Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Dermite séborrhéique

La Dermite séborrhéique fait partie des infections de la peau les plus courantes. C’est une dermatose inflammatoire qui touche 3 à 5% de la population mondiale. Le visage, principalement sur le sillon naso-grénien, les ailes du nez, les sourcils, les conduits auditifs externes et le cuir chevelu  sont les zones de prédilection de la dermite séborrhéique. Pourtant, la dermite séborrhéique peut aussi être visible sur la partie préthoracique, sur le dos, sur les plis, sur les organes génitaux et les autres zones concentrées de glandes sébacées.

La pathologie se manifeste par l’éruption de plaques de couleurs rouge vif, couvertes de squames jaunâtres et grasses. Les plaques sont quelquefois suintantes et purulentes. La poussée de ces plaques est toujours très désagréable et insupportable, elle est généralement accompagnée d’importantes démangeaisons.

On peut rencontrer des cas de Dermite séborrhéique tant chez l’adulte que chez le nourrisson au-dessous de trois mois. Chez l’adulte, la Dermite séborrhéique apparaît en moyenne entre 20 à  40 ans. À cette catégorie d’âge, ce sont les hommes qui sont les plus vulnérables.  C’est une maladie d’origine inflammatoire et d’origine multiple. Elle n’est pas contagieuse, mais peut entrainer d’autres pathologies graves si le patient néglige son traitement. Les traitements homéopathiques, avec ces multiples vertus, sont particulièrement efficaces pour diminuer la poussée de dermite séborrhéique.  Ces remèdes naturels peuvent également empêcher certaines complications qui peuvent être liées à cette pathologie.

Les causes de la Dermite séborrhéique

La cause de la pathologie est encore mal connue, comme la majorité des cas d’affections de la peau. Cependant, après des études récentes, les spécialistes affirment qu’un champignon microscopique dénommé Pityrosporon ovale jouerait un rôle non négligeable dans l’apparition de la  dermite séborrhéique. Un phénomène d’hyperséborrhée et la présence d’une déficience immunitaire représenteraient aussi une hypothèse probable pour expliquer la prolifération de la dermite séborrhéique. Le stress et l’anxiété auraient également sa part de responsabilité dans l’apparition de cette dermatose.   L’usage abusif des crèmes de soins inadaptées et le port des vêtements suffoquant évitant la respiration normale de la peau favoriseraient de même l’arrivée des symptômes.

Les symptômes de la Dermite séborrhéique

Chez l’adulte, la Dermite séborrhéique est caractérisée par la présence de plaques rouges tapissées de squames sur les zones contaminées. Dans la plupart de cas, ces symptômes sont accompagnés de démangeaison, d’irritation et de brûlure.

La Dermite séborrhéique peut également apparaître chez les nourrissons et chez les petits enfants. Pour cette catégorie d’âge, les symptômes se présentent de façon identique comme ceux des adultes. On distingue dans sa phase éruptive des plaques rouges irritées, cette phase est suivie par un suintement et une importante desquamation. Les enfants souffrants de la Dermite séborrhéique sont majoritairement des enfants eczémateux.

Atténuer les symptômes de la Dermite séborrhéique avec l’homéopathie

Jusqu’à ce jour, aucun traitement ne permet de soigner d’une manière définitive la Dermite séborrhéique. Pour ce type de dermatose, le traitement consiste donc à radier les signes de la pathologie. Les différentes armes thérapeutiques proposées par l’homéopathie permettent de minimiser les douleurs, de diminuer la poussée et éventuellement d’adoucir et hydrater la zone affectée.

 

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 3.3/5 (15 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: -6 (from 6 votes)
Dermite séborrhéique, 3.3 out of 5 based on 15 ratings
  • Questionnement sur la vaccination 3 avril 2017
    Courageux document écrit par un de nos étudiants, pharmacien, soutenu par de nombreuses références et un film. A lire et à voir. Absolument !
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés