une affection symptomatique.  C’est seulement après quelque temps, voire des années, que les manifestations se font reconnaître. Le squelette du patient a du mal à supporter son poids étant donné que ses os sont fragiles. Des fractures peuvent être enregistrées au niveau des vertèbres, du poignet, de la hanche, de la colonne vertébrale et du fémur à cause de cette fragilisation. Sinon, la posture de la colonne vertébrale peut se déformer. Des douleurs dorsales peuvent se faire ressentir et s’intensifient progressivement. Le diagnostic du médecin arrive toujours lorsque le patient est déjà à un stade plus ou moins avancé, surtout lors d’un cas de fracture.

Les médicaments homéopathiques pour soulager l’ostéoporose

 Il est tout à fait possible d’obtenir de résultat positif en usant des traitements homéopathiques pour soigner et préserver l’ostéoporose. Ces remèdes servent avant tout à guérir les symptômes puis la pathologie en elle-même, et atténuent les sensations douloureuses.

Le traitement principal de l’ostéoporose correspond au Parathyroidinum. Ce médicament semble efficace de par la célérité de son action sur les symptômes, même aigus et chroniques. Il convient de prendre la bonne dilution, la haute dilution est utilisée pour les symptômes chroniques tandis que la faible dilution est indiquée pour les formes aiguës. Parathyroidinum est conditionné en granules.

Lorsque la femme commence à atteindre un certain âge et qu’elle va avoir sa ménopause très bientôt, il est suggéré de préparer à l’avance le terrain pour éviter l’ostéoporose. Pour ce faire, prendre une fois par semaine, une dose de Parathyroidinum 30 CH ou 15 CH. Pour favoriser encore plus son efficacité, une dose de deux comprimés par jour d’ostéocynésine complètera le traitement.

A jeun, sucer 5 granules de ce médicament à dilution 15 CH pour fixer un problème de sécrétion abondante de parathormone, de mâchoires et de gencive lié à une ostéoporose.

La combinaison de trois remèdes homéopathiques fixera rapidement l’ostéoporose. Le dimanche, il convient d’ingurgiter Natrum Muriaticum à dilution 9 CH. Au coucher, ne pas oublier Symphytum 5 CH. En se réveillant le matin, la première action qui doit devenir une habitude quotidienne durant un certain temps serait de consommer Silicea 7 CH.

Pour pallier le problème de carence en calcium, Cartilago 4 CH et Osséine 4 CH sont recommandés.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 3.3/5 (28 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +1 (from 5 votes)
Ostéoporose, 3.3 out of 5 based on 28 ratings
  • Questionnement sur la vaccination 3 avril 2017
    Courageux document écrit par un de nos étudiants, pharmacien, soutenu par de nombreuses références et un film. A lire et à voir. Absolument !
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés