Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Mauvaise haleine

La mauvaise haleine, appelée aussi halitose se définit comme toute odeur désagréable sentie pendant la respiratoire. Elle se traduit par une sensation de mauvais goût dans la bouche accompagnée par une odeur désagréable qui survient lors de la respiration. Généralement, cette odeur désagréable est due par la présence de certaines bactéries qui sont localisées au niveau des papilles de la langue. Ces bactéries sont de type anaérobie donc peuvent vivre sans oxygène.

Très souvent, la mauvaise haleine est un problème anodin, mais qui peut être très handicapant dans la vie quotidienne surtout dans le milieu professionnel. Ce problème affecte non seulement la personne atteinte, mais aussi son entourage. Une mauvaise haleine peut gâcher la vie dans le milieu professionnel, car le monde du travail est souvent qualifié d’impitoyable. Elle peut être ponctuelle ou permanente et touche de nombreuses personnes. Presque la moitié de la population souffre passagèrement de la mauvaise haleine. Une personne sur vingt est affectée chroniquement selon la Société suisse d’Odonto-stomatologie en juillet 2011.

La mauvaise haleine est un mal qui est très incommodant.  Vivre au quotidien avec ce problème n’est pas évident. Une mauvaise haleine est source de facteur d’isolement. Lorsqu’on souffre de mauvaise haleine, on a tendance à éviter beaucoup de gens par peur que les gens sentent une odeur désagréable. Pourtant, ce refus d’aller vers les gens est très néfaste et ne sera pas bénéfique pour la personne qui reste dans son coin suite à une mauvaise haleine.

La mauvaise haleine est présente particulièrement chez les hommes et les personnes de plus de 20 ans. Les femmes et les personnes de moins de 20 ans sont rarement touchées. Il faut noter que généralement, la mauvaise haleine tend à s’accentuer avec l’âge. Certaines femmes enceintes peuvent être aussi sujettes à la mauvaise haleine même si ce problème n’est pas présent avant.

Causes de la mauvaise haleine

La cause principale de la mauvaise haleine est la présence de bactéries dans la bouche et les papilles de la langue. Les composés sulfurés volatils qui sont des produits secrétés lors des processus de décomposition sont à l’origine de l’odeur désagréable. Plusieurs facteurs peuvent aggraver ou déclencher une mauvaise haleine comme une mauvaise hygiène buccale, une forte consommation de tabac, de café ou d’alcool, une consommation d’aliments à forte odeur, une inflammation des gencives, dentier sale, une langue recouverte d’un enduit, des caries, une remontée d’acide, le stress, le diabète, le surpoids et l’obésité, une insuffisance rénale, des problèmes au niveau du foie, cycle menstruel, troubles métaboliques, certains cancers, infection pulmonaire… Cette liste est incomplète.

L’assèchement de la bouche provoqué par la réduction de la consommation de salive peut aussi être à l’origine d’une mauvaise haleine. Cet assèchement est favorisé par une respiration fait uniquement par la bouche, l’absorption de certains médicaments, le jeûne, avaler de la nourriture sans mastication, vieillissement du corps, infection de la gorge, des amygdales ou des sinus, parler pendant beaucoup de temps…

Symptômes de la mauvaise haleine

Les signes d’une mauvaise haleine sont très clairs et évidents surtout pour l’entourage de la personne concernée. Elle se manifeste par un air qui sort de la bouche et le nez avec une odeur désagréable, un mauvais goût qui persiste dans la bouche, les personnes avec qui vous parlez ont tendance à s’écarter, des gencives saignantes. Mais généralement, la personne concernée ne se rend pas compte de la présence d’une mauvaise haleine. Seul son entourage l’informe du problème et un traitement adéquat doit être pris immédiatement.

Traitements de la mauvaise haleine

La meilleure thérapie pour lutter contre la mauvaise haleine est d’améliorer son hygiène buccale. Certains gestes de brossage doivent être acquis. Il faut brosser 3 fois par jour les dents, passer le fil dentaire au moins une fois par jour. Et le plus important est de faire des bains de bouche à base de chorhexidine. Le racloir à langue est aussi efficace, car la langue est une source importante de bactéries.

Le traitement idéal de la mauvaise haleine est la phytothérapie. C’est un traitement naturel à base de plantes médicinales. La menthe poivrée est à prendre en bonbon ou sous forme de chewing-gum, le thé vert à prendre sous forme de tisane ou bonbons, la badiane à prendre en suçant directement le fruit, le clou de girofle à prendre en le suçant directement, le persil à mâcher directement, le fenouil à prendre sous forme de graine pour purifier l’haleine.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 1.3/5 (3 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
Mauvaise haleine , 1.3 out of 5 based on 3 ratings
  • La cohérence 21 octobre 2017
    La cohérence ou le chemin le plus court vers le simillimum Par Edouard Brousssalian. Introduction : les signes caractéristiques Qu’est-ce qui rend un signe caractéristique ? Il peut être général en soi, Il peut être rare et étrange: Il peut être étiologique Il peut être connu d’un seul ou au plus de 3 médicaments Il a une […]
  • Homéopathie : les remèdes en bref 16 octobre 2017
      L’équipe de Planète Homéo remercie chaleureusement le Docteur Annick MICHAU pour cet excellent travail de collecte des commentaires, qui a été effectué à partir des commentaires et digressions du Docteur Edouard Broussalian pendant les cours et les cas cliniques. Mise à jour au 15 février 2017.  » Cette photographie (prise par mon mari au […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés