Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Indigestion

L’indigestion s’agit du dysfonctionnement du système digestif après un repas. Elle peut être due au fait de manger des repas trop copieux, gras ou trop acidulés. En d’autres termes, l’indigestion est le résultat d’une intolérance par l’organisme du repas qu’on mange. Elle est souvent sources de nombreux désagréments, mais peut être guérie vite par un traitement homéopathique.

Les symptômes de l’indigestion

L’indigestion peut se manifester de plusieurs manières suivant ses causes. Mais d’une manière générale, la plupart des formes d’indigestion se signalent par de la nausée, des vomissements, des douleurs abdominales et de la diarrhée. Si elle est la conséquence d’un repas trop riche ou gras, la personne affectée éprouve entre autres des besoins d’air avec sensation d’oppression, des besoins accrus de chaleur, une soif de boissons froides, de nausée, de lourdeur et de brûlures à l’estomac. Les symptômes causés par des repas acides et excessifs sont la sensation de lourdeur d’estomac, une langue blanche et pâteuse, les nausées persistantes malgré les vomissements, le ballonnement du ventre et l’émission de gaz. Si l’indigestion est infectieuse ou d’origine bactérienne, les symptômes peuvent s’accompagner d’une fièvre et de maux de tête. Les symptômes de l’indigestion peuvent se manifester quelques heures ou quelques jours après la consommation de la nourriture intolérée par l’organisme et durer d’un jour à une semaine.

Traitement homéopathique de l’indigestion, les remèdes

Il existe plusieurs remèdes homéopathiques permettant de soigner chacun des troubles digestifs en fonction de leurs causes qu’on ne cite que ceux qui sont utilisés couramment et ont fait leurs preuves d’efficacité. Le Nux vomica est par exemple le plus indiqué pour l’indigestion résultant d’un repas abondant associé à un abus d’alcool. L’Antimonium crudum peut traiter l’indigestion provoquée par des repas acides et excessifs accompagnés de boissons gazeuses ou de vin frelaté. Il permet à la langue de reprendre sa couleur normale et de cesser les rots de mauvaise odeur. Pour l’indigestion conduisant à des vomissements répétés, il est conseillé de prendre de l’Ipeca. Le Pulsatilla, quant à lui, permet de calmer rapidement les douleurs abdominales. Le traitement de l’indigestion par le metallum album atténue efficacement les brûlures et l’affaiblissement provoqués par les diarrhées.

Traitement homéopathique de l’indigestion, le mode d’emploi

L’homéopathie est considérée comme un remède naturel sans effets secondaires. Toutefois, il est important de connaître le mode d’emploi avant d’utiliser un produit homéopathique. Il est même souvent conseillé de consulter un homéopathe pour savoir les remèdes les plus appropriés à chaque maladie. Pour le traitement de l’indigestion en particulier, le mode d’emploi d’un produit est de trois granulés en une seule prise, à mettre sous la langue et loin des repas. La prise peut être renouvelée si besoin est, mais ne doit pas excéder de trois fois dans la journée. En revanche, il est recommandé d’arrêter le traitement dès que les effets se font sentir. Afin que le traitement soit efficace, il est également conseillé de s’abstenir de produits piquants utilisés en huile essentielle comme la menthe et l’eucalyptus par exemple.

Indigestion, nécessité de se faire consulter

Les indigestions du nourrisson, de jeunes enfants et de personnes âgées doivent être consultées rapidement par un médecin. Si l’indigestion survient chez les adultes qui ne souffrent pas d’autres pathologies ou si elle est momentanée, l’automédication homéopathique est permise. Cependant, si le problème devient récurrent ou persiste malgré le traitement homéopathique appliqué, il est également fortement conseillé de se faire consulter. De même si le trouble digestif est accompagné de symptômes alarmants comme la présence de sangs dans les selles ou dans les vomissements. En effet, l’indigestion peut cacher une intoxication alimentaire qui peut avoir des conséquences sérieuses, voire mortelles, pour certaines personnes.

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Homéopathie et Choléra 8 septembre 2018
    Cet article du Figaro est daté du 13 Juillet 1884. Après un petit traitement d’image Photoshop pour rendre le texte plus lisible et le débarrasser de sa grisaille, voici un texte édifiant sur les capacités de l’homéopathie. Merci à Athelas de Planète Homéo pour avoir retrouvé ce document d’archive. Bien sûr les «collabos» et autres […]
  • Protocoles, vaccination, isothérapie et homéopathie 5 août 2018
    Introduction Le mot protocole possède des résonances magiques un peu à l’instar des suffixes « pro » ou « plus » que le marketing pousse souvent à ajouter au nom d’un produit. Dans l’imaginaire du public, le PROTOCOLE, c’est le garant de la « science » et du « sérieux ». Or le terme est justement l’application aveugle d’instructions donnés par en haut. […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés