Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Ecchymose

Une ecchymose, également appelée contusion locale ou traumatisme, est un saignement sous-cutané qui résulte d’un choc et qui laisse une tâche bleuâtre sur la surface de la peau. Une ecchymose est donc la suite d’une infiltration sanguine dermique. C’est, en effet, la variété de purpura qui laisse des tâches de largeur variables aux contours irréguliers. Une ecchymose est souvent présente à la suite d’un choc et qui occasionne l’endommagement des capillaires sanguins. C’est ce qui permettra au sang de se répandre dans les tissus avoisinants. Les ecchymoses sont souvent bénignes, mais peuvent également être associées à des lésions plus graves comme les fractures, les troubles de la coagulation ou autres. Ainsi, une ecchymose se caractérise par un déversement de sang non ouvert et qui cause une vive douleur chez la personne atteinte.

Les deux types d’ecchymoses

Il existe deux types d’ecchymoses à savoir l’ecchymose grave et l’ecchymose légère. Une ecchymose grave se définit par le niveau des complications que peut engendrer un choc. Ainsi, un hématome se forme lorsque l’ecchymose est grave. La douleur devient problématique quand l’enflure est importante.  Dans le cas d’un saignement interne considérable, une interruption du flux sanguin peut se produire et une intervention chirurgicale est essentielle. Dans le cas d’une ecchymose légère, il s’agit d’un  dommage qui se réduit à une simple blessure sous-cutanée. Il se manifeste tout de même par des bleus. En fait, la peau devient rouge, enflée et sensible. L’ecchymose s’assombrit et durant les prochains jours, elle aura une couleur rouge fade, virera au violet, au bleu ou au noir et se tournera vers le jaune et ensuite, disparait entièrement.

Les symptômes de l’ecchymose

L’ecchymose grave est une ecchymose avec contusion non ouverte, mais assez profonde. Le déversement de sang est quasiment immédiat et qu’un hématome se présente juste après le choc. À cet effet, l’enflure s’accroit au même titre que l’intensité de la douleur. Dans le cadre d’un saignement interne important, l’ecchymose peut virer vers un syndrome du compartiment qui est généralement responsable de l’arrêt subit de la circulation sanguine sur la partie blessée et les tissus avoisinants. Quand l’ecchymose est grave, elle touche les organes internes et vient avec des ruptures ligamentaires ou des fractures.

Dans le cas d’une ecchymose légère, aucune contusion ni blessure profonde n’est sollicitée. Une ecchymose légère ne cause qu’une contusion superficielle sur les tissus et n’est pas très douloureuse. Une tache rouge ou un bleu apparait en fonction de l’intensité du coup, de la sensibilité du sujet et de la partie du corps concernée. Il peut, cependant, y avoir une enflure sur la zone endommagée, mais peut disparaitre d’une heure à une autre. Une ecchymose légère est banale et disparait sans laisser la moindre trace quelques semaines après le coup reçu.

Les remèdes homéopathiques et ecchymose

Pour atténuer les douleurs dans le cas d’une ecchymose légère, il est conseillé d’user du gel à base d’Arnica tel qu’Anigel et Arni Stik tout en appliquant tout de même des glaçons sur la partie touchée. Dans le cas où les douleurs persistent avec une présence de bosses ou d’hématomes, prendre 5 granules d’Arnica 5 CH tous les quarts d’heure durant la première heure et prendre ensuite 5 granules de ce remède toutes les heures jusqu’à une amélioration. C’est une posologie pour adultes. Pour les enfants, 3 granules d’Arnica 9 CH pour une fréquence de trois fois par jour sont recommandées.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium 22 décembre 2016
    Voici un excellent exposé du docteur Ravalard, presenté lors du séminaire de Vannes, sur Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium Pourquoi le Cadmium?   De nombreux patients cancéreux viennent chercher de l’aide chez les homéopathes.   Que répondre à leurs demandes, comment gérer leurs situations? D’où ma lecture de nos anciens sur le sujet […]
  • Sortie du Répertoire 8 décembre 2016
    Ouvrage indispensable, voila la version 2017, enrichie, et éditée par Edouard Broussalian du répertoire homéopathique de Kent Une version inédite, en couleur, avec les valorisations relatives et générales ! Vous pouvez le retrouver dans l’e-boutique ici Cette 5ème édition est l’aboutissement de nombreuses années de réflexion sur le répertoire et les données issues de sa […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés