Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque ou défaillance cardiaque indique les difficultés rencontrées par le cœur à répondre aux besoins du corps. C’est une maladie grave parfois progressive qui se traduit par une anomalie de fonctionnement du cœur. Ce dernier n’arrive plus à pomper correctement le sang qui est sans doute son rôle principal. Ce qui implique que le sang ne fournit plus suffisamment d’oxygène et d’éléments nutritifs pour faire fonctionner normalement le corps. Ce dysfonctionnement du cœur implique aussi une élimination incorrecte des déchets qui peut entraîner une accumulation de liquide dans les poumons et dans d’autres parties du corps. En général, l’insuffisance cardiaque apparaît suite à une affection actuelle ou passée qui a altéré ou exercé une surcharge sur le cœur. Ces maladies antérieures peuvent être par exemple une coronaropathie, une crise cardiaque antérieure, une hypertension artérielle, une valvulopathie, une inflammation cardiaque, une malformation cardiaque congénitale, une pneumopathie…

Il existe deux principaux types d’insuffisance cardiaque à savoir : l’insuffisance cardiaque chronique et l’insuffisance cardiaque aiguë. L’insuffisance cardiaque chronique est la plus fréquente avec des symptômes qui apparaissent lentement. Tandis que l’insuffisance cardiaque aiguë se manifeste soudainement avec des symptômes sévères. L’insuffisance cardiaque aiguë ne dure qu’un bref instant et le malade s’améliore rapidement. Mais un traitement rapide est nécessaire durant l’apparition de cette maladie.

On parle d’insuffisance ventriculaire gauche lorsque la défaillance se produit au niveau du ventricule gauche. Lorsque le ventricule droit est atteint, il s’agit d’une insuffisance ventriculaire droite. Si le cœur droit et gauche est atteint à la fois, on l’appelle insuffisance cardiaque globale.

Une insuffisance cardiaque est une maladie très handicapante et parfois le risque de guérir est moindre. Tout le monde peut être atteint d’une insuffisance cardiaque. Mais dans la plupart des cas, les personnes âgées sont les plus touchées.

Causes de l’insuffisance cardiaque

Une insuffisance cardiaque se traduit par une diminution du débit cardiaque. Généralement, cette défaillance cardiaque est due à une altération de la contraction du muscle cardiaque et aussi une détérioration de la fonction diastolique seule. Cette diminution du débit sanguin déstabilise le fonctionnement de l’organisme, car l’oxygène ainsi que les nutriments apportés par le sang n’arrivent plus dans l’organisme.

Une insuffisance cardiaque peut aussi avoir comme origine des maladies antérieures qui ont endommagé ou exercé une surcharge sur le cœur. Le risque d’insuffisance cardiaque est largement élevé si le nombre d’affections détectées chez un patient est plus d’une. Parfois, ces affections peuvent être une anémie, une infection, une maladie rénale, un rythme cardiaque anormal, une hyperactivité de la glande thyroïde. Certaines affections comme le diabète peuvent augmenter le risque d’insuffisance cardiaque.

Symptômes insuffisance cardiaque

Les symptômes varient selon le type d’insuffisance cardiaque et la personne atteinte. Avant l’apparition d’une insuffisance cardiaque, les symptômes sont en général provoqués par une rétention de liquide ou par la congestion et aussi une mauvaise circulation du sang dans le corps. L’accumulation de liquides ou la congestion se traduit par un souffle court, une toux, une respiration soufflante, un gain de poids et un gonflement des chevilles. Une mauvaise circulation sanguine dans certaines parties du corps provoque une fatigue, un vertige et aussi un rythme cardiaque rapide. D’autres symptômes comme une perte d’appétit, un besoin d’uriner la nuit peuvent aussi se manifester. Des symptômes d’ordre émotionnel comme la dépression et l’anxiété peuvent aussi accompagner ces symptômes physiques de l’insuffisance cardiaque.

Traitements de l’insuffisance cardiaque

Plusieurs examens sont effectués pour diagnostiquer une insuffisance cardiaque. Les examens habituels sont l’Électrocardiogramme, les antécédents médicaux et examens physiques,  les analyses de sang, la radiographie pulmonaire, l’échocardiographie. D’autres examens complémentaires permettent d’identifier la cause de l’insuffisance cardiaque comme l’exploration fonctionnelle respiratoire, le test d’effort, l’imagerie cardiaque à résonance magnétique, le cathétérisme et la coronarographie.

Le traitement de l’insuffisance cardiaque consiste à ralentir progressivement la maladie tout en améliorant la fonction cardiaque et en corrigeant les facteurs aggravants. Le meilleur traitement est d’avoir une règle hygiénodiététique très strict. Cette règle consiste à surveiller régulièrement le poids, en cas de prise de plus de 2 kg en 3 jours, il faut consulter le médecin traitant. La deuxième règle est une mesure diététique qui consiste à contrôler l’apport sodé. Un traitement médicamenteux vient accompagner cette règle en cas d’insuffisance cardiaque sévère.

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: -2 (from 2 votes)
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
  • Séminaire à Montréal: 8, 9 et 10 Septembre 2017 12 mars 2017
    Après Agadir au Maroc et Bath en Angleterre, rendez vous les 8, 9, et 10 septembre 2017 à Montréal  ! Nous serons accueilli au sein de l’université de Québec (UQAM) Comme d’habitude, ce séminaire clinique, sera projeté sur grand écran avec un jeu de plusieurs caméras, permettant aux participants de voir en direct le Dr. Broussalian […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés