Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Fissure-anale

La fissure anale est une affection bénigne de la marge anale. C’est une affection courante qui touche particulièrement les femmes d’âge jeune. Elle survient après une érosion des plis au niveau de l’anus. Cette érosion peut être due par un cas d’abcès anal, une maladie inflammatoire du côlon, une tumeur ou sans une raison précise. Cette affection est délicate à soigner, car sa guérison est sans cesse retardée par le passage des celles.

Dans la majorité des cas, la fissure anale est postérieure. Mais il peut aussi se produire une fissure anale antérieure chez les femmes en période post-natale. Une fissure latérale peut être due par une pathologie inflammatoire. Les premiers signes d’une fissure anale peuvent être des douleurs intenses lors de l’exonération des selles, mais elles disparaissent après une quinzaine de minutes. Une ulcération superficielle en forme de raquette peut être aussi observée au niveau des plis radiaires de la muqueuse. Des rectorragies ou anorragies d’essuyages sont aussi des signes d’une fissuration anale. Dès que ces signes sont visibles, il faut tout de suite se faire examiner par un médecin, pour permettre une cicatrisation en phase aiguë. Un médecin traitant pourra effectuer sans problème un diagnostic de la fissure anale. Mais dans le cas où la fissure est compliquée, il faut avoir un avis d’un proctologue. Un diagnostic tardif peut provoquer une fissure anale infectée.

Les causes d’une fissure anale

Dans la plupart des cas,  les responsables principaux d’une fissure anale sont la constipation et le stress. Mais d’autres facteurs peuvent aussi entrer en jeu comme un traumatisme anal répété due par une prise répétée de la température par voie anale, des corps étrangers, la maladie de Crohn, ulcération infectieuse, cancer de l’anus, maladies dermatologiques.

Une autre hypothèse de certains spécialistes démontre aussi l’origine de la fissure anale. Selon eux, cette affection peut provenir d’un problème de circulation au niveau de la zone lésée. La circulation du sang est bloquée par un spasme du sphincter interne ce qui empêche la cicatrisation de la plaie.

Dans de nombreux cas, la fissure anale est récidive. Une bonne hygiène de vie est le seul moyen pour éviter la récidive. Une alimentation riche en fibre est conseillée pour éviter le retour de la fissure.

Les symptômes d’une fissure anale

Une vive douleur au passage des selles est le principal symptôme de la fissure anale. Mais cette douleur s’atténue petit à petit après quelques minutes et réapparaît de nouveau. Une simple gêne ou une démangeaison peut remplacer la douleur dans certains cas. Un saignement peut se produire aussi lors d’une fissure anale, mais ce symptôme ne doit pas être pris en compte trop vite pour diagnostiquer une fissure anale.

Traitements d’une fissure anale

Une fissure anale se traite médicalement, mais en cas d’inefficacité, une chirurgie est nécessaire. Les causes de l’affection doivent être traitées à savoir le stress et l’hypertonicité sphinctérienne.  La prise d’antispasmodiques permet d’agir sur la tonicité sphinctérienne. Une bonne hygiène locale permet d’éviter l’affection en privilégiant les gels gynécologiques pour le nettoyage de l’extrémité de l’anus. Pour un soulagement, des bains de siège chauds permettent aussi de détendre le sphincter. Pour éviter une constipation, une bonne hygiène de vie doit être ac

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 3.0/5 (6 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
Fissure-anale, 3.0 out of 5 based on 6 ratings
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
  • Séminaire à Montréal: 8, 9 et 10 Septembre 2017 12 mars 2017
    Après Agadir au Maroc et Bath en Angleterre, rendez vous les 8, 9, et 10 septembre 2017 à Montréal  ! Nous serons accueilli au sein de l’université de Québec (UQAM) Comme d’habitude, ce séminaire clinique, sera projeté sur grand écran avec un jeu de plusieurs caméras, permettant aux participants de voir en direct le Dr. Broussalian […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés