Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Insomnie

Vaincre l’insomnie, perspective homéopathique

Le sommeil peut nous venir très facilement, ou très difficilement. D’ailleurs, quand les insomniaques font face aux narcoleptiques – ceux qui succombent au sommeil même quand il ne le faut pas, par exemple au travail – ils se contemplent avec une jalousie mutuelle.

Une solution zen pour ceux qui souffrent de l’insomnie, c’est de ne pas s’exténuer à trouver le sommeil.  Toutefois, ne pas lutter pour bien dormir dans son lit est aussi dur que de s’asseoir à un somptueux banquet quand on a très faim, et ne rien manger.

Pourtant, c’est un problème commun.  15-25% d’adultes souffrent d’insomnie – cette sensibilisation aux statistiques, bien qu’elle rassure la personne qu’elle n’est pas seule –  ne suffit pas à résoudre le problème.  Peut-être même que certains abandonnent le sommeil complètement, et se réfugient dans un groupe d’Insomniaques Anonymes, tous les soirs. Que votre insomnie consiste à ne pas pouvoir s’endormir, ou à se réveiller à plusieurs reprises dans la nuit, la solution ne consiste pas à se forcer d’essayer de dormir, soir après soir.

Voyons d’abord le créneau 8h de sommeil par nuit.  Ceci ne s’applique pas à tout le monde ; certains d’entre nous ne nécessitent que de 5-6h, et on est reposé et rempli d’énergie le lendemain.  Ensuite, nous voyons que pour certaines personnes, elles semblent recevoir une poussée d’énergie et de créativité en fin de journée ou tard la nuit ; ce n’est pas une anomalie et moins encore une maladie.  C’est au contraire un signal de potentiel créatif non-utilisé.  C’est le moment idéal pour compléter un travail ou créer quelque chose, et l’énergie diminuera si elle est investie.

Une des meilleures façons de comprendre si vous dormez assez, c’est si vous vous sentez reposé et en forme au réveil.  Si ce n’est pas le cas, voici quelques stratégies pour alourdir vos paupières et  vous aurez alors très, très sommeil…

  • Technique de Relaxation 1.  Hypnotisez-vous.  Commencez par relaxer vos pieds totalement, et lentement, laissez cette relaxation monter et se répandre dans tout votre corps.  Dites à vous-même, Je m’endors.  Respirez profondément pour vous détendre encore plus.  (Voyez la stratégie 8 dans la section sur l’asthme, pour les mouvements respiratoires)
  • Technique de relaxation 2.  Un massage de la plante des pieds – vous pouvez le faire vous-même, ou quelqu’un peut le faire pour vous.  Cela peut être très relaxant.
  • Technique de relaxation 3.  Glissez-vous dans un bain chaud, et ajoutez-y quelques gouttes d’huiles essentielles telles que les fleurs d’orangers, reines des près, ou encore, un peu d’houblon.
  • Le houblon.  On utilise cette herbe pour fabriquer de la bière ; les herboristes l’utilisent également pour aider les personnes à s’endormir.  On peut l’infuser et le prendre comme pour une tasse de thé, ou alors utiliser les feuilles d’houblon directement dans un oreiller.  Vous pouvez aussi acheter des petits oreillers (appelés‘Dream Pillows’) qu’on aura remplis d’une concoction d’herbes aux arômes douces qui vous apaisent et vous permettent de faire des rêves plus plaisants.
  • Les sédatifs naturels.  Faites infuser une cuiller à café de valériane et de cataire pendant 20min.  Une tasse suffira pour vous détendre, physiquement et mentalement.  Une autre concoction à essayer : camomille, fleurs de la passion et houblon.  Ces herbes sont aussi disponibles en forme de capsules/pilules, quoiqu’un breuvage chaud puisse déjà agir comme un déstressant en soi.
  • Ne comptez pas les moutons…comptez plutôt sur la laine !  En effet, les couvertures de laine permettent une meilleure régulation de température pour votre corps, en comparaison avec des couvertures faites de tissus synthétique.  Cette couette confortable peut vous aider à dormir mieux.
  • La discrétion de la caféine et autres stimulants.  Évitez les produits caféinés, tels que le coca, l’aspirine, les pilules diététiques, le thé noir et bien sûr, le café.
  • Le lait chaud ou tiède ne marche pas tout le temps.  Malgré le fait que ce soit une recette de bonne femme, les recherches ont démontré que cela n’aide pas le sommeil, et que, au contraire, le lait léger en matière grasse peut agir comme stimulant pour le cerveau.
  • Évitez les siestes.  Réservez votre sommeil pour la nuit.
  • Activez-vous dans la journée ; ne vous adonnez pas à une routine physique tard le soir.  Bien qu’un corps bien exercé succombe mieux au sommeil calme, ce n’est pas le cas si vous faites votre entraînement physique moins de deux heures avant de dormir.  Cela va au contraire vous donner un plus d’énergie.
  • Réservez la chambre à coucher pour dormir.  Évitez d’utiliser votre lit pour tous les travaux assis, surtout s’ils sont stressants ou reliés au travail.  Gardez cette chambre comme un sanctuaire de calme et de sérénité, en tout temps.
  • Suivez un petit rituel pré-sommeil.  Quand l’heure de dormir approche, fermez les rideaux, enfilez votre pyjama, brossez-vous les dents, baissez les lumières, et glissez-vous dans votre lit.  Mentalement, concentrez-vous sur les zones de stress dans votre corps, et resserrez puis relâchez vos muscles dans ces régions.  Respirez lentement et profondément.  Assurez-vous que l’air circule librement dans la pièce.  Adonnez-vous à quelques activités de détente.
  • Les médicaments en modération…ou arrêt complet.  Que ce soit sur prescription ou dans les rayons des supermarchés, certains médicaments provoquent des troubles du sommeil.  Veuillez consulter votre médecin pour voir si vous êtes couramment sur une prescription similaire.
  • Les sédatifs ne saisissent pas tout le temps le sommeil.  En sus de la dépendance, les sédatifs dérangent un sommeil profond, vous procurant, au réveil, une sensation de fatigue, parce que vous n’avez pas eu le repos adéquat.  Un sédatif occasionnel est compréhensible ; attention que ça ne devienne pas une habitude.
  • Ne buvez pas pour dormir.  Bien que l’alcool vous relaxe, il n’agit pas de la même façon sur le sommeil, et vous n’allez pas vous sentir en forme au réveil.
  • Essayez le sexe.  Cela peut être énergisant, mais aussi très relaxant, attirant ainsi le sommeil.  N’ayez pas recours à cette stratégie si c’est une source d’anxiété pour vous.
  • Huit heures…de trop.  Souvent, les ‘insomniaques’ fonctionnent simplement sur moins de sommeil.  Ne vous mettez pas la pression de 8h de sommeil par nuit ; c’est la qualité qui compte, pas la quantité.
  • Le café…comme sédatif ?   Oui, mais en dose homéopathique, donc minime.  Prenez une tasse de Coffea 6 ou 30 une demi-heure avant d’aller vous coucher, et juste avant de monter au lit.  C’est particulièrement effectif si vous êtes agité physiquement et aussi mentalement.
  • La fleur de la passion, Passiflora 3, est probablement l’équivalent le plus proche pour une cure générique de l’insomnie chez les enfants ou les personnes âgées, tout comme chez ceux qui ont du mal à éteindre l’activité mentale, les psycho-hyperactifs.
  • Deux mantras…un mantra est en général un mot d’un ou deux syllabes que vous répétez constamment.  Cela vous calme l’esprit, l’éclaircit et vous encourage alors à vous reposer, à dormir.  Le mot ne doit pas être obligatoirement en Sanskrit ; vous choisissez un mot positif dans une langue de votre choix, par exemple ‘amour’.
  • Parlez…à haute voix.  En vocalisant ce qui vous tracasse, vous créez un canal pour que ces pensées puissent s’échapper.  En reconnaissant vos anxiétés, insécurités et peurs à haute voix, vous leur permettez de vous quitter, donc vous pouvez vous reposer et dormir.  Vous pouvez aussi vous libérer en écrivant dans un journal.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Séminaire Homéopathique La Ferté-Imbault 2 juin 2017
    SÉMINAIRE HOMÉOPATHIE CLINIQUE « au pays de Raboliot » La Sologne: nature préservée entre Loire et Cher, ses étangs et ses forêts, vous allez adorer ! Le Dr. Edouard Broussalian et toute l’équipe de Planète Homéo ont le plaisir de vous convier à un séminaire clinique, qui aura lieu du 1er au 4 novembre 2017 dans le cadre […]
  • Questionnement sur la vaccination 3 avril 2017
    Courageux document écrit par un de nos étudiants, pharmacien, soutenu par de nombreuses références et un film. A lire et à voir. Absolument !
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés