Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Dépression

La dépression est une maladie qui se manifeste particulièrement par une grande tristesse, une perte de motivation, un sentiment de désespoir et une impression de ne pas avoir de valeur en tant qu’être humain. Dans le monde médical, le terme dépression majeur désigne tout à fait cette pathologie. Généralement, la dépression apparait sous forme de périodes dépressives qui peuvent aller jusqu’à deux semaines et même plusieurs années. Sa durée dépend de l’intensité des symptômes et où il existe trois types de dépression à savoir la dépression légère, la dépression modérée et la dépression grave. Pour les cas les plus graves, la dépression mène au suicide. Ainsi, la dépression simule le comportement, les pensées, l’humeur, mais également les fonctions organiques. Ce qui démontre qu’un individu souffrant de dépression soit plus vulnérable aux autres infections et aux rhumes, car son système immunitaire est affaibli.

Dépression et symptômes

La dépression connait plusieurs symptômes. Si des symptômes persistent depuis déjà deux semaines, il est impératif de consulter un médecin dans les plus brefs délais. Ainsi, les symptômes d’une dépression s’affichent comme une humeur triste et on se sent démoralisé et malheureux, une diminution marquée du plaisir et de l’intérêt pour à peu près toutes les activités, un sentiment de culpabilité exagérée et de dévaluation, des idées suicidaires ou des pensées morbides, un changement marqué du poids qui s’affiche par un gain ou une perte et un changement de l’appétit, des problèmes de sommeil qui se traduit par un excès de sommeil ou une insomnie,  une grande susceptibilité ou une attitude agressive exceptionnelle, une sensibilité émotionnelle exagérée où un rien provoque des larmes, une perte d’énergie ou une fatigue importante, des problèmes de prise de décision et de concentration, une impression de penser et d’agir au ralenti ou, bien au contraire, une agitation, une baisse de la libido, des maux de tête, des douleurs au dos ou au ventre.

Dépression : les personnes à risque

Personne n’est à l’abri d’une dépression. Ces types de personnes présentent légèrement plus de risque face à la dépression. Ce sont les types de personnes qui ont des antécédents personnels ou familiaux de dépression. Les sujets qui prennent également des médicaments comme les stéroïdes, les corticostéroïdes, les psychostimulants, les anabolisants, la pilule anticonceptionnelle ou les anticonvulsivants. Réellement, les progestatifs présents dans la pilule anticonceptionnelle peuvent contrarier l’humeur. Selon une étude sociologique, les groupes les plus vulnérables face à la dépression sont les femmes, les jeunes, les personnes âgées, les homosexuels et les personnes atteintes d’une maladie chronique.

Homéopathie et dépression

La dépression est un moment difficile à maîtriser et à guérir. En effet, l’homéopathie présente des remèdes contre les symptômes de la dépression. 5 granules d’Ignatia 9 CH après repas et trois fois par jour est un remède contre la dépression légère. Pour lutter contre la perte de mémoire et pour diminuer un surmenage, il est indiqué de prendre 5 granules de Kalium phosphoricum 9 CH. Dans le cas d’une anxiété, il faut prendre 5 granules d’Arsenicum album pour une fréquence de trois fois par jour après le repas. Metallicum 9 CH est un remède adapté pour lutter contre le sentiment d’échec permanent et pour avoir confiance en soi, avec une prise de 5 granules à raison de trois fois par jour. 5 granules d’Ignatia 9 CH pour une fréquence de trois fois par jour est efficace pour atténuer les crises d’hystérie. Pour les sujets souffrant d’une grande soif et d’un amaigrissement, Natrum muriaticum est vivement conseillé.

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Questionnement sur la vaccination 3 avril 2017
    Courageux document écrit par un de nos étudiants, pharmacien, soutenu par de nombreuses références et un film. A lire et à voir. Absolument !
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés