Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Crampes

Une crampe est une violente contracture involontaire, douloureuse, passagère, palpable et visible d’un faisceau musculaire ou d’un muscle. La crampe provoque une invalidité totale au niveau du groupe musculaire concerné. Elle débute de manière brutale et dure quelques minutes. La crampe survient généralement durant le sommeil. Cependant, elle peut aussi survenir suite à une contraction volontaire d’un muscle qui est déjà en position de rétrécissement maximal. Elle cède de manière progressive en étirant le muscle en question. Les crampes appelées « essentielles » sont bénignes et sont plus fréquentes chez les sportifs, chez les personnes âgées et chez la femme enceinte. Les crampes sont sans gravité, pourtant, des douleurs résiduelles peuvent persister ensuite.

Les causes des crampes et les crampes non essentielles

Les crampes sont une contracture que l’homme ressent au repos ou après des exercices physiques. Les crampes se manifestent par une douleur soudaine et vive ou bien un spasme musculaire. Les crampes ont pour cause la fatigue musculaire, la déshydratation, l’apport insuffisant en chlorure de sodium et l’excès d’électricité statique. Notons que l’électricité statique n’en est pas une cause, mais provoque son déclenchement. Une légère impulsion électrique du corps suffit à provoquer la contraction des muscles. L’hyperglycémie  est également un des facteurs déclencheurs d’une crampe. Cependant, les crampes non essentielles sont dues aux myopathies, à la radiculonévrite, polynévrite, à l’hypoglycémie, à la chaleur excessive allant au coup de soleil dans le plus extrême des cas, aux aliments riches en phytostérols et phytostanols et tant d’autres encore.

Dans le cas des crampes qui apparaissent durant un effort, la circulation sanguine est pointée et le muscle qui est  sollicité ne reçoit plus la quantité de sang dont il a besoin. Le désordre métabolique tel le manque de calcium, de magnésium ou de potassium influencerait négativement la chimie qui se déroule dans le muscle durant l’effort.  Les facteurs qui peuvent aggraver les effets de la fatigue musculaire sont le froid, l’âge, la déshydratation, l’abus d’alcool, de thé ou de café. Pareillement, un état infectieux en évolution telle la grippe en est un facteur. Il existe que certaines crampes ne sont pas provoquées par le sport. Ce sont celles qui ne s’effacent pas en quelques jours. En fait, les crampes du sportif concernent précisément deux situations possibles à savoir, un travail en excès sur le muscle entrainé normalement et la réponse d’un muscle qui n’est pas entrainé ou non habitué à l’exercice.

La crampe et les traitements homéopathiques

Les crampes se traduisent par des contractions musculaires douloureuses et soudaines qui surviennent à divers endroits du corps. Cependant, des remèdes homéopathiques sont accessibles afin de les soigner. Pour le cas des crampes récurrentes, il est conseillé de prendre à raison de deux fois par jour, matin et soir 5 granules pour chaque remède de cuprum metallicum 15 CH à associé avec magnesia phosporica 7 CH. Le Cuprum metallicum 9 CH est dédié pour les personnes atteintes de crampes nocturnes  régulières. Il est conseillé de prendre 5 granules au coucher durant un mois. 5 granules de Cuprum metallicum 5 CH à prendre toutes les 10 minutes durant la première heure pus 5 granules pour trois fois par jour pour ceux qui souffrent de crampes musculaires. Un massage avec de l’huile d’arnica de la partie douloureuse hâtera la guérison.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: +1 (from 1 vote)
Crampes, 5.0 out of 5 based on 1 rating
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
  • Séminaire à Montréal: 8, 9 et 10 Septembre 2017 12 mars 2017
    Après Agadir au Maroc et Bath en Angleterre, rendez vous les 8, 9, et 10 septembre 2017 à Montréal  ! Nous serons accueilli au sein de l’université de Québec (UQAM) Comme d’habitude, ce séminaire clinique, sera projeté sur grand écran avec un jeu de plusieurs caméras, permettant aux participants de voir en direct le Dr. Broussalian […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés