Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Lithiase

La lithiase est appelée autrefois la maladie de la pierre. C’est une affection qui se manifeste par l’apparition dans un conduit de l’organisme d’un calcul qui est une masse minérale. Cette maladie touche différents organes comme les voies urinaires, les voies biliaires, les glandes salivaires ainsi que les canaux lacrymaux. Le calcul est composé de phosphore calcique, acide urique, ammoniaco-magnésien, cystine et du cholestéroliforme.

Selon les organes touchés, il existe différentes formes de lithiase. La lithiase urinaire est une des formes de la maladie. C’est une affection qui touche les voies urinaires. Elle est caractérisée par la présence d’un ou plusieurs calculs dans les voies urinaires. Ces derniers sont composés par des cavités pyélocalicielles où siègent les urines dans les reins, des uretères qui sont des canaux d’acheminement de l’urine des reins vers la vessie, la vessie et l’uretère qui sert à évacuer l’urine de la vessie vers le méat et l’extérieur. La lithiase urinaire touche principalement les personnes âgées entre 30 à 50 ans. Selon la nature des calculs, la lithiase urinaire est catégorisée en trois formes. La lithiase calcique est la première forme et la plus fréquente. Les calculs calciques sont virent au noir au contact des rayons X. Ils sont visibles sur les radiographies standards. La deuxième forme de lithiase urinaire est la lithiase phosphatique. Les calculs phosphatiques sont composés par du phosphate ammoniaco-magnésien qui sont bien visibles aux rayons X. La présence de bactéries dans l’urine alcaline favorise leur apparition. La lithiase phosphatique est donc appelée lithiase infectée. La dernière forme de lithiase urinaire est la lithiase urique. C’est la forme de lithiase urinaire la moins fréquente. L’acide urique et l’urate composent les calculs uriques.

La lithiase vésiculaire est aussi une autre forme de lithiase. C’est une maladie fréquente de la vésicule biliaire. Elle est caractérisée par la présence de calculs dans la vésicule. L’excès de cholestérol ainsi que d’autres constituants de la bile favorisent l’apparition de cristaux très solides. La lithiase vésiculaire n’apparaît que si les calculs cherchent à sortir de la vésicule. La lithiase vésiculaire est souvent bénigne, mais des complications graves peuvent survenir comme la rupture de la vésicule qui peut être associée d’une pancréatite.

Causes de la lithiase

L’hydratation insuffisante est la principale cause de la lithiase urinaire. Ce manque de boissons peut engendrer la cristallisation des métabolites dans l’urine. Cette cristallisation est une agglomération des molécules éliminées. Certaines maladies métaboliques peuvent être aussi à l’origine de la lithiase urinaire. L’infection chronique est aussi un facteur qui peut favoriser l’apparition de la maladie. Il peut arriver aussi qu’aucun de ces symptômes ne soit pas visible. Dans ce cas-là, on parle de lithiase idiopathique à cause inconnue.

Des facteurs prédisposant comme l’âge, le surpoids et aussi la perte rapide de poids, certaines maladies digestives, le terrain génétique et certains médicaments peuvent augmenter le risque d’apparition d’une lithiase vésiculaire. Du point de vue anatomique, la vésicule biliaire se place au côté droit de l’abdomen, sous les côtes. Elle prend la forme d’un sac où l’on trouve la bile liquide composée d’eau, de sels biliaires, de pigments et de cholestérol. L’excédant d’un des composants de la bile provoque la formation des cristaux. Ces derniers sont emprisonnés dans la vésicule sous forme de boue vésiculaire ou bien de véritables pierres.

Symptômes de la lithiase

Les symptômes de la lithiase dépendent de la localisation des calculs. Certaines lithiases ne présentent aucune gêne quelconque et sont découvertes suite à un examen radiologique. La lithiase se manifeste par des crises douloureuses sévères accompagnées par des coliques néphrétiques ou hépatiques ou salivaires. Des complications infectieuses peuvent survenir. Ces infections sont généralement une cholécystite qui est une infection de la vésicule biliaire ou bien une Pyélonéphrite qui est une infection rénale.

Traitements de la lithiase

Le traitement de la lithiase commence par le traitement éventuel des symptômes ainsi que les complications. Les traitements varient selon les types de lithiase. La lithiase se traite médicalement ou bien chirurgicalement selon leur nombre, leur taille et la nature des calculs.

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: -2 (from 2 votes)
  • Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium 22 décembre 2016
    Voici un excellent exposé du docteur Ravalard, presenté lors du séminaire de Vannes, sur Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium Pourquoi le Cadmium?   De nombreux patients cancéreux viennent chercher de l’aide chez les homéopathes.   Que répondre à leurs demandes, comment gérer leurs situations? D’où ma lecture de nos anciens sur le sujet […]
  • Sortie du Répertoire 8 décembre 2016
    Ouvrage indispensable, voila la version 2017, enrichie, et éditée par Edouard Broussalian du répertoire homéopathique de Kent Une version inédite, en couleur, avec les valorisations relatives et générales ! Vous pouvez le retrouver dans l’e-boutique ici Cette 5ème édition est l’aboutissement de nombreuses années de réflexion sur le répertoire et les données issues de sa […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés