Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Orgelet

Parfois, un petit bouton se crée juste au niveau des paupières, ressemblant à un furoncle, il s’agit de l’orgelet. Sur la paupière inférieure, il se place à la base des cils, tandis que sur la paupière supérieure, il se dresse à son bord. Appelé de manière plus courante par compère-loriot, l’orgelet correspond à une affection bénigne et inoffensive qui s’enlève après traitement, ou par lui-même, après une semaine à 15 jours. Il s’agit d’une maladie microbienne due aux staphylocoques. Elle apparaît le plus souvent chez les sujets immunodéprimés, sensibles aux maladies provoquées par ce microbe. Ce ne sont pas strictement ce genre d’individu qui voit apparaître sur leur paupière un compère-loriot, sa formation est favorisée par la mauvaise hygiène de l’œil, notamment pour ceux qui mettent des lentilles de contact. Il survient aussi chez les personnes sujettes à la blépharite et chez les gens qui utilisent des produits cosmétiques de qualité déplorable. Les diabétiques ainsi que les acnéiques font pareillement partie des sujets sensibles à cette pathologie.

Manifestations de l’orgelet

Du moment qu’une sensation douloureuse se fait entendre sur les paupières, et cela sans même qu’une quelconque bosse n’apparaisse, la personne doit être aux alertes, car il peut s’agir très probablement d’un orgelet. Cette douleur tend à devenir vive et s’accompagne d’un gène et d’une rougeur exacerbe de l’oeil. Le gène est surtout dû à l’enflure, au flou visuel, et au larmoiement, parfois conséquent. Puis le gonflement ou l’enflure se fait voir progressivement et l’inconfort devient de plus en plus pesant. Les plus susceptibles ont un état fébrile et une fièvre. Dans les cas extrêmes, du pus coule au niveau de l’enflure. Malgré le fait que cette maladie est considérée bénigne, il convient toujours de ne pas la négliger. Il est recommandé de consulter un homéopathe pour suivre un traitement qui accélérera sa guérison.

Les médicaments homéopathiques indiqués dans le traitement de l’orgelet

Malgré le fait que l’orgelet semble inoffensif, il est préférable de l’appréhender le plus tôt possible pour éviter une aggravation, et une surinfection pouvant engendrer d’autres problèmes de santé. Cette pathologie se traite à fond et il existe divers remèdes homéopathiques qui conviennent.

Lorsque le pus ne se forme pas encore, mais que l’enflure est à la phase inflammatoire, une dose de 5 granules de Belladonna 5 CH est à ingurgiter pendant deux jours et cela toutes les deux heures. Belladonna 5 CH est parfait si apparition de fièvre et si rougeur de la peau, 3 granules par prise, à répéter toutes les heures.

Pyrogenium 9 CH associé à Hepar Sulfuris Calcareum à dilution 30 CH soignent aussi le compère-loriot et éviter le furoncle. Ces deux médicaments sont à prendre deux fois par jour pour une durée de traitement de 48 heures.

Parfois la douleur devient plus intense la  nuit, normalement l’application d’une compresse d’eau chaude bien stérilisée devrait fixer ce mal. Mais ce n’est pas toujours le cas, il arrive même qu’elle s’accentue au contact de la compresse, dans ce cas il est préférable de mettre sous la langue, toutes les heures, 3 granules d’Arsenicum album à dilution 5 CH.

Le risque à courir si jamais le furoncle parvient à maturité correspond à son ouverture et son écoulement dans l’œil. Pour avorter ce genre de souci, alterner Pyrogenium 9 CH et Staphysagria 9 CH. La dose ici pour les deux remèdes est de 3 granules. Ce traitement est également suggéré pour une sensibilité à la lumière et un accolement des paupières l’une contre l’autre.

 

La constatation de sang mélangé au pus, accompagné d’une grande douleur de l’abcès, dirige la prescription vers Hepar Sulfuris 4 CH pour faciliter l’écoulement.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 2.1/5 (7 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 2 votes)
Orgelet, 2.1 out of 5 based on 7 ratings
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
  • Séminaire à Montréal: 8, 9 et 10 Septembre 2017 12 mars 2017
    Après Agadir au Maroc et Bath en Angleterre, rendez vous les 8, 9, et 10 septembre 2017 à Montréal  ! Nous serons accueilli au sein de l’université de Québec (UQAM) Comme d’habitude, ce séminaire clinique, sera projeté sur grand écran avec un jeu de plusieurs caméras, permettant aux participants de voir en direct le Dr. Broussalian […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés