Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Gingivorragie

La gingivorragie est une hémorragie bénigne et passagère qui survient au niveau de la gencive. La gingivorragie est aussi appelée hémorragie gingivale. Cette hémorragie est souvent en rapport avec la gingivite. Elle apparait généralement au cours ou après le brossage dentaire. Mais elle peut aussi survenir suite à un traitement médicamenteux, une fièvre hémorragique, un syndrome d’hémorragie, une leucémie. C’est un signe de fragilité des muqueuses gingivales à traiter rapidement pour éviter qu’il entraîne une gingivite ou un début de déchaussement dentaire. À l’heure actuelle, des remèdes homéopathiques peuvent contrer l’inflammation. Mais si l’hémorragie persiste, il faut consulter tout de même un médecin spécialiste.

Cause de la gingivorragie

Généralement, la gingivorragie est d’origine médicamenteuse. L’utilisation d’anticoagulants, de vitamine K peut en être responsable. D’autres facteurs peuvent aussi favoriser l’apparition de la gingivite comme la fièvre hémorragique, ainsi que le syndrome d’hémorragie. Des troubles plus graves comme la leucémie, l’avitaminose et la cirrhose hépatique peuvent aussi causer l’hémorragie de la gencive.

D’une manière générale, la quantité de sang perdue lors d’une hémorragie dentaire est minime, mais elle peut paraître impressionnante. Le saignement provient de la gencive et non pas de la dent, plus exactement l’alvéole dentaire. C’est la loge où est insérée la dent.

Symptômes de la gingivorragie

Les symptômes de la gingivorragie sont un saignement des gencives accompagné de douleurs. La présence de sang est visible sur la brosse à dents lors du brossage. Une sécrétion abondante de la salive se produit chez le sujet atteint accompagné souvent d’une mauvaise haleine. Des gencives ulcérées ainsi qu’une sécheresse buccale s’accompagnent à ces différents symptômes. Il arrive parfois que les dents se déchaussent et deviennent mobiles et fragiles. Un gonflement des glandes salivaires peut se produire parfois accompagné ou non de douleur.

Les traitements de la gingivorragie

Pour atténuer un saignement spontané causé par le brossage, des remèdes tels que Kalium Bichromicum et Mercurieus Solubilis sont conseillés. Les ulcérations malignes qui apparaissent chez les alcooliques ou syphilitiques peuvent être soulagées par l’administration de 5 granules de Nux Vomica deux fois par jour jusqu’à l’amélioration. Lorsque la gencive présente des ulcérations et des enflures et que les dents sont devenues très sensibles aux variations de température, il est conseillé de prendre l’Ammonium Carbonicum et Phosporicum Acidum. Les gencives enflammées sont traitées par le mélange de Bayta Carbonica avec Baryta Carbonica prise espacée. Ce remède sert à arrêter une évolution scléreuse en faible dilution et permet de traiter le trouble à long terme en haute dilution.

Lors d’un saignement important, la consultation médicale est nécessaire.  Le déchaussement des dents, l’apparition de douleurs au niveau des gencives ou la présence de fièvre sont aussi des signes d’alerte. Ces signes sont justifiés par l’existence de ganglions sous la mâchoire ou une zone indurée dans la bouche.

Cependant, il faut aussi traiter les causes de la maladie. Pour apporter une guérison à long terme, un détartrage régulier est nécessaire en cas d’une simple pyorrhée. Prendre un supplément en vitamine C est toujours bénéfique pour prévenir une gingivorragie.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium 22 décembre 2016
    Voici un excellent exposé du docteur Ravalard, presenté lors du séminaire de Vannes, sur Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium Pourquoi le Cadmium?   De nombreux patients cancéreux viennent chercher de l’aide chez les homéopathes.   Que répondre à leurs demandes, comment gérer leurs situations? D’où ma lecture de nos anciens sur le sujet […]
  • Sortie du Répertoire 8 décembre 2016
    Ouvrage indispensable, voila la version 2017, enrichie, et éditée par Edouard Broussalian du répertoire homéopathique de Kent Une version inédite, en couleur, avec les valorisations relatives et générales ! Vous pouvez le retrouver dans l’e-boutique ici Cette 5ème édition est l’aboutissement de nombreuses années de réflexion sur le répertoire et les données issues de sa […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés