Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Colique hépatique

Touchant  près de 35% des femmes et 20% des hommes, la colique hépatique est caractérisée  par une crise de foie. Elle se définit comme une conséquence des calculs biliaires. Autrement dit, la colique hépatique est une complication aiguë de la lithiase biliaire qui peut être importante selon la nature de la colique hépatique. Elle manifeste par le  blocage de la bile et par la distension des voies biliaires en amont d’un calcul. Ce blocage peut entraîner une infection et une inflammation sur certains niveaux de l’organisme. Au niveau de la vésicule biliaire par exemple, c’est la cholécystite aiguë et chronique. Dans  les canaux intra-hépatiques, c’est l’angiocholite aiguë. Mais d’autres complications peuvent apparaître selon la nature et la gravité de la colique hépatique.

Causes de la colique hépatique

De manière générale, c’est la présence des vésicules biliaires qui est l’origine propre de la colique hépatique. Le sujet ressentira des douleurs brutales à l’endroit de l’abdomen. Ces douleurs sont souvent accompagnées de points de côté. Mais la douleur est aussi très intense après un repas riche en graisse. Les calculs biliaires sont désignés comme les principales causes de la colique hépatique. Et ces mêmes calculs quant à eux sont causés par des obstructions de la vésicule biliaire.

Symptômes caractéristiques de la colique hépatique

La colique hépatique débute par une douleur qui progresse rapidement. Le sujet ressentira une déchirure qui sert l’estomac après un repas calorique. Cette tension s’amplifie et s’accompagne de douleur de plus en plus intolérable.

Elle apparaît principalement par des douleurs très vives situées dans le haut de l’abdomen et sous les côtes. Les douleurs sont provoquées par  les calculs qui se coincent. À mesure que la personne effectue des mouvements ou qu’elle respire, la douleur s’intensifie et devient réellement insupportable. L’individu aura l’impression d’avoir la respiration profonde bloquée. Parallèlement,  elle éprouvera de la douleur sous le foie. Cette douleur peut être perçue comme une crampe ou un étau. Progressivement, cette douleur va augmenter et se propager dans le dos, vers l’omoplate droite et en arrière. En même temps, le sujet aura des nausées et des vomissements et son urine sera souvent de teinte foncée. La durée de la crise de la colique hépatique est de 1à 3 heures avant de s’estomper progressivement. Elle peut durer longtemps et peut revenir par intermittence.

Traitement homéopathique  de la colique hépatique

L’homéopathie suggère une  thérapie douce et efficace qui s’adapte et traite naturellement la colique hépatique. Selon la nature et la gravité de la colique hépatique, l’homéopathie dispose du traitement adéquat. Le Berberis Vulgaris 5CH, additionné avec le Magnesia Phos 9 CH et le Calcarea Carbonicum 5 CH sont pour la colique hépatique bénigne. Ces traitements sont pris en alternance selon la posologie de 3granules tous les quarts d’heure.

Avec les crises répétitives, on complète ce même traitement avec de la Sépia biliaire 7CH et Cholesterinum 7 CH. La dose est de 5granules pour chaque remède, à administrer au malade une fois par jour. Si le patient ressent une douleur intense, mais qui s’estompe rapidement, il existe un autre traitement. Sucer 3granules de Magnesia Phos en 6CH et 3granules en 7CH toutes les heures est approprié. Pour les individus qui ressentiront une vive douleur  à cause d’une émotion, le Chamomilla vulgaris  constitue un remède adapté. Le patient prendra 3granules de CHamomilla vulgaris en 9CH et en même temps, faire un cataplasme chaud sur la partie douloureuse.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 1.0/5 (1 vote cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 2 votes)
Colique hépatique, 1.0 out of 5 based on 1 rating
  • Direction de la guérison 26 mars 2017
    Correspondance des organes, et Direction de la guérison Par le Dr. James Tyler Kent. Transactions of the Society of Homoeopathicians, 1911, p 31-33. Traduction littérale par Édouard Broussalian. Réécrit par Camille Genton. Préambule du traducteur. Tous nos lecteurs savent que notre site se consacre à l’approche Hahnemannienne de l’homéopathie, caractérisée par son pragmatisme et fondée […]
  • Séminaire à Montréal: 8, 9 et 10 Septembre 2017 12 mars 2017
    Après Agadir au Maroc et Bath en Angleterre, rendez vous les 8, 9, et 10 septembre 2017 à Montréal  ! Nous serons accueilli au sein de l’université de Québec (UQAM) Comme d’habitude, ce séminaire clinique, sera projeté sur grand écran avec un jeu de plusieurs caméras, permettant aux participants de voir en direct le Dr. Broussalian […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés