Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Lipothymie

La lipothymie est un malaise bénin sans perte de connaissance. Ces symptômes peuvent être un malaise, vertige, lourdines, évanouissements, vapeurs… Le malaise est de courte durée. Il correspond au premier degré de la syncope. Des perturbations de la circulation sanguine et de la respiration ne sont pas visibles durant l’apparition des symptômes.

La lipothymie se manifeste par l’apparition brutale d’une sensation d’évanouissement délicat. Elle peut être accompagnée d’une perte d’équilibre, des bouffées de chaleur, un champ de vision qui se rétrécit, une oppression respiratoire, une grande faiblesse et angoisse brutales. Une lipothymie peut-être isolée ou bien au début d’une perte de connaissance.

La lipothymie est à différencier de la syncope. Cette dernière correspond à un malaise avec perte de connaissance brutale à courte durée, liée à une diminution brusque du débit sanguin cérébral. Cependant, ces deux évènements ont la même signification pathologique. Mais la lipothymie est moins exploitée que la syncope vraie en terme de soin.

Les causes de la lipothymie

Différents facteurs sont à l’origine de la lipothymie. Une évaluation par un médecin est toujours nécessaire en cas de lipothymie. Très souvent, le malaise se manifeste suite à un choc émotionnel, la peur ou bien la douleur. S’exposer à un endroit chaud privé d’oxygène peut aussi favoriser l’apparition de la lipothymie. Dans ce cas-là, on parle de lipothymie vagale. Les malaises lipothymiques peuvent aussi avoir comme origine une hypotension orthostatique. Les personnes âgées sont les plus touchées par la maladie. D’autres facteurs comme la prise de certains médicaments, une hypovolémie peut aussi provoquer un malaise. Une origine métabolique comme une hypoglycémie, hypocalcémie, hypoxie dans le cadre d’une intoxication peut entraîner une lipothymie.

Des perturbations du nerf pneumogastrique qui sont l’origine de la régularisation du rythme cardiaque, et d’autres organes peuvent aussi causer la lipothémie. Ces perturbations peuvent survenir au cours d’événements comme une douleur, une contrariété importante, un repas copieux, une phobie quelconque. Une pression excessive au niveau des sinus carotidiens qui est une zone de régulation du système cardiovasculaire peut aussi favoriser l’apparition de la lipothymie. Cette pression excessive peut être aussi à l’origine de perturbations de la circulation artérielle.

Les symptômes de la lipothymie

Des prodromes ou bourdonnements peuvent être ressentis par la personne avant l’apparition du malaise. D’autres signes comme la perte ou diminution de la vision, une fatigue extrême, des tremblements, des sueurs, des palpitations peuvent aussi apparaître avant le malaise. Le sujet subit une perte de connaissance incomplète et peut parfois répondre verbalement. Il peut effectuer des gestes simples à la demande comme ouvrir ou fermer les yeux. La recherche des facteurs déclenchants doit être effectuée impérativement lors d’une lipothymie. L’interrogation des témoins est nécessaire pour connaître les circonstances de survenue du malaise.

Traitements de la lipothymie

Allonger le sujet est le premier geste pour soulager le malade. Ensuite, il faut prendre sa tension artérielle. Des recherches d’épisodes d’hypertension orthostatique doivent être effectuées. Le traitement contre l’hypotension est aussi nécessaire. Il faut aussi rechercher les causes psychologiques à l’aide de la psychothérapie.

Pour soulager le sujet, différents points du corps peuvent être massés suite à une affection légère ou bien stimuler par pression après une affection plus vive. Pour dissiper la chaleur et calmer la force spirituelle, le massage au niveau de l’angle interne de l’ongle de l’articulaire est conseillé. Ce geste permet d’ouvrir les sens et fait retrouver l’esprit. Le pincement léger à l’aide d’un objet pointu du bout de chaque doigt de la personne est aussi efficace.

Faire un massage au niveau du dos du pied au fond de la dépression entre le 1er et le 2e métatarsien permet un apaisement et désobstrue le foie.

Lors d’un malaise avec une légère fièvre, stimuler la dépression située au milieu du pli de la cheville entre les tendons extenseurs lorsqu’on soulève les pieds permet de soulager l’estomac et fait briser le Chi. Ce geste apporte un apaisement général et calme la force spirituelle.

 

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 2.2/5 (5 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +1 (from 1 vote)
Lipothymie, 2.2 out of 5 based on 5 ratings
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
  • Séminaire à Montréal: 8, 9 et 10 Septembre 2017 12 mars 2017
    Après Agadir au Maroc et Bath en Angleterre, rendez vous les 8, 9, et 10 septembre 2017 à Montréal  ! Nous serons accueilli au sein de l’université de Québec (UQAM) Comme d’habitude, ce séminaire clinique, sera projeté sur grand écran avec un jeu de plusieurs caméras, permettant aux participants de voir en direct le Dr. Broussalian […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés