Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

L’impétigo

L’impétigo s’agit d’une infection cutanée causée par la pénétration des bactéries dans les blessures, les égratignures, les brûlures. Elle peut apparaître également suite à une maladie qui a touché la peau comme la varicelle par exemple. C’est une maladie très contagieuse qui touche fréquemment les enfants de 4 ans à 8 ans, cependant elle peut frapper à tout âge, même chez l’adulte.

L’impétigo, les symptômes

L’apparition de l’impétigo se traduit par une rougeur, puis de petites grappes d’ampoules rougeâtres suintantes, qui sont parfois recouvertes d’une croûte jaunâtre. L’impétigo se situe d’une manière générale sur le visage, les membres et les fesses, mais il peut survenir n’importe où sur la peau. La propagation de l’infection est surtout favorisée par la chaleur, l’humidité, le grattage provoqué par les fortes démangeaisons ainsi que le manque d’hygiène. La maladie se transmet d’un individu à un autre par contact cutané direct ou indirect.

L’impétigo est une maladie qui se guérit très bien malgré son autocontamination sur la peau du malade. De plus, elle ne touche que l’épiderme qu’elle ne laisse aucune cicatrice lorsque les croûtes disparaissent, après le traitement. En revanche, l’absence de traitement peut aggraver l’infection si bien que d’autres symptômes peuvent apparaître comme les douleurs, la fièvre et l’inflammation des ganglions lymphatiques.

L’impétigo, traitement homéopathique

Pour traiter les affections cutanées dont l’impétigo, l’homéopathie constitue une alternative de choix. Elle propose un large éventail de remèdes pour permettre aux malades de se soigner et de retrouver une peau en bonne santé.

Les remèdes recommandés pour le traitement homéopathique de l’impétigo sont les Graphites, le Mezereum, l’Atimonium et le Petroleum. Le Mezereum est indiqué pour soulager les irritations et les éruptions cutanées brûlantes avec fort prurit sur le cuir chevelu, la face ou les membres. Outre l’impétigo, ce remède est également utilisé pour traiter d’autres maladies de la peau comme les eczémas crouteux, le pityriasis et le zona. Les Graphites sont préconisés avec le Mezereum pour le traitement des éruptions impétigineuses suintantes avec des exsudats jaunâtres, visqueuses et gluantes. L’Atimonium crudum et le Petroleum quant à eux agissent sur les éruptions croûteuses. Les autres remèdes homéopathiques de l’impétigo sont l’Arum triphyllum, l’Arsenicum album, le Calcarea cabonica, le Psorinum, l’Hepar sulfur et la pommade au Calendula.

Posologies recommandées

Il existe différentes formes de traitements homéopathiques de l’impétigo dont l’administration de 5 granules de Mezereum 15 CH et 5 granules de Graphites 30 CH à raison de deux fois par jour et à jeun. Il est également possible d’associer Mezereum 9 CH, Graphites 15 CH et Hepar sulfur 5 CH. Pour cette forme de traitement, la posologie est de 5 granules trois fois par jour pour chaque remède. Pour un traitement complet de l’impétigo, il convient également d’alterner le matin le Mezereum 9 CH et l’Arum triphyllum 5 CH, puis de continuer le traitement avec des Graphites 5 CH à midi et de le terminer le soir en prenant en alternance l’Antimonium crudum 5 CH et le Petroleum 5 CH.

Conseils pratiques

L’hygiène est primordiale pour soigner l’impétigo, d’où la nécessité de se laver correctement et fréquemment les mains, de tailler les ongles très courts et de se nettoyer quotidiennement avec de l’eau et du savon. Il est également important de porter des vêtements amples pour éviter les frictions et donc une diminution de la propagation de la maladie. Étant donné que l’impétigo est très contagieux, il est essentiel de ne pas partager les draps, les serviettes de toilette ainsi que les ustensiles de cuisine et de se mettre d’office en quarantaine pour ne pas contaminer les proches. L’homéopathie peut à elle seule lutter contre l’impétigo, il est toutefois nécessaire de noter qu’une consultation médicale s’impose si la maladie s’aggrave malgré le traitement homéopathique.

 

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium 22 décembre 2016
    Voici un excellent exposé du docteur Ravalard, presenté lors du séminaire de Vannes, sur Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium Pourquoi le Cadmium?   De nombreux patients cancéreux viennent chercher de l’aide chez les homéopathes.   Que répondre à leurs demandes, comment gérer leurs situations? D’où ma lecture de nos anciens sur le sujet […]
  • Sortie du Répertoire 8 décembre 2016
    Ouvrage indispensable, voila la version 2017, enrichie, et éditée par Edouard Broussalian du répertoire homéopathique de Kent Une version inédite, en couleur, avec les valorisations relatives et générales ! Vous pouvez le retrouver dans l’e-boutique ici Cette 5ème édition est l’aboutissement de nombreuses années de réflexion sur le répertoire et les données issues de sa […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés