Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Contusions

Une contusion est une atteinte sans fissure des parties molles de l’organisme. Elle est produite par l’impact mécanique d’une source extérieure sur un endroit du corps. Les contusions sont communément appelées bleues. Cette dernière est également connue sous diverses appellations comme le coquard ou la meurtrissure, la bosse ou l’ecchymose. En effet, une contusion est, d’une manière générale, une affection bénigne, mais elle peut cependant, être suivie d’une blessure grave sous-jacente. Ainsi, une ecchymose est perçue comme une contusion locale ou un traumatisme et qui ressemble à un saignement sous-cutané qui résulte d’un choc et qui laisse une tâche bleuâtre sur la peau. Il existe ainsi deux types d’ecchymoses à savoir l’ecchymose grave et l’ecchymose légère. L’ecchymose légère n’est qu’une simple contusion superficielle sur la peau et reste peu douloureuse. Par contre, une ecchymose grave peut mener à une hémorragie interne ou une fracture issue du choc qui en est l’origine.

Les causes des contusions

En effet, la blessure au niveau du tissu mou sur le point d’impact brise les petits vaisseaux. De ce fait, une quantité de sang se libère et pénètre dans la peau. L’inflammation qui survient prive l’arrivée de l’oxygène dans la blessure. Cette torpeur est l’origine du bleu. Une lésion plus sérieuse pourrait atteindre les tendons ou les muscles. Une blessure des terminaisons nerveuses produit la douleur. Les cas les plus graves meurtrissent les organes internes comme les poumons, les reins, la rate, le foie ou le cerveau. Effectivement, les coups reçus par des objets blessants provoquent particulièrement l’ecchymose. Ces lésions peuvent survenir lors des activités sportives, mais également dans d’autres circonstances comme les incidents scolaires, professionnels, domestiques ou lors des accidents de la circulation. Une puissante compression ou un blocage d’une partie du corps entrainent également la blessure.

Les symptômes des contusions

Une contusion est généralement causée par un traumatisme qui apparait de manière spontanée. Le premier signe du traumatisme est la douleur sentie pendant le choc. Après l’impact, la zone blessée se gonfle, s’enflamme et rougit. Ainsi, la douleur empêche la victime de bouger normalement. En effet, la couleur de la peau vire au bleu violacé. Le temps passe et la couleur devient jaune ou vert et disparait progressivement. Les membres et la face sont les plus souvent touchés du fait qu’ils sont affaiblis par le soleil. Dans le cas des formes de contusions plus graves, le bleu de la peau peut être lié à une hémorragie, à une perte de conscience, à une difficulté respiratoire, aux plaies, à une luxation ou une entorse ou à une fracture des os.

Les remèdes homéopathiques et contusions

Les ecchymoses sont des blessures situées à l’intérieur de la peau et qui sont généralement provoquées par un coup. Il est possible d’empêcher leur évolution par le biais des remèdes homéopathiques qui doivent être administrés après le choc. Pour atténuer les douleurs dans le cadre d’une ecchymose légère, il faut appliquer des glaçons sur la partie touchée et prendre ensuite du gel à bas d’Arnica comme Arnigel et Arnk Stik. Dans le cas où les douleurs persistent et un hématome ou une bosse se forme, il est conseillé de prendre 5 granules d’Arnica 5 CH tous les quarts d’heure, durant la première heure du choc et 5 autres granules toutes les heures jusqu’à une amélioration. Cette formule est réservée aux adultes. Pour les enfants, il  est recommandé de prendre 3 granules d’Arnica 9 CH à raison de trois fois par jour.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
Contusions, 5.0 out of 5 based on 1 rating
  • Protocoles, vaccination, isothérapie et homéopathie 5 août 2018
    Introduction Le mot protocole possède des résonances magiques un peu à l’instar des suffixes « pro » ou « plus » que le marketing pousse souvent à ajouter au nom d’un produit. Dans l’imaginaire du public, le PROTOCOLE, c’est le garant de la « science » et du « sérieux ». Or le terme est justement l’application aveugle d’instructions donnés par en haut. […]
  • Sclérose en plaques et Niveau de Santé 31 juillet 2018
    Introduction L’apport principal de George Vithoulkas à l’homéopathie réside sans conteste dans la notion de niveau de santé qu’il a développée à partir des observations de Hahnemann dans l’Organon et son mérite est d’avoir organisé le tout en un système cohérent qu’il enseigne. Nous parlons ici d’un développement totalement inconnu dans la médecine standard qui […]
Copyright © 2012-2017 Guide Homéopathique - Tous droits réservés