Retrouvez-nous
Homéopathie Facebook Homéopathie Twitter

Cataracte

La cataracte peut se définir comme un trouble de la vision. Ce trouble est caractérisé par  l’opacification ou l’assombrissement total ou partiel du cristallin. Progressivement, cet assombrissement génère la baisse de la vue étant donné que les rayons lumineux n’arrivent plus de façon normale à la rétine. L’apparition d’une cataracte se traduit, en occurrence, par la disparation de transparence au niveau du cristallin, qui a pour rôle primordial de mettre au point les images en fonction de la distance de l’objet regardé.  Dans la majorité des cas, la cataracte fait son apparition avec le vieillissement. Elle touche généralement les femmes aussi bien les hommes à l’âge de 60 à 75 ans. Certaines études ont, en effet, montré qu’avec les années, la structure du cristallin se métamorphose. Les protéines du cristallin seraient détériorées par les radicaux libres et par d’autres substances générées de façon naturelle par l’organisme lui-même. Cette détérioration contribuera probablement au vieillissement. À ce stade, la rétine n’est plus en mesure de bien percevoir la lumière, la personne atteinte a alors comme une impression d’observer à travers une chute d’eau. À part la vieillesse, cette maladie fréquente de l’œil peut tout aussi être générée par d’autres causes, mais quoi qu’il en soit, le recours aux traitements homéopathiques spécifiques à chaque cause permettra bien d’améliorer les diverses perturbations qui lui sont associées.

 

Les types de cataracte

Il existe plusieurs formes de cataractes. Parmi les plus fréquents, on peut citer la cataracte sénile, la cataracte pathologique, la cataracte traumatique ou encore la cataracte juvénile répertoriée chez les enfants de bas âge.

La grande majorité des cataractes apparaît avec l’âge. Son évolution se présente d’une manière très progressive et lente chez le patient. Ce type de cataracte est principalement associé à des troubles métaboliques.  La cause est encore mal connue, mais celle la plus probable est la détérioration normale de la rétine avec la vieillesse. D’autres facteurs plausibles peuvent aussi contribuer à son apparition telle qu’une exposition abusive aux ultraviolets, une prise prolongée de certains médicaments, une malnutrition ou une intoxication provoquée par la consommation du tabac et de l’alcool. Elle peut également être d’origine héréditaire.
La cataracte traumatique se manifeste en conséquence d’une blessure quelconque au niveau de l’œil. Cette blessure détériore le cristallin à la suite d’un brutal coup, d’une coupure, d’une exposition à une brûlure chimique ou à une forte chaleur.  Ce type de cataracte est assez fréquent chez un sujet jeune et chez un enfant.  L’existence d’autres anomalies traumatiques oculaires, la présence d’un corps étranger dans l’œil peuvent aussi être des facteurs d’accroissement du risque d’une cataracte traumatique. Toute contusion mécanique peut provoquer un trouble de la structure du cristallin et corrompre sa transparence.

La cataracte pathologique, quant à elle, est une complication très courante des uvéites chroniques et des endocrinopathies. Elle est principalement incitée par l’inflammation intraoculaire et aussi par l’usage des hormones stéroïdiennes naturelles, les corticoïdes. Cette cataracte peut aussi se développer suite à une intervention antiglaucomateuse ou par la suite d’une intervention chirurgicale au niveau du segment postérieur.

La cataracte chez les enfants de bas âge peut se présenter dès la naissance. Elle est souvent liée à une maladie comme la trisomie 21. Elle peut aussi être générée par une pathologie infectieuse transmise de la maman au fœtus pendant la période de la grossesse.

 

 

 

VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.17_1161]
Rating: 0 (from 0 votes)
  • Séminaire à Montréal: 8, 9 et 10 Septembre 2017 12 mars 2017
    Après Agadir au Maroc et Bath en Angleterre, rendez vous les 8, 9, et 10 septembre 2017 à Montréal  ! Nous serons accueilli au sein de l’université de Québec (UQAM) Comme d’habitude, ce séminaire clinique, sera projeté sur grand écran avec un jeu de plusieurs caméras, permettant aux participants de voir en direct le Dr. Broussalian […]
  • Le langage du Répertoire 7 mars 2017
    Avec la sortie du répertoire, voici le bon moment pour vous de lire ou relire cet article de Kent sur le sujet. En résumé, je vous extrais cette phrase que mes étudiants ont maintes fois entendue. « L’utilisation mécanique du Répertoire ne mène jamais à une prescription artistique ni à des résultats remarquables ». Le langage du Répertoire […]
Copyright © 2012-2014 Guide Homéopathique - Tous droits réservés