Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Epine-calcanéenne

Le calcanéum forme la partie osseuse du talon et relève de l’articulation du tarse postérieur. Il existe plusieurs tendons, ligaments et muscles qui s’attachent au calcanéum. Au-dessous, le fascia plantaire ou la bande de tissu conjonctif formant la voûte plantaire et à l’arrière, le tendon d’Achille. En effet, l’épine calcanéenne inférieure est une proéminence osseuse qui prend la forme d’une épine et est localisée au niveau du calcanéum. Cette excroissance est ainsi due à la calcification du fascia plantaire. Généralement, cette épine ne mesure que quelques millimètres. Dans de rares cas, l’on considère une épine calcanéenne arrière ou supérieure qui prend la forme d’une protubérance osseuse au niveau de l’insertion du tendon d’Achille. Les femmes sont les plus concernées face à la pathologie qu’est l’épine calcanéenne et elle survient entre 40 et 60 ans.

Les symptômes et les facteurs de risque de l’épine calcanéenne

L’épine calcanéenne se manifeste ainsi par les signes suivants à savoir, une douleur plus forte ou légère au talon et varie en fonction du cas et que cette dernière se dévoile surtout le matin, au lever. La douleur peut disparaitre et ensuite revenir suite à une période d’activité physique. Des signes de la pathologie se manifestent également par une douleur qui se présente à la marche. Elle se montre aussi insignifiante au début, mais à la longue la douleur croît dans le temps au même rythme que l’épine s’étend. L’épine calcanéenne est une douleur vive qui rend la marche encore plus difficile et elle oblige quelquefois l’individu à ne pas poser par terre le talon en question. Ainsi, la personne atteinte présente des postures de marche handicapée durant son parcours. Cette mauvaise posture pourrait engendrer des répercussions importantes au niveau de la hanche et du genou. Toutefois, une radiographie permet de visualiser l’épine. Il existe cependant des facteurs de risque liés à l’épine calcanéenne comme la pratique de certains sports comme le jogging ou la course à pied en particulier, l’obésité, le port de chaussures usées ou inadaptées, un travail qui exige une manutention d’objets lourds ou une station debout prolongée et également l’absence d’échauffements avant l’entrainement.

Les causes de l’épine calcanéenne

Dans tous les cas, chaque situation pourrait être la cause de cette pathologie comme l’obésité. C’est un facteur de risque important d’épine calcanéenne, particulièrement à cause de l’excédent de poids qui accroit généralement les contractions dans la chaine musculaire à l’arrière des jambes. Ces tensions influent sur les pieds. La pratique de sports sans échauffer les tendons et les muscles ou sans équipement adéquat demeure un facteur qui peut être à l’origine de la pathologie. Les sports d’équipe, le saut, le jogging ou la course à pied, le tennis, le ski et la danse aérobique sont des activités physiques à risque. Les pieds plats ou les pieds creux s’exposent généralement à des risques d’épine calcanéenne. Le vieillissement normal du fascia plantaire est susceptible d’endurer des déchirures

 

Homéopathie et épine calcanéenne

L’épine calcanéenne ou épine de Lenoir est une protubérance d’os ayant la forme d’une lame plate au niveau de l’insertion de la membrane aponévrotique sur l’os du talon ou le calcanéum. Ainsi, l’homéopathie présente des remèdes pour pouvoir soulager les maux de cette pathologie comme Solanum Malacoxylon, Kalium Bichromicum ou Hecla Lava Montis. Avant de faire un traitement homéopathique, il serait plus convenable de faire appel à un médecin homéopathe pour une référence sur la posologie adéquate pour chaque cas d’épine calcanéenne.

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 3.5/5 (11 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +3 (from 3 votes)
Epine-calcanéenne, 3.5 out of 5 based on 11 ratings
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
  • Séminaire à Montréal: 8, 9 et 10 Septembre 2017 12 mars 2017
    Après Agadir au Maroc et Bath en Angleterre, rendez vous les 8, 9, et 10 septembre 2017 à Montréal  ! Nous serons accueilli au sein de l’université de Québec (UQAM) Comme d’habitude, ce séminaire clinique, sera projeté sur grand écran avec un jeu de plusieurs caméras, permettant aux participants de voir en direct le Dr. Broussalian […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés