Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Lymphangite

La lymphangite est une inflammation des vaisseaux qui conduit la lymphe. Cette inflammation survient après un processus mécanique tumoral ou infectieux. Généralement, elle est causée par une infection dont le principal responsable et le germe nommé streptocoque pyogène. Elle se manifeste par une rougeur de la peau, de la fièvre ainsi qu’un gonflement autour de la zone touchée. Des ganglions distendus sont parfois visibles à proximité du site d’infection. Ces gonflements du vaisseau lymphatique sont plus ou moins douloureux. Très souvent, l’allaitement est à l’origine de la lymphangite et provoque une infection du réseau lymphatique au niveau et autour du mamelon. La compression des vaisseaux lymphatiques peut aussi être à l’origine de l’inflammation.

Il existe différentes sortes de lymphangite. La lymphangite radiculaire de Le Dentu est le premier type de lymphangite. Elle correspond à une inflammation des racines des vaisseaux lymphatiques au niveau de la peau, du tissu conjonctif ou des viscères. La lymphangite réticulaire est aussi un autre type de lymphangite. Elle est caractérisée par une inflammation des réseaux lymphatiques d’une partie spécifique de la peau. La lymphangite tronculaire est un autre type de lymphangite. Dans ce type de lymphangite, l’inflammation se situe dans de gros vaisseaux lymphatiques proprement dits. La lymphangite carcinomateuse est un type de lymphangite. Elle correspond à une variété de cancer secondaire de l’appareil pulmonaire qui se caractérise par la présence de cellules malignes à l’intérieur même des vaisseaux lymphatiques du tissu interstitiel pulmonaire c’est-à-dire du tissu de soutien des poumons. Il se produit un engorgement des vaisseaux lymphatiques pulmonaires dû à la présence de cellules cancéreuses. Il existe encore d’autres types de lymphangite.

Causes de la lymphangite

La principale cause de la lymphangite est une infection provoquée par le streptocoque ou staphylocoque. La compression des vaisseaux lymphatiques peut être à l’origine d’une tumeur bénigne ou maligne. Il se produit un envahissement par lymphangite carcinomateuse. La présence de cellules cancéreuses peut aussi être à l’origine de certaines lymphangites.

La lymphangite réticulaire est due par une remontée de bactéries à travers les vaisseaux lymphatiques. Elle tend à décrire un cordon rouge qui peut être très douloureux et très dur.

Symptômes de la lymphangite

L’infection est à l’origine d’une fièvre et d’une sensation de fatigue accompagnée parfois de malaise. Elle peut durer le plus souvent de 1 à 2 semaines. La zone infectée par la lymphangite est très douloureuse et de couleur rouge. Cette zone est très chaude et peut entraîner de la fièvre. La surface de cette zone contaminée peut indiquer la gravité ainsi que l’avancement de l’infection. Les rougeurs et les gonflements des ganglions sont des signes précurseurs qui doivent être pris en compte. Dès l’apparition de ces signes, il faut tout de suite se rendre dans un service d’urgence. Un médecin de famille, un spécialiste des maladies infectieuses ou bien un médecin urgentiste peuvent très bien diagnostiquer la lymphangite. L’aspect de la peau et la présence de fièvre permettent tout de suite de diagnostiquer une lymphangite. Mais des analyses biologiques sont nécessaire pour avoir un diagnostic fiable. Pour déterminer la bactérie en cause et l’antibiotique le plus efficace, un prélèvement au niveau du site de l’infection est nécessaire.

Traitements de la lymphangite

La prise en charge rapide d’une lymphangite est nécessaire à cause de sa gravité éventuelle. Le traitement immédiat commence par la prise d’antibiotique à large spectre. Ce traitement est effectué bien avant de connaître les résultats des cultures bactériennes. Les antibiotiques notamment la pénicilline en intraveineuse sont la base du traitement. Les symptômes doivent aussi être traités. L’aspirine ou d’autres médicaments soulageront la douleur et diminueront la fièvre. L’hospitalisation est nécessaire dans les cas de lymphangite sévères. En cas de formation d’un abcès, le drainage chirurgical doit être effectué.

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Questionnement sur la vaccination 3 avril 2017
    Courageux document écrit par un de nos étudiants, pharmacien, soutenu par de nombreuses références et un film. A lire et à voir. Absolument !
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés