Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Épistaxis

L’épistaxis est une hémorragie d’origine endonasale.  Il est communément appelé saignement de nez. Bien que reste sans gravité et très fréquente dans la majorité des cas, certaines épistaxis pourraient comprendre un risque vital par la fragilité ou l’importance du terrain sur lequel elles apparaissent. En effet, l’épistaxis est un symptôme et non une pathologie grâce à une blessure du riche réseau vasculaire qui arrose la muqueuse nasale et qui reste sans cause apparente dans la plupart des cas. Ainsi, cette muqueuse se manifeste par la présence d’une zone riche vasculaire appelée tache vasculaire de Kiesselbach. C’est une zone commanditaire d’épistaxis où deux principaux réseaux artériels vascularisant la muqueuse nasale se rejoignent : l’artère sphénoplatine et les artères ethmoïdales.

Les causes d’une épistaxis

L’épistaxis présente des causes plus fréquentes comme une infection qui fait suite à un rhume banal, une sinusite ou une rhinite ou encore une inflammation du nez. L’assèchement de la muqueuse nasale demeure une cause principale qui provoquerait une épistaxis. Tel est le cas d’un enfant qui dort dans une pièce trop chauffée ou bien l’enfant dort dans une pièce en présence de radiateurs électriques par exemple. Le contact avec un corps étranger. C’est en général le cas d’un jeune enfant qui met dans l’une de ses narines des objets comme un jouet, une perle, une petite pierre ou autres choses. En effet, un corps étranger passe inaperçu pendant plusieurs jours et même quelques semaines. Ensuite, une inflammation et une infection se développent et provoquent ainsi un écoulement d’une seule narine avec des pus d’une coloration jaune vert. Par ailleurs, le liquide renferme une odeur nauséabonde.

La prise de médicaments anticoagulants tels que l’aspirine, de warfarine ou d’anti-inflammatoire non stéroïdien c’est-à-dire qui ne contient pas de cortisone peut causer une épistaxis. Un traumatisme lié à la pénétration des doigts, à une fracture du nez ou à des contusions peut en être la cause. Les polypes nasaux qui sont des tumeurs bénignes sont susceptibles de causer des saignements après mouchage et s’accompagnent souvent d’un écoulement de glaire, une sinusite, d’une obstruction du nez ou d’une perte de l’odorat. L’hypertension artérielle est également une source d’épistaxis, mais l’hémorragie a une origine postérieure. Dans ce cas, le saignement requiert la ligature de l’artère maxillaire interne, de ses branches, de la partie arrière des cavités nasales ou l’application de gaze stérile. L’artériosclérose ou le durcissement des parois des vaisseaux est également une source d’épistaxis. Dans le cas le plus rare, la leucémie cause une épistaxis.

Épistaxis et homéopathie

L’épistaxis se manifeste à l’échelle de la partie nasale inférieure et se caractérise par un écoulement sanguin provoqué par des lésions de la muqueuse. En effet, l’homéopathie présente des remèdes  efficaces qui soulagent le symptôme. China Officinalis, Phosphorus 5 CH, Crocus sativus, Millefolium 4 ou 5 CH, Crotalus 5 CH, China associé à Arnica et China Rubra sont tous des remèdes contre l’épistaxis. Toutefois, il est fortement conseillé de consulter un médecin homéopathe pour la prescription d’une posologie exacte selon l’état de chaque patient et en fonction du cas d’épistaxis. À chaque remède et à chaque prise conviennent un mode d’administration, un temps de prise et une dose respective.

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés