Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Hernie

En général, une hernie est la sortie d’un ou d’une partie d’un organe à l’extérieur de sa cavité naturelle, par un orifice naturel ou accidentel. C’est par définition l’issue des viscères de l’abdomen dans un sac herniaire à travers un orifice naturel ou un point faible de la paroi de l’abdomen. Le péritoine est schématiquement une grande poche tapisse l’abdomen et qui renferme une partie des organes de l’abdomen.

Les cas de hernie

Les viscères contenus dans le sac herniaire sont le plus souvent de l’intestin grêle, mais également du colon, plus particulièrement pour les hernies gauches. D’autres éléments peuvent être concernés et dans certains cas, le sac herniaire est vide. D’une manière générale, c’est une maladie qui attaque les abdominaux ou les parties faibles de ceux-ci. Elle se présente sous forme de grosseur considérable sur les parties affectées. Autrement dit, la maladie se développe à travers un orifice naturel, différent par la présence d’une éventration correspondant à une cicatrice chirurgicale, et une éviscération relative aux intestins. Ces hernies sont causées par la déficience d’un tissu aponévrotique qui est appelé : le fascia transversalis. Les hernies crurales sont plus fréquentes chez la femme ; les hommes ont plus souvent une hernie inguinale : la hernie inguinale de la femme apparaît au niveau grandes lèvres de son appareil génital tandis que celle de l’homme dans les bouses dites hernie inguino-scrotale. Les hernies congénitales peuvent être innées, c’est-à-dire naturellement appelées : hernie inguinale par persistance du canal péritonéo-vaginal. D’autre part, la maladie qui se présente au niveau du diaphragme est appelée : hernie diaphragmatique.

Traitement  

Le traitement de ce type de maladie varie selon le cas, c’est-à-dire qu’il faut traiter convenablement cette maladie en fonction de la manifestation de la hernie ainsi que du patient. Ce traitement peut être chirurgical en remettant en place l’organe dans sa cavité d’origine et par la suite renforcer cette dernière de différents moyens. Toutefois, d’éventuelles complications peuvent survenir, surtout après le traitement pour les hernies inguinales. Mais il faut noter que ce moyen traite la compression dans les hernies discales. C’est le moyen le plus utilisé depuis toujours malgré le fait que son efficacité varie en fonction du cas qui se présente.

Les différents types de hernie

Par ailleurs, on peut distinguer plusieurs types de hernie à savoir : la hernie abdominale, la hernie crurale, la hernie discale, la hernie diaphragmatique, la hernie épigastrique, la hernie fémorale, la hernie hiatale, la hernie incisionnelle, la hernie lombaire, la hernie inguinale, la hernie obturatrice, la hernie ombilicale, l’éventration.

Complications en l’absence d’un traitement 

Dans la majorité des cas, le patient risque l’étranglement de la hernie, imprévisible, c’est-à-dire l’incarcération d’un segment d’intestin dans l’orifice herniaire, ce qui implique l’impossibilité de réinsérer l’organe dans sa cavité d’origine. Cette complication se présente généralement par une douleur intense et le gonflement de la hernie. Le patient doit inconditionnellement recourir à un médecin le plus vite possible.

En l’absence d’étranglement, l’augmentation du volume de la hernie est inévitable, induisant à long terme une gêne locale, plus ou moins invalidante. L’évolution varie selon le cas, allant de quelques mois à plusieurs années en fonction du patient.

 

 

 

 

 

 

 

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
  • Séminaire à Montréal: 8, 9 et 10 Septembre 2017 12 mars 2017
    Après Agadir au Maroc et Bath en Angleterre, rendez vous les 8, 9, et 10 septembre 2017 à Montréal  ! Nous serons accueilli au sein de l’université de Québec (UQAM) Comme d’habitude, ce séminaire clinique, sera projeté sur grand écran avec un jeu de plusieurs caméras, permettant aux participants de voir en direct le Dr. Broussalian […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés