Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Cholécystite

La cholécystite est une pathologie qui se caractérise par une inflammation de la paroi de la vésicule biliaire et qui est souvent secondaire à des calculs biliaires. Des crises d coliques vésiculaires répétées et aiguës peuvent également évoluer vers une chronicité. En effet, la cholécystite touche davantage de femmes que d’hommes. Cependant, il est tout à fait possible de prévenir des inflammations de la vésicule biliaire à partir d’une alimentation équilibrée et saine. De ce fait, la cholécystite est liée à une infection du liquide vésiculaire et qui fait suite à l’obstruction du canal cystique à partir d’un calcul biliaire. Ainsi, le liquide en stase, d’abord stérile et cause une inflammation locale qui se surinfecte et des germes digestifs présents dans le duodénum. Dans le cas où elle n’est pas traitée convenablement, la vésicule biliaire pourrait se gangréner et causer une péritonite.

Les causes de la cholécystite

Des crises de coliques devancent souvent la survenue d’une cholécystite et qui est généralement provoquée par des calculs biliaires. Nombreuses sont les autres causes de la cholécystite , à savoir, l’inflammation d’autres organes comme l’intestin, le rein et tant d’autres, la cholécystite peut être également due après certains traumatismes comme les coups ou les accidents, une anomalie congénitale de la vésicule biliaire, des polypes, des tumeurs, des infections ou après des interventions chirurgicales abdominales. En outre, les maladies lithiasiques de la vésicule biliaire, les maladies non lithiasiques telles que l’hépatite A, les parasitoses qui sont fréquentes en Asie du Sud-est et la cholécystite de réanimation pour cause ischémique probable sur un bas débit et sans trace de calcul, ce sont les maladies qui affectent cette fameuse pathologie.

Les symptômes de la cholécystite

Les symptômes de cette pathologie se caractérisent par une douleur. Survenant par crises et de façon  brève, la douleur est sentie au niveau de la région sous-mammaire droite et se propage vers l’épaule droite. Le mal est d’une violente intensité et ne peut être apaisé par des analgésiques. La douleur arrête la respiration au moment de sa venue. L’on recense ainsi divers symptômes comme les vomissements, les nausées, une fièvre allant de 38 à 38.5°C, des frissons, des selles colorées en jaunes, une jaunisse légère et ainsi qu’une accélération du rythme cardiaque est souvent associé à la douleur. Au moment de l’examen de l’abdomen, il est tout à fait possible de ressentir un léger endurcissement de la paroi abdominale, à l’échelle de la région où réside la douleur. En effet, la douleur est perceptible en pratiquant la manœuvre de Murphy, en appuyant avec les doigts l’hypocondre droit. Dans le cas d’une cholécystite chronique, les douleurs sont moins intenses et plus sourdes.

Les remèdes homéopathiques et la cholécystite

La cholécystite est une inflammation de la vésicule biliaire secondaire qui est provoquée par un calcul.

Elle se caractérise par une douleur contre laquelle les vertus homéopathiques agissent efficacement. Afin d’atténuer une douleur intense, il est vivement recommandé de prendre du Colocynthis en 6 et 7 CH toutes les heures. Dans le cas où la douleur est intense et se dissipe subitement et que l’intensité ne varie pas selon la flexion ou l’extension du corps, il est indiqué de prendre 3 granules de Magnesia phos en 6 et 7 CH à chaque heure. Si la douleur est insupportable et apparait à la suite des émotions intenses tandis qu’elle est soulagée dès la pose d’un cataplasme chaud sur la zone douloureuse, il faut prendre 3 granulés de Chamomilla vulgaris en 9CH par heure. 3 granulés de Bryonia alba en 6 ou 7 CH chaque heure sont recommandés dans le cas où la douleur est soulagée par une position figée sur le latéral droit et croit au moindre mouvement.

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium 22 décembre 2016
    Voici un excellent exposé du docteur Ravalard, presenté lors du séminaire de Vannes, sur Cadmium Sulfuratum et les sels de cadmium Pourquoi le Cadmium?   De nombreux patients cancéreux viennent chercher de l’aide chez les homéopathes.   Que répondre à leurs demandes, comment gérer leurs situations? D’où ma lecture de nos anciens sur le sujet […]
  • Sortie du Répertoire 8 décembre 2016
    Ouvrage indispensable, voila la version 2017, enrichie, et éditée par Edouard Broussalian du répertoire homéopathique de Kent Une version inédite, en couleur, avec les valorisations relatives et générales ! Vous pouvez le retrouver dans l’e-boutique ici Cette 5ème édition est l’aboutissement de nombreuses années de réflexion sur le répertoire et les données issues de sa […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés