Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Nausée

La nausée correspond à un dysfonctionnement causé par un refoulement gastrique. C’est le bulbe rachidien qui l’active. Elle est souvent liée à certains problèmes neurologiques comme les troubles durant la grossesse, la boulimie, des dérèglements métaboliques et l’infection de l’oreille interne. Elle s’associe également aux troubles digestifs du genre intoxication alimentaire. La prise de certains médicaments peut pareillement provoquer la migraine et la nausée.

Les manifestations de la nausée

Les principaux signes de manifestation de la nausée sont la sensation imminente de vouloir vomir et le mal-être intense. Selon le cas, cet état s’accompagne de tremblements et de hausse de température. D’autres symptômes peuvent surgir, à savoir le vomissement proprement dit, les céphalées, les vertiges, l’excès salivaire, des sueurs froides, la douleur et le raidissement de l’abdomen.

Soulager la nausée avec l’homéopathie

L’homéopathie est l’une des alternatives au traitement allopathique de la nausée. Les alcaloïdes sont efficaces pour soigner ce malaise et c’est le cas du Nux Vomica 5 CH. Ce dernier a été obtenu du vomiquier dont la graine a été râpée. Il s’agit du principal et du remède homéopathique universel qui soulage la nausée. La dose recommandée correspond à 3 granules. Il n’y a pas de fréquence de prise précise, à s’administrer tout simplement à la demande. Nux Vomica 5 CH convient parfaitement aux femmes enceintes.

Les séances de chimiothérapie sont autant à l’origine des nausées. Le remède conseillé dans cette situation demeure la Cocculine dont la dilution devrait être indiquée par un médecin homéopathe. Concernant la dose, prendre deux granules juste avant les repas.

Lorsque la personne ressent des vertiges et des malaises concomitants, qu’elle devient pâle, qu’elle a des sueurs et une salivation abondante, et que la nausée et le vomissement s’intensifient en se déplaçant, notamment en voiture, Tabacum 5 CH est conseillé. La posologie est de 3 granules à consommer 5 ou 4 fois par jour.

Le vomissement et la nausée atteignent la majorité des femmes enceintes. Ces états s’accentuent au dégoût des aliments et au moindre mouvement. En revanche, ils régressent suite à un repos allongé sur le dos et en restant immobile. Le bon traitement consiste à 3 granules de Symphoricarpus à dilution 4 CH, à ingurgiter 5 ou 4 fois par jour.

Étant enceintes, les femmes deviennent plus sensibles. Les émotions fortes, l’odeur et la vue du tabac ainsi que des aliments sont susceptibles de les rendre encore plus versatiles, anxieuses et nerveuses avec des palpitations et la gorge serrée. Pour de tels cas, ne pas hésiter à prendre trois granules d’Ignatia  amara 5 CH. En ce qui concerne la fréquence, elle est en fonction de la gravité des sensations, cinq ou quatre fois en une journée semblent suffisantes. A défaut d’Ignatia amara 5 CH, ce dernier peut être remplacé par Colchicum automnale 5 CH dont la quantité à consommer va de 5 granules, avec la même fréquence de prise.

Avec les mêmes symptômes classiques de vomissement, de vertiges, de mal de transport en train ou en voiture, et de dégoût à l’odeur et à la vue des aliments, le traitement peut être remplacé en Cocculus indicus 5 CH. Ce changement se fait lorsque l’état de la femme s’améliore grâce à la chaleur. Une administration de trois granules en 5 ou 4 prises par jour correspond au mode d’utilisation de ce remède.

Avec tous les signes cités précédemment, accompagnés de vomissements incoercibles suite à chaque repas, de ressenti de vide gastrique, d’hémorroïdes, de constipation et de désirs d’aliments acides comme la moutarde, les cornichons et le vinaigre, un autre médicament doit être prescrit. Il s’agit du Sepia 9 CH, ce dernier ne se prend qu’uniquement le soir, avec une dose de 3 granules.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +1 (from 1 vote)
  • Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium 22 décembre 2016
    Voici un excellent exposé du docteur Ravalard, presenté lors du séminaire de Vannes, sur Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium Pourquoi le Cadmium?   De nombreux patients cancéreux viennent chercher de l’aide chez les homéopathes.   Que répondre à leurs demandes, comment gérer leurs situations? D’où ma lecture de nos anciens sur le sujet […]
  • Sortie du Répertoire 8 décembre 2016
    Ouvrage indispensable, voila la version 2017, enrichie, et éditée par Edouard Broussalian du répertoire homéopathique de Kent Une version inédite, en couleur, avec les valorisations relatives et générales ! Vous pouvez le retrouver dans l’e-boutique ici Cette 5ème édition est l’aboutissement de nombreuses années de réflexion sur le répertoire et les données issues de sa […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés