Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Névralgie

La névralgie correspond à une affection causée par l’inflammation du nerf. Elle se situe aussi bien au niveau du trajet des nerfs que sur les ramifications nerveuses. La névralgie se distingue des autres souffrances par son intensité généralement très aigüe, violente, tantôt  insupportable, tantôt tolérable.

Les causes de la névralgie

Les causes à l’origine de cette pathologie sont nombreuses. En effet, toute affection nerveuse entraine des névralgies que ce soit des multinévrites, des polyradiculonévrites, des névrites ou encore des polynévrites. La névralgie provoquée par un virus ou par un microbe a une origine infectieuse. Mais elle a autant une origine immunologique, traumatique et psychosomatique.

Les différents types de névralgie

On distingue quatre principaux types de névralgies. On dit que la névralgie demeure complète en cas de souffrance affectant tout le nerf, de son origine à son extrémité, incomplète pour une affliction s’arrêtant en cours de route. Une douleur suspendue et complète  s’agit d’un mal qui démarre plus loin que son origine et se termine jusqu’à l’extrémité du nerf. Elle devient suspendue et incomplète en commençant à un point quelconque du nerf et en se terminant avant son extrémité.

Par ailleurs, suivant le nerf affecté on distingue la névralgie cervicale, la névralgie crurale, la névralgie brachiale, la névralgie faciale, la névralgie lombaire, la névralgie intercostale, la névralgie fémoro poplité et la sciatalgie.

Les symptômes de la névralgie

Les symptômes communs de toute névralgie sont principalement les douleurs entrainant dans la majorité des cas à une paralysie au niveau de la zone affectée, mais ils varient d’une névralgie à une autre. Pour la névralgie faciale par exemple, les symptômes se caractérisent par des douleurs affectant la moitié de la face et qui s’accompagnent d’une sensation de fourmillement, de picotement ainsi que du larmoiement, de l’écoulement nasal ou de l’hypersalivation. La névralgie cervico-brachiale ou sciatalgie se caractérise par une douleur complète et permanente associée à des sensations de fourmillement, de gonflement ou de décharges électriques.

Traiter la névralgie avec l’homéopathie

Les remèdes homéopathiques pour lutter contre les névralgies sont nombreux. Le traitement varie selon la localisation, l’origine ou les caractéristiques de la douleur. Ainsi, si les douleurs sont situées au niveau du nerf sciatique, prendre du Colocynthis 15 CH à raison de 5 granules 4 à 6 fois par jour. Le China Rubra 15 Ch convient pour le traitement des douleurs du nerf crânien, qui sont souvent associées à des maux de tête. La posologie correspond à 5 granules à prendre toutes les trois heures. Pour les névralgies brachiales, il faut préconiser de sucer 5 granules de Kalmia ou d’Aconit 5 ou 9 CH une fois par jour. Tandis que la névralgie orbitaire ou périorbitaire se traite par de Cinnabaris 15 CH. Ce dernier s’administre en fondant 5 granules dans la bouche à raison de deux à quatre fois par jour en fonction de l’intensité des douleurs. Le Belladona 4 CH permet de soulager les élancements sous l’orbite. La prise équivaut à 4 granules à placer sous la langue toutes les heures et sera espacée suivant l’amélioration des symptômes.

La névralgie d’origine virale se traite avec 5 granules de Mezereum 7 CH à faire fondre dans la bouche trois fois par jour. Si la maladie s’accompagne d’une blessure, il faut ajouter le traitement avec d’Hypericum 9 ou 15 CH. La posologie reste 3 granules trois fois par jour. Tandis que le Chamomilla 15 Ch ou le Nux Vomica 15 CH soulage les afflictions à caractère intolérable. Le Magnesia Phosphorica 4 CH permet d’atténuer les douleurs violentes qui surviennent et disparaissent brusquement.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 2.4/5 (10 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +1 (from 1 vote)
Névralgie, 2.4 out of 5 based on 10 ratings
  • Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium 22 décembre 2016
    Voici un excellent exposé du docteur Ravalard, presenté lors du séminaire de Vannes, sur Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium Pourquoi le Cadmium?   De nombreux patients cancéreux viennent chercher de l’aide chez les homéopathes.   Que répondre à leurs demandes, comment gérer leurs situations? D’où ma lecture de nos anciens sur le sujet […]
  • Sortie du Répertoire 8 décembre 2016
    Ouvrage indispensable, voila la version 2017, enrichie, et éditée par Edouard Broussalian du répertoire homéopathique de Kent Une version inédite, en couleur, avec les valorisations relatives et générales ! Vous pouvez le retrouver dans l’e-boutique ici Cette 5ème édition est l’aboutissement de nombreuses années de réflexion sur le répertoire et les données issues de sa […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés